La remise en liberté de Loutsenko rapproche l'Ukraine d'une association avec l'UE, selon le président polonais

KIEV, Ukraine, April 9, 2013 /PRNewswire/ --

La grâce et la remise en liberté de Iouri Loutsenko, ancien ministre ukrainien de l'Intérieur à deux reprises, s'inscrivent dans les efforts de l'Ukraine visant à redorer son blason et le rapprocheront de la signature de l'Accord d'association, estime le président polonais Bronislaw Komorowski. Lors d'une conversation téléphonique avec le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, le président Komorowski a remercié le chef d'État ukrainien d'avoir gracié Loutsenko.

Komorowski a salué les efforts de l'Ukraine visant à avancer vers la signature de l'Accord d'association (AA) entre le pays d'Europe de l'Est et l'UE au sommet du Partenariat oriental de novembre 2013 à Vilnius, en Lituanie. Le leader polonais espère que l'Ukraine fera des progrès pour satisfaire aux exigences de la signature de l'AA, y compris l'application des réformes.

Un autre dirigeant polonais Aleksander Kwaśniewski, ancien président polonais et codirigeant de la Mission de surveillance du parlement européen en Ukraine, a salué la grâce de Iouri Loutsenko. « [La grâce] montre que l'Ukraine pense sérieusement à l'association avec l'UE et son véritable souhait de signer l'Accord d'association cet automne à Vilnius », a commenté Kwaśniewski.

Iouri Loutsenko, ancien ministre ukrainien et l'un des leaders de l'opposition, a été arrêté à la fin 2010 pour détournement de fonds et abus de pouvoir. La décision judiciaire incriminait Loutsenko pour le non-respect des procédures légales et l'embauche et le paiement d'une proche connaissance durant son mandat en qualité de ministre de l'Intérieur. En outre, l'ancien représentant de l'État a été accusé de dépassement du budget durant les célébrations de la Journée de la police en 2008-2009.

Condamné à quatre ans de prison en 2012, Loutsenko a été remis en liberté le 7 avril 2013. Après la décision le 5 avril 2013 de la Haute Cour de l'Ukraine spécialisée dans les affaires civiles et pénales de maintenir la peine, le comité présidentiel des grâces a suggéré la remise en liberté de Loutsenko.

Par la suite, un décret présidentiel a accordé la grâce à Iouri Loutsenko et à cinq autres personnes, y compris l'ancien ministre de l'Environnement Georgy Filipchouk. Filipchouk avait été accusé d'abus de pouvoir pour avoir autorisé un paiement d'une valeur de près de 1,5 million UAH aux avocats du ministère.

L'opposition ukrainienne avait auparavant dénoncé les deux arrestations - celle de Iouri Loutsenko et de Georgy Filipchouk - comme ayant des motivations politiques. Le 20 mars 2013, la Commission européenne a publié un ensemble de recommandations à l'Ukraine en matière de réformes à adopter en vue de l'alignement aux normes européennes. Ces recommandations comportent l'élimination des affaires de justice sélective en Ukraine.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.