La Chine subventionne l'Ukraine pour remplacer le gaz par le charbon

KIEV, Ukraine, December 27, 2012 /PRNewswire/ --

La société pétrolière et gazière d'État Naftogaz a signé l'accord de crédit de 3,656 milliards USD avec la Banque de développement de la Chine qui servira à financer le programme visant à remplacer le gaz naturel par du charbon produit localement. Le programme a pour objectif d'améliorer la sécurité énergétique de l'Ukraine et de réduire sa dépendance vis-à-vis du gaz naturel importé.

Le contrat, garanti par le gouvernement ukrainien, stipule la mise en place de quatre projets d'investissement séparés, consistant à convertir les installations nationales de production d'énergie thermique pour utiliser un combustible charbon-eau et à construire cinq usines de gazéification du charbon.

S'il aboutit, le projet permettra le remplacement d'environ quatre milliards de mètres cubes de gaz naturel par du charbon, la création de 2020 emplois, aidera l'Ukraine à économiser en moyenne 1,5 milliard USD par an et stimulera la production de 10 millions de tonnes de charbon national chaque année. De plus, l'Ukraine bénéficiera d'une technologie moderne, d'une mise à niveau de ses infrastructures et cela créera un robuste marché pour les producteurs de charbon nationaux.

Auparavant, l'Ukraine avait exprimé son intérêt dans la technologie chinoise de gazéification du charbon et de production de combustible charbon-eau. De nos jours, « la gazéification du charbon offre l'un des moyens les plus polyvalents et les plus propres pour transformer le charbon en électricité, en hydrogène et autres produits énergétiques de grande valeur », a déclaré George Muntean du Pacific Northwest National Laboratory géré par le département de l'Énergie, comme le rapporte sciencedaily.com. La gazéification du charbon n'implique pas la combustion du charbon ; au lieu de cela, la roche est décomposée en utilisant une température élevée et une haute pression. Cette technologie permet une extraction plus facile du dioxyde de carbone à partir d'un flux de gaz.

Une autre option pour l'Ukraine serait d'utiliser un combustible semi-liquide charbon-eau, parfois appelé charbon dans l'eau ou CWS, au lieu du pétrole et du gaz dans les centrales de chauffage et celles de production d'électricité. Ce combustible est un mélange de charbon et d'eau. L'utilisation du CWS permet de réduire les émissions dans l'atmosphère de 20 à 35 pour cent. Ce combustible serait antidéflagrant. De plus, le prix du CWS peut être 30 à 70 pour cent inférieur à celui du pétrole ou du gaz, en raison de l'emplacement géographique des champs de pétrole et de gaz.

L'augmentation de la production d'énergie à partir du charbon est en phase avec les objectifs de l'Ukraine visant à renforcer son indépendance énergétique. D'après le Programme d'État sur l'efficacité énergétique pour la période 2010-2015, l'Ukraine réduira sa consommation d'énergie domestique en améliorant son efficacité énergétique, en développant les réserves de gaz nationales, en introduisant des technologies de production d'énergies vertes et en diversifiant ses importations de gaz.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.