ITGA organise la première Journée mondiale des cultivateurs de tabac pour les unir et protéger 30 millions d'emplois

LONDRES, October 29, 2012 /PRNewswire/ --

 

M. Abrunhosa appelle les leaders du gouvernement à se joindre aux cultivateurs et à se 'distancer du gouffre de l'OMS'

Pour marquer aujourd'hui la toute première Journée mondiale des cultivateurs de tabac (World Tobacco Growers' Day - #WTGD), des cultivateurs de tabac du monde entier participent à des dizaines d'événements afin de souligner l'impact dévastateur qu'auraient les propositions de l'Organisation mondiale de la Santé sur leur gagne-pain, si elles venaient à être adoptées par les parties signataires de la Convention-cadre pour la lutte anti-tabac (CCLAT, en anglais Framework Convention on Tobacco Control, FCTC) dans deux semaines seulement.  

« Nous célébrons les avantages de nos fermes au sein de nos communautés et demandons à nos leaders de nous soutenir, d'être à l'écoute et de nous donner l'occasion de collaborer pour protéger notre mode de vie », a déclaré Antonio Abrunhosa, président-directeur général de la International Tobacco Growers Association (ITGA). M. Abrunhosa dirige les événements partout dans le monde et prévoit de faire entendre le message des cultivateurs de tabac lors de la cinquième Conférence des parties signataires de la CCLAT (COP5) qui se tiendra à Séoul (Corée) le mois prochain.

WTGD donne le coup d'envoi d'un effort annuel visant à rassembler les 30 millions de cultivateurs de tabac du monde entier. Les événements organisés aujourd'hui dans des dizaines de pays sur quatre continents illustrent la contribution sociale et économique des cultivateurs de tabac au sein de leurs communautés, pour rappeler la tradition de ce secteur et informer le public quant aux problèmes qui affectent le gagne-pain des cultivateurs.

Les événements organisés à l'occasion de la WTGD 2012 sont axés sur la menace que constitue actuellement la CCLAT pour les cultivateurs de tabac du monde entier. Lors de la COP5 les signataires de la CCLAT voteront sur des recommandations visant :

  • La limitation ou la réduction artificielle des terrains cultivés ainsi que le déni du droit des fermiers à cultiver du tabac
  • La régulation des saisons au cours desquelles la culture du tabac est permise
  • L'interdiction pour les cultivateurs de tabac de travailler avec leurs clients afin d'améliorer le rendement des cultures, les conditions de santé et de sécurité et les incidences des cultures sur l'environnement pour améliorer les pratiques, les conditions de santé et de sécurité, prévenir l'exploitation et minimiser l'impact sur l'environnement
  • Le démantèlement des organismes reliant les cultivateurs de tabac à leurs gouvernements
  • L'introduction de « programmes de réhabilitation » obligatoires qui forceront les cultivateurs de s'orienter vers d'autres cultures, sans se soucier de la viabilité économique de ces cultures

« Nous demandons également aux gouvernements de se joindre à nous en ce jour et se distancer du gouffre de l'OMS pour protéger les cultivateurs de tabac pauvres au lieu de les pénaliser », a expliqué M. Abrunhosa. Il a souligné que ces recommandations vont à l'encontre de l'intention initiale du traité de la CCLAT qui était de fournir « du soutien technique et financier pour faciliter la transition économique des cultivateurs et des travailleurs du tabac » dans l'éventualité d'une baisse de la demande pour cette culture suite à une réduction de la consommation de tabac.

« Ces propositions draconiennes feront des cultivateurs de tabac l'objet d'attaques sans précédent de la part des bureaucrates qui cherchent à limiter de manière artificielle l'approvisionnement en tabac, sans proposer aux cultivateurs d'alternative viable pour subvenir aux besoins de leurs familles », a précisé M. Abrunhosa, avant de rajouter « Contrairement à ce que la CCLAT affirme, les fumeurs n'arrêteront pas à cause de ces propositions. Elles auront comme seule conséquence d'entrainer la misère des cultivateurs de tabac et de leurs familles dans certains des pays les moins développés du monde. Nous demandons à la CCLAT de respecter ses propres principes et d'accepter le savoir et l'avis des cultivateurs de tabac sur des problèmes qui ont une incidence sur leur gagne-pain. »

Visitez la plaque tournante médiatique de la ITGA pour obtenir un complément d'information sur la WTGD et les propositions de la CCLAT :

http://protectfarmers.tobaccoleaf.org/media-hub.aspx

Pour en savoir plus au sujet de la ITGA, rendez-vous sur : http://www.tobaccoleaf.org

Pour tout complément d'information ou pour obtenir une interview avec Antonio Abrunhosa, veuillez contacter John Read (portable : +447774476391) john.read@readdillon.com

 


SOURCE The International Tobacco Growers' Association




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.