Helaba rapporte des bénéfices de 512 millions EUR, dépassant le résultat de l'année précédente

FRANKFURT AM MAIN, Germany, April 12, 2013 /PRNewswire/ --

  • Développement très stable des opérations clientèle
  • Hausse de 11 % de la distribution aux fournisseurs de capitaux
  • Lancement fructueux des activités de S-Group en Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Avec des bénéfices avant impôts de 512 millions EUR, le groupe Helaba a surpassé une fois de plus son précédent résultat record de l'année précédente (492 millions EUR). Hans-Dieter Brenner, PDG d'Helaba, a déclaré : « Cela signifie que nous nous trouvons sur une trajectoire de bénéfice à la croissance stable depuis des années. » Les activités d'exploitation, qui se reflètent en particulier dans le revenu net des intérêts et des commissions, ont augmenté de manière stable. Le revenu net d'origine commerciale a considérablement augmenté par rapport à l'année précédente.

M. Brenner est très satisfait de ce résultat à nombre d'égards :

  • Pour Helaba, l'année financière 2012 a été extrêmement significative d'un point de vue stratégique, et très fructueuse d'un point de vue opérationnel. Avec une croissance d'environ 5 % des bénéfices avant impôts, la banque a atteint de nouveaux sommets.
  • En plus de desservir tous les fonds subordonnés, des droits de partage des bénéfices et de la participation tacite, cet excellent résultat annuel nous permet d'accroître la distribution aux fournisseurs de capitaux de 8 à près de 11 %. Cela représente aussi un nouveau record dans l'histoire de notre société. À l'échelle du groupe, le résultat de l'année dernière renforcera le capital de base de 230 millions EUR.
  • Helaba possède une structure de capitalisation solide. Grâce à un apport en espèces des quatre nouveaux propriétaires à hauteur de 1 milliard EUR, 112 millions EUR ont été ajoutés aux capitaux propres et 888 millions EUR aux réserves de capital au milieu de l'année 2012. Une fois les états financiers annuels approuvés, le ratio de capital de Tier-1 à la fin de l'année 2012 s'est élevé à 11,6 % et le ratio de capital total s'est élevé à 16,3 %. Sur cette base, Helaba satisfait aussi aux nouvelles exigences des fonds propres selon Basel III et CRD IV.  

Bilan

Avec l'inclusion of the S-Group Bank NRW le 1er juillet 2012, les bénéfices, la situation financière et les actifs d'Helaba ont changé. Pour cette raison, il est assez difficile de comparer les chiffres actuels à ceux de l'année financière 2011. Helaba a racheté un portefeuille d'actifs du de l'ancienne WestLB à hauteur de 43 milliards EUR, qui a baissé pour atteindre environ 38 milliards EUR au cours de la seconde moitié de l'année en raison de remboursements et de prêts échéants. Grâce à cette transaction en particulier, le bilan total consolidé d'Helaba a augmenté de 21,5 % pour atteindre 199 milliards EUR. Le volume commercial a augmenté de 19,2 % pour atteindre 223 milliards EUR.

Dans les activités de prêts avec les clients, 15 milliards EUR de nouvelles opérations à moyen et long terme ont eu lieu (2011 : 14 milliards EUR). Les prêts et avances aux clients du Groupe Helaba ont augmenté de 7 milliards EUR, soit de 8 %, pour atteindre environ 91 milliards EUR, également en conséquence du rachat du S-Group Bank NRW au milieu de l'année.

Dans le nouveau volume commercial à moyen et long termes, 7 milliards EUR ont été attribués aux finances immobilières. Le marché allemand a représenté considérablement plus de la moitié de cela. Cela reflète le fait qu'Helaba est l'une des plus importantes banques immobilières d'Allemagne. The corporate finance business contributed EUR 4 billion to new business. Les prêts aux entreprises restent l'un des principaux segments commerciaux de la banque et, dans ce domaine, Helaba a considérablement étendu son excellente clientèle en 2012. 3 milliards EUR ont été attribués au secteur public et à l'entreprise S-Group. Les activités avec le secteur public ont été caractérisées par une forte hausse de la demande des emprunts à long terme. Helaba reste engagée dans son rôle de banque du secteur public et est désormais la banque de dépôt centrale pour environ 40 % de l'ensemble des banques d'épargne allemandes. Les activités des marchés de capitaux liés aux clients ont réalisé de très bons résultats. La banque a arrangé et placé Schuldscheine (billets à ordre) pour les clients domestiques et étrangers à hauteur de près de 4 milliards et a été capable de maintenir sa position de leader du marché dans ce segment. Dans la gestion des actifs, le développement stratégique d'Helaba Invest towards being a Full Service KAG a conduit à une plus grande croissance des actifs gérés à hauteur de 112 milliards EUR. Dans la gestion des liquidités, Helaba est devenue le deuxième plus grand prestataire de traitement de paiements sur le marché domestique, ayant racheté la S-Group Bank NRW. Parallèlement à une croissance de ses opérations clientèle d'environ 1 milliard EUR, Frankfurter Sparkasse a réussi à améliorer ses bénéfices avant impôts une fois encore, poursuivant la tendance positive observée depuis 2009.

