La GSMA se joint à l'A4AI (Alliance for Affordable Internet) afin de développer l'accès des pays en développement aux services mobiles à haut débit

LONDRES, 21 janvier 2014 /PRNewswire/ -- La GSMA a annoncé aujourd'hui son adhésion à l'A4AI (Alliance for Affordable Internet), coalition mondiale diversifiée composée de plus de 50 membres qui se sont engagés à réduire le coût de l'accès à Internet dans les pays en développement au travers d'une réforme de la réglementation et des politiques. La GSMA travaillera en étroite collaboration avec l'A4AI afin d'identifier les obstacles politiques et réglementaires à l'accessibilité d'Internet sur le plan technique et financier. Par ailleurs, la GSMA participera à l'élaboration de solutions permettant de résoudre ces problèmes à l'échelle mondiale.

Anne Bouverot, Directrice générale de la GSMA, a déclaré : « Nous sommes ravis de pouvoir devenir membre de l'Alliance for Affordable Internet afin d'aider à relever l'un des défis technologiques les plus urgents dans les pays en développement. Selon les données de la GSMA, les taux de pénétration des utilisateurs de téléphones mobiles atteignent des niveaux aussi bas que 20 % en Éthiopie, 28 % en Inde et 30 % au Pakistan, bien que des taux élevés en matière de possession multiple de cartes SIM signifient que le nombre de connexions mobiles est plus important ».

« Il est urgent de développer des smartphones abordables et de déployer une infrastructure haut débit sans fil à la fois rapide et viable économiquement au sein des zones rurales. Il est également urgent de promouvoir la culture numérique afin de permettre aux communautés défavorisées partout dans le monde qui n'ont pas accès à Internet d'être connectées ».

Sonia Jorge, Directrice exécutive de l'Alliance for Affordable Internet, a ajouté : « Malgré des baisses récentes de prix, les services mobiles à haut débit demeurent excessivement coûteux au sein de la majorité des pays en développement. Le rapport d'accessibilité récemment publié par l'A4AI a mis en évidence que pour ceux qui vivent avec moins de 2 dollars par jour, le coût de l'accès aux services mobiles à haut débit représente plus de 20 % du revenu mensuel dans de nombreux pays ; atteignant parfois même 48 % du revenu mensuel en Colombie et 35 % en Zambie.

« L'A4AI s'attaque aux obstacles politiques et réglementaires qui maintiennent les prix à des niveaux artificiellement élevés. Le fait de collaborer avec la GSMA et ses membres en vue de diminuer les structures de coûts mais également de développer des approches innovantes en matière de mise en œuvre, permettra de stimuler nos efforts de manière considérable. Nous devons rapidement faire baisser le prix du haut débit afin de permettre à des milliards de personnes supplémentaires, notamment les femmes et les communautés rurales défavorisées, d'accéder à Internet, technologie qui pourrait bouleverser leur vie ».

Lancée en octobre 2013, l'A4AI a pour mission principale de contribuer à la réalisation de l'objectif de la Commission des Nations unies sur le haut débit, consistant à offrir des services haut débit d'entrée de gamme dont le prix représente moins de 5 % du salaire mensuel moyen. L'Alliance pense que, même si les solutions technologiques progressent rapidement, les politiques et réglementations demeurent un obstacle considérable à l'accessibilité d'Internet. L'A4AI vise alors à créer des conditions d'accès aux marchés du haut débit qui seront à la fois ouvertes, efficaces et concurrentielles au travers d'une réforme de la réglementation et des politiques et ce, en conjuguant représentation, recherche et partage des connaissances à l'échelle nationale, régionale et mondiale.

Avant le lancement de l'A4AI, la GSMA avait collaboré avec l'Alliance afin de l'aider à définir ses principes et positions politiques. Bien que les positions respectives des deux organisations soient en phase, le principe de l'A4AI relatif à l'utilisation d'un spectre sans licence et la réutilisation opportuniste selon des règles qui permettent d'éviter des interférences nuisibles, tranche avec la position de la GSMA. Selon cette dernière, l'utilisation des « espaces blancs » ne devrait compromettre ni la réaffectation future du spectre de télédiffusion pour les services mobiles à haut débit, ni les retombées économiques.

Parmi les membres de l'Alliance figurent Alcatel-Lucent, l'Association pour le progrès des communications (APC), Cisco, l'Organisation des télécommunications du Commonwealth, Ericsson, Facebook, Google, Intel, l'Internet Society, Microsoft, Omidyar Network, Research ICT Africa, le Département pour le développement international du Royaume-Uni (DFID), l'USAID et Yahoo! Des travaux nationaux au Ghana et au Nigeria débuteront au premier trimestre 2014.

À propos de la GSMA
La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile du monde entier. Présente dans plus de 220 pays, elle rassemble près de 800 opérateurs mobiles dans le monde, ainsi que 250 sociétés dans l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones et d'appareils, de logiciels, des fournisseurs d'équipement, des sociétés Internet et des organismes dans les secteurs des services financiers, de la santé, des médias, des transports et des marchés publics. La GSMA organise également les plus grands événements du marché, comme le Congrès mondial de la téléphonie mobile et le salon Mobile Asia Expo.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez consulter le site Web de la GSMA www.gsma.com. Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

À propos de l'A4AI
L'A4AI (Alliance for Affordable Internet) est une coalition mondiale qui s'engage à faire baisser le coût de l'accès à Internet dans les pays en développement.

L'A4AI vise principalement à créer des conditions d'accès aux marchés du haut débit qui seront à la fois ouvertes, efficaces et concurrentielles au travers d'une réforme de la réglementation et des politiques. En conjuguant représentation, recherche et partage des connaissances, l'Alliance cherche à faciliter la réalisation de l'objectif de la Commission des Nations unies sur le haut débit, consistant à offrir des services haut débit d'entrée de gamme dont le prix représente moins de 5 % du salaire mensuel moyen. Ce faisant, l'A4AI permettra à deux-tiers de la population des pays en développement qui n'ont pas accès à Internet d'être connectés.

Les membres de l'A4AI sont issus de pays développés et de pays en développement et parmi eux figurent des entreprises privées et publiques, ainsi que des organismes à but non lucratif. La World Wide Web Foundation, fondée par l'inventeur du Web, Sir Tim Berners-Lee, est à l'origine de l'Alliance dont le lancement remonte au mois d'octobre 2013. Parmi les sponsors internationaux figurent Google, Omidyar Network, l'USAID et le Département pour le développement international du Royaume-Uni.

De plus amples renseignements sont disponibles sur le site www.a4ai.org et sur Twitter : @a4a_internet.

 

 

 

 

SOURCE GSMA



RELATED LINKS
http://www.gsma.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.