2014

GSMA fait état de l'industrie mobile dans une nouvelle étude

-- « L'économie mobile en 2013 » détaille l'impact socio-économique des mobiles et met en avant les moteurs de la croissance future de l'industrie mobile

BARCELONE, Espagne, 25 février 2013 /PRNewswire/ -- La GSMA a publié aujourd'hui une nouvelle étude, « L'économie mobile en 2013 », qui donne une vue d'ensemble complète sur l'industrie mobile aujourd'hui et fait état des opportunités et des défis clés qui attendent l'industrie mobile ces 5 prochaines années. Élaborée par la GSMA et A.T. Kearney, cette vaste étude propose un aperçu de l'état de santé du secteur de l'industrie mobile et détaille les moteurs nécessaires à l'échelle globale permettant de stimuler les investissements et la croissance du secteur. Le nombre d'abonnés aux services mobiles s'élevant à 3,2 milliards de personnes, près de la moitié de la population mondiale utilise la communication mobile. On s'attend à ce qu'il y ait 700 millions d'abonnés supplémentaires d'ici 2017 et que la barrière des 4 milliards d'abonnés soit franchie en 2018.

« L'industrie mobile est un secteur en constante évolution, située au cœur de la vie quotidienne de milliards de personnes dans le monde entier, » a déclaré Anne Bouverot, directrice générale de GSMA. Les mobiles sont plus qu'un simple outil de communication, ils améliorent le quotidien des personnes, dans certains cas ils sauvent des vies et ils sont au service des hommes, des femmes et des enfants. C'est passionnant d'étudier les possibilités qui s'offrent à nous à l'heure où nous connectons la population mondiale à l'Internet mobile. »

Contribution socio-économique des mobiles
L'industrie mobile est un des principaux moteurs de l'économie mondiale. Le chiffre d'affaires total de l'écosystème des mobiles s'élevait à 1 600 milliards de $US, soit 2,2 pour cent du PIB global. D'ici à 2017, l'industrie mobile investira 1 100 milliards de $US dans les dépenses en capital et contribuera à hauteur de 2 600 milliards de $US aux financements publics. Il est à noter qu'en 2017, les entreprises de l'écosystème emploieront 10 millions de personnes dans le monde entier.

« L'impact économique de l'industrie mobile va bien au delà de son chiffre d'affaires de 1 600 milliards de $ déjà très impressionnant ; il contribue à l'amélioration du bien-être individuel, de la productivité des entreprises et du financement des gouvernements, » a indiqué Mark Page, leader de A.T. Kearney's Communications, Media and Technology practice et co-auteur du rapport. « Alors que le marché s'élargit avec la propagation des smartphones, des réseaux 4G et des applications innovantes dans le monde entier, le défi pour les opérateurs mobiles est de revendiquer leur part de la croissance du chiffre d'affaires associé. Les initiatives intersectorielles comme celles décrites dans cette étude seront essentielles aux opérateurs pour assurer une position centrale dans la chaîne de valeur de l'écosystème mobile. »

La prolifération du haut débit mobile entraîne l'accroissement de trafic de données
Fin 2012, il y avait 6,8 milliards de connections mobiles dans le monde, un chiffre qui devrait atteindre 9,7 milliards d'ici la fin 2017. Le haut débit mobile représentait 1,6 milliards de ces connections en 2012 et en représentera 5,1 milliards en 2017, dont 920 millions de connections LTE. La prolifération du haut débit mobile entraîne une explosion du trafic de données et en 2012, 0,9 exabytes de données ont circulé à travers les réseaux mobiles tous les mois ; ce chiffre va augmenter de 66 pour cent pour atteindre 11,2 exabytes par mois en 2017. [2] Le taux de croissance est mieux illustré par le fait que le volume du trafic total en 2012 était aussi élevé que toutes les années précédentes combinées. [3]

Moteurs de stimulation des investissements et de la croissance
L'étude fait état des différents facteurs clés stimulant la croissance de l'industrie. Avec l'adoption de plus en plus importante du haut débit mobile et l'augmentation significative du trafic de données, l'avenir des mobiles dépend du fait que les opérateurs aient accès en temps opportun et de manière raisonnable aux ressources nécessaires du spectre. Un autre élément essentiel de la croissance est un environnement réglementaire transparent, consultatif et prévisible, traitant la réglementation, la concurrence, les taxes et la propriété intellectuelle du spectre. Et finalement, il est important que les autorités anti-trust, alors qu'elles protègent le marché contre les abus, autorisent l'industrie à se réorganiser et à se consolider afin de faire face aux nouvelles réalités économiques.

« L'industrie de la communication mobile créé une économie mobile directement à travers l'investissement dans les réseaux, la création d'emplois et les contributions au financement public et en transformant les industries adjacentes telles que l'éducation, la santé, les paiements, les transports et les services publics, » a poursuivi Mme. Bouverot. « Mais, pour que cela devienne réalité et pour permettre à l'industrie mobile de maximiser ses investissements, il est essentiel que nous établissions un environnement règlementaire peu contraignant, basé majoritairement sur la concurrence et que nous développions de nouveaux modèles d'entreprise qui permettront à tous les participants de l'écosystème de bénéficier de l'économie mobile. »

L'intégralité de l'étude « L'économie mobile en 2013 » est accessible sur le site www.gsma.com/mobileeconomy/.

À propos de la GSMA
La GSMA représente les intérêts des opérateurs mobile à travers le monde. Présente dans plus de 220 pays, elle rassemble près de 800 opérateurs mobiles dans le monde, ainsi que plus de 230 sociétés dans l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones, de logiciels, des fournisseurs d'équipement, des sociétés Internet et des organismes dans les secteurs des services financiers, de la santé, des médias, des transports et des marchés publics. La GSMA organise également les plus grands événements du marché, tels que le Congrès mondial de la téléphonie mobile et la Mobile Asia Expo.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de la GSMA, www.gsma.com, ou consultez le Mobile World Live, le portail en ligne du secteur de la communication mobile sur www.mobileworldlive.com.

[1] La pénétration d'abonnés aux services mobiles se situe à 45 pour cent globalement, alors que la pénétration de la connexion mobile est actuellement de 94 pour cent. Le décalage entre le nombre d'abonnés mobiles et le nombre de connexions mobiles s'explique en raison des possesseurs de multiples cartes SIM et des cartes SIM inactives. GSMA Wireless Intelligence.

[2] L'index de réseau visuel de Cisco (VNI, Visual Networking Index) Prévisions du trafic de données mobiles globales de 2012 à 2017. Cisco. 2013

[3] L'index de réseau visuel de Cisco (VNI, Visual Networking Index) Prévisions du trafic de données mobiles globales de 2012 à 2017. Cisco. 2013

SOURCE GSMA



RELATED LINKS
http://www.gsma.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.