État des bénéfices et pertes

Le Dr. Detlef Hosemann, directeur financier d'Helaba, ces bénéfices, qui se sont encore améliorés par rapport à l'année financière précédente, aux bénéfices élevés des activités d'exploitation et à la stabilisation des marchés financiers et le revenu net d'origine commerciale associé, considérablement plus élevé.

Le revenu net d'intérêts, dépassant légèrement 1 milliard EUR, soit 78 millions EUR de plus que l'année dernière. De nouvelles activités rentables et des coûts de refinancement inférieurs ont contribué à cela.

Les provisions pour prêts et avances se sont élevées à -238 millions EUR (2011 : -273 million EUR). Des ajouts nets de -241 millions EUR (2011 : -179 millions EUR) ont été faits en relation avec les provisions individuelles et provisions individuelles mondiales.

À la fin de l'année, there was a loan loss provision buffer sous la forme d'une provision de portefeuille de 304 millions EUR pour couvrir les prêts non exposés à un risque aigu de défaut. Après la provision pour pertes sur prêts et avances, le revenu net des intérêts a augmenté de 794 millions EUR à 907 millions EUR.

Le revenu net des commissions s'est légèrement amélioré, atteignant 263 millions EUR (2011 : EUR 254 million). Dans cette hausse, environ 9 millions EUR peuvent être attribués aux transactions de paiement et, par conséquent, principalement à une expansion des activités du S-Group Bank NRW. Les revenus de commissions des activités de gestion des actifs d'Helaba Invest ont aussi démontré un développement positif.

Le revenu net d'origine commerciale s'est élevé à 411 millions EUR (2011 : -44 millions EUR). Cet excellent résultat a principalement résulté de la croissance des opérations d'intérêts à 375 millions EUR (2011 : -4 millions EUR) grâce à l'accalmie de la crise de la dette souveraine européenne au cours de la seconde moitié de l'année.

Ce résultat des fonds spéculatifs/dérivés et dérivés non détenus à des fins de transaction s'est élevé à -111 millions EUR, après avoir atteint 292 millions EUR l'année précédente. Une raison majeure de ce résultat négatif a été l'effet inverse de la prise en compte des composantes liquides des devises étrangères dans le domaine des dérivés valuing (cross currency basis spread).

S'élevant à -13 millions EUR, le résultat du fonds d'investissements financiers (y compris le résultat des sociétés représentées en utilisant la méthode de mise en équivalence) a démontré une amélioration marginale par rapport à l'année précédente. Les réductions des investissements financiers sont principalement liés aux actions détenus par Frankfurter Sparkasse à Landesbank Berlin.

Les autres produits d'exploitation se sont améliorés, passant de 209 millions EUR à 236 millions EUR. Ceci est principalement attribuable aux recettes de disposal d'une propriété qui était utilisée par la banque.

General administration costs rose by EUR 184 million to almost EUR 1.2 billion. La hausse des dépenses de personnel est partiellement liée aux coûts pour le personnel transféré dans le S-Group Bank ainsi qu'aux ajustements de salaires en 2012. En moyenne, 6 075 personnes ont été employées par la société au cours de l'année, par rapport à 5 888 l'année précédente. Une hausse considérable des dépenses matérielles a été observée, passant de 449 millions EUR au cours de l'année, à 531 million EUR cette année. Outre les dépenses actuelles et ponctuelles du S-Group Bank NRW, une hausse des dépenses for deposit guarantee facilities est particulièrement notable dans les activités bancaires opérationnelles.

Les dépenses administratives génératives sont comparables aux recettes d'exploitation, s'élevant à 1 931 millions EUR (2011 : 1 762 millions EUR), équivalant à un ratio dépenses/revenus de 61,2 % (2011 : 56,6 %). Le rendement des fonds propres avant impôts a chuté de 9,2 % à 8,4 %.

Les bénéfices du groupe après impôts, s'élevant à 318 millions EUR, se sont trouvés 79 millions EUR plus bas que l'année précédente en raison d'une hausse significative de la charge d'impôt sur le revenu. Le fardeau fiscal accru, également relatifs aux bénéfices avant impôts, est principalement attribuable au revenu lower tax-exempt income and to a special effect l'année précédente résultat de la capitalisation des impôts différés. Les bénéfices pour l'année entière après impôts, qui comprennent les résultats pour la période de 56 millions EUR sans effet sur le revenu, ont augmenté de 16 millions EUR pour atteindre 374 millions EUR.

