La loi belge sur l'euthanasie des enfants contrevient la Convention relative aux droits de l'enfant de l'ONU

MONTRÉAL, February 13, 2014 /PRNewswire/ --

Pendant que la Belgique se prépare le 13 février 2014 à devenir le premier pays au monde pour passer une loi permettant l'euthanasie des enfants, la loi  Belgique va contrevenir la Convention relative aux droits de l'enfant de l'ONU (l'Organisation des Nations unies).

Selon la Convention, les droits des enfants sont les suivants :

1. un droit inhérent à la vie.

2. la survie et le développement de l'enfant.

3. Une protection spéciale.

4. les soins de santé adéquate

5. les soins spéciaux pour les enfants handicapés.  

6. une protection contre toute forme de négligence, ou traitements cruels.

Il est bien évident que l'euthanasie des enfants contrevient ces droits. Le droit aux soins de santé inclut des soins palliatifs. Le 12 février 2014 le premier Congrès international de soins palliatifs pédiatriques, a diffusé une déclaration, signée par des sommités en matière de soins palliatifs pédiatriques, appelant urgemment le gouvernement belge à reconsidérer sa décision. 
Les 250 experts issus de 35 pays "réclament pour tous les enfants en fin de vie l'accès aux moyens appropriés pour contrôler la douleur et les symptômes, ainsi que des soins palliatifs de haute qualité pour rencontrer leurs besoins particuliers." La déclaration ajoute : "Nous croyons que l'euthanasie ne fait pas partie de la thérapie palliative pédiatrique et ne constitue pas une alternative."

Non seulement est la loi belge sur l'euthanasie illégale sur la scène internationale, mais une telle loi aura des conséquences tragiques mondiales si les autres pays suivent le model belge. Voici les témoignages :

Dans cette vidéo, Nadine de Québec, Canada âgée de 16 ans ayant vaincu une forme agressive de leucémie (y compris une expérience douloureuse avec une greffe de moelle osseuse), nous décrit comment elle aurait refusé la chimiothérapie et, du coup, une chance de survie si le projet de loi avait été en vigueur à l'époque où elle n'avait que seulement 14 ans. Elle croit que beaucoup de jeunes comme elle pourrait choisir l'euthanasie si celle-ci était légale. Heureusement, une telle loi n'était pas en place il y a deux ans, et Nadine est bel et bien vivante. Sa mère Claude témoigne de l'importance de la famille et de l'amour dans le soutien des jeunes durant les moments de grande vulnérabilité.

Vidéo : http://youtu.be/8c--K2552xo

Embed code : <iframe height="360" src="//http://www.youtube.com/embed/8c--K2552xo?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Jessica Saba, 4 ans de Lachine, Québec née avec une malformation cardiaque grave, est une parmi des millions d'enfants qui sont nés chaque année avec des malformations congénitales sévères. Elle fait appel au Roi de la Belgique de ne pas signer la loi de l'euthanasie des enfants.

Dans une vidéo diffusée le 2 février, Jessica supplie: « s'il vous plait votre Majesté, ne signez pas la loi sur l'euthanasie. »

Marisa, la mère de Jessica, lance un avertissement qu'une loi de l'euthanasie puisse encourager des parents d'un enfant malade ou handicapé d'abandonner son enfant trop tôt.  « On doit soutenir les enfants et les parents, on doit les soutenir pour la vie et pas les soutenir pour l'euthanasie. »

Youtube CoalitionMD

Si l'euthanasie des enfants est légalisée en Belgique, il y a un danger que ce précèdent pourrait être étendu aux enfants du monde. Au départ en Belgique, l'euthanasie a été permise  pour les adultes avec des souffrances physiques et maintenant elle est permise pour les personnes dépressives. D'abord c'etait pour les adultes et bientôt la loi s'elargisse pour des enfants. .

Les députés du gouvernement du Québec voteront bientôt une loi permettant l'euthanasie, une loi semblable à celle de la Belgique. L'élargissement de la loi est déjà prévu au Québec avec la recommandation de la commission des droits de la personne du Québec qui recommande l'élargissement de l'euthanasie pour des enfants.

L'Association Médicale Mondiale (AMM), qui représente 9 millions de médecins, condamne l'euthanasie et conseille les médecins de ne pas le pratiquer où c'est déjà permis. 

Bas de vignette : "Jessica Saba, une fillette canadienne de 4 ans, supplie le roi de Belgique de ne pas signer la loi permettant l'euthanasie des enfants (photo:coalitionmd.org) (Groupe CNW/Coalition des médecins pour la justice sociale)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140205_C7549_PHOTO_FR_36249.jpg

Renseignements:
Dr Paul Saba 5148863447 ou 5142498541
pauljsaba@gmail.com 
Youtube CoalitionMD
Web : http://coalitionmd.org
Twitter : @CoalitionMD

Video: http://youtu.be/8c--K2552xo

Embed code : <iframe height="360" src="//http://www.youtube.com/embed/8c--K2552xo?rel=0" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Dans cette vidéo, des citoyens québécois de divers horizons partagent leurs histoires personnelles et mettent en lumière les dangers et les abus qui pourraient découler de la promulgation d'une telle loi.

SOURCE Coalition of Physicians for Social Justice



More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.