M. Hosemann est satisfait du niveau ainsi que de la qualité du résultat : « Globalement, les bénéfices sont très sustainable. Structurellement, ils sont caractérisés par le résultat des opérations clientèle. En raison des dépenses d'intégration, le rachat de S-Group Bank à WestLB n'est pas reflété de manière très positive dans ces résultats à l'heure actuelle. Cependant, la structure de nos sources de revenu a été renforcée davantage par son orientation customer and S-Group orientation."

Rachat de S-Group NRW - une étape stratégique essentielle

Avec effet rétroactif à compter du 1er juillet 2012, Helaba a racheté un portefeuille de S-Group auprès de l'ancienne WestLB avec un bilan total d'environ 43 milliards EUR, des actifs pondérés en fonction des risques (RWA) dans un montant de près de 9 milliards EUR ainsi que 415 employés. Dans le même temps, la banque s'est vue confier la responsabilité de banque de dépôt centrale pour les banques d'épargne de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et Brandebourg. Elle soutient depuis environ 40 % de l'ensemble des banques d'épargne allemandes en tant que banque S-Group.

La transaction a été liée à une hausse de capital en espèces et à l'incorporation de nouveaux propriétaires dans la banque. Depuis, une part de banque d'épargne d'environ 88 % a caractérisé la structure de possession d'Helaba. M. Brenner : « Cette décision constitue pour le développement stratégique supplémentaire d'Helaba. Aucune autre Landesbank ne peut boast similarly close ties que l'organisation de banques d'épargne. Notre défi mutuel consiste désormais à continuer à insuffler la vie à la coopération S-Group et, en tant qu'équipe, à atteindre nos objectifs ambitieux. For S-Group political reasons and economic reasons, notre objectif sur le moyen terme consiste à obtenir une proportion d'activités du S-Group de 60 à 80 %. »

Aux côtés des banques d'épargne, l'objectif d'Helaba consiste à fournir une variété complète de produits et services sur une base cross-régionale en collaboration avec les banques d'épargne. Outre sa fonction de banque de dépôt centrale pour les banques d'épargne, Helaba est également active en tant que banque d'affaires en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Regulation with a sense of proportion

With an eye on the numerous regulatory measures, among others the EU-wide implementation of Basel III, the European Banking Authority, restructuring and winding up of banks and draft German legislation to separate commercial and investment banks, M. Brenner a déclaré : « J'aime beaucoup l'opinion selon laquelle tout futur sauvetage bancaire ne devrait pas se produire au détriment du contribuable. Le secteur financier doit l'accepter. Le secteur bancaire doit apporter sa contribution à la stabilisation des marchés financiers et au rétablissement de la confiance dans notre secteur. Une expansion sensible et, avant tout, coordonnée des exigences règlementaires pour les banques est certainement un instrument approprié pour y parvenir. Cependant, ceci est à condition que les individus responsables gardent à l'esprit une vision holistique de l'ensemble des mesures règlementaires et de leurs effets. De plus, il est nécessaire de se montrer prudent pour éviter que chaque pays, dans le cadre de l'introduction de nouvelles mesures règlementaires, ne lance ses propres actions. À la fin de la journée, cela aurait un effet de distorsion sur la concurrence. En outre, il est également important de s'assurer que les groupes bancaires organisations de banques affiliées, comme les banques d'épargne et les banques coopératives avec leurs institutions de premier plan associées , soient traités de manière équitable. Ceci est requis selon le principe des autorités de surveillance, garantissant des règles du jeu équitables.

La banque réagit à la hausse des dépenses dues à l'intensification des règlementations - capital and liquidity costs, the bank levy as well as higher structural banking costs - ainsi que la pression accélérée de la concurrence avec un programme d'optimisation des ressources et process (Helaba PRO). Brenner : « Helaba possède un modèle commercial stable orienté vers l'avenir. Nous sommes fois tout à fait conscients de la situation actuelle. Plus que jamais, nous devrons nous battre pour demeurer un partenaire prisé parmi nos clients à l'avenir. L'objectif de ce programme est d'apporter des améliorations étendues aux processus commerciaux à l'échelle de la banque et, ainsi, de réaliser des économies notables en termes de coûts administratifs pour la société dans son ensemble.

Perspectives

D'un point de vue commercial, le PDG d'Helaba met considérablement l'accent de l'année 2013 sur le renouveau. En interne, ce sera une année d'intégration et d'investissement. L'expansion de la région centrale et l'exploitation du potentiel supplémentaire du marché dans les opérations clientèle in et S-Group représentent d'immenses opportunités dont Helaba tirera parti. L'intégration du S-Group Bank ainsi que les mesures d'optimisation des coûts et processus qui ont été initiées nécessiteront toutefois des dépenses en capital significatives.

M. Brenner : « En vue de réaliser de nouvelles affaires et du développement des bénéfices, le premier trimestre 2013 a bien commencé. Mais il serait présomptueux d'extrapoler cette tendance pour l'année entière. Les perspectives économiques sont trop incertaines pour cela et, sutout, il est impossible de calculer les effets précis de la règlementation sur les coûts structurels pour les banques. SI les taux d'intérêts restent peu élevés, nous prévoyons que les bénéfices des activités d'exploitation restent au même niveau que les années précédentes. Globalement, nous sommes donc prudemment optimistes pour 2013 dans son ensemble.


    Bilan (IFRS) du groupe Helaba au 31 décembre 2012*

                                   31/12/2012     31/12/2011               Variation
                                   en millions    en millions      en millions
                                     d'euros       d'euros           d'euros          en %
    Prêts et avances aux
    banques, y compris réserve
    d'argent comptant                32 161        15 646             16 515       > 100,0
    Prêts et avances aux clients     90 821        84 041              6 780           8,1
    Dépréciations sur créances       -1 205        -1 256                 51           4,1
    Actifs détenus à des fins
    commerciales                     37 954        37 960                 -6             -
    Valeur de marché positive des
    dérivés non détenus à des
    fins commerciales                 6 992         4 285              2 707          63,2
    Investissements financiers, dont
    les sociétés représentées en
    utilisant la méthode de mise
    en équivalence                   28 003        18 805              9 198          48,9
    Autres actifs                     4 575         4 504                 71           1,6
    Actifs totaux                   199 301       163 985             35 316          21,5
    Passifs dus aux banques          39 275        31 533              7 742          24,6
    Passifs dus aux clients          47 611        41 907              5 704          13,6
    Passifs titrisés                 57 168        37 243             19 925          53,5
    Passifs détenus à des fins
    commerciales                     36 148        37 198             -1 050          -2,8
    Valeur de marché négative des
    dérivés non vus à des fins
    commerciales                      4 982         3 916              1 066          27,2
    Réserves/autres passifs           2 937         2 228                709          31,8
    Capital subordonné                4 363         4 466               -103          -2,3
    Capitaux propres                  6 817         5 494              1 323          24,1
    Total des passifs               199 301       163 985             35 316          21,5


    Compte de résultat
                                                  2012         2011          Variation
                                               en millions  en millions  en millions
                                                 d'euros      d'euros      d'euros    en %


    Revenu net des intérêts                       1 145        1 067          78       7,3
    Provisions pour prêts et avances               -238         -273          35      12,8

    Revenu net d'intérêts après provisions pour
    prêts et avances
                                                    907          794         113      14,2
    Revenu net des commissions                      263          254           9       3,5
    Revenu commercial net                           411          -44         455    >100,0
    Résultat des fonds spéculatifs/dérivés          111          292        -403   >-100,0
    Résultat des investissements financiers
    (dont le résultat des sociétés représentées
    en utilisant la méthode de mise en équivalence) -13          -16           3      18,8
    Autre résultat d'exploitation                   236          209          27      12,9
    Dépenses administrative générales            -1 181         -997        -184     -18,5
    Bénéfices avant impôts                          512          492          20       4,1
    Impôts sur le revenu                           -194          -95         -99   >-100,0
    Revenu net consolidé                            318          397         -79     -19,9


    Notations d'Helaba


                                             Moody's Investors                 Standard &
                                                  Service       FitchRatings  Poor's Corp.

    Obligations à long terme                         A2               A+*          A*
    Obligations à court terme                       P-1              F1+*        A-1*
    Pfandbriefe public                              Aaa              AAA           -
    Pfandbriefe hypothécaire                          -              AAA           -
    Solidité financière/notation individuelle        D+               a+*          -

    * Notation collective du groupe Sparkassen-Finanzgruppe Hessen-Thüringen

    Ratios financiers

                                                       2012      2011
                                                       en %      en %

        Ratio dépenses/revenus*                        61,2      56,6
        Rendement des fonds propres (avant impôts)*     8,4       9,2
        Ratio de capital total**                       16,3      15,3
        Ratio de capital Tier-1**                      11,6      10,1


*   Y compris les taxes bancaires

** Après approbation des états financiers annuels

Presse et communication
MAIN TOWER · Neue Mainzer Strasse 52-58
60311 Frankfurt am Main · http://www.helaba.de
Tél. : +49(0)69-9132-2192

Wolfgang Kuß  
E-mail : wolfgang.kuss@helaba.de

Ursula-Brita Krück
E-mail : ursula-brita.krueck@helaba.de

SOURCE HELABA Landesbank Hessen-Thueringen



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.