La reprise en Afrique de l'Est remodèle le paysage pétrolier

NAIROBI, Kenya, February 19, 2013 /PRNewswire/ --

4ème Conférence d'Afrique orientale sur l'énergie, le pétrole et le gaz de 2013 à Nairobi

Les récentes découvertes de gaz importantes et de classe mondiale au Mozambique et en Tanzanie, avec potentiellement d'autres à venir, et les flux commerciaux de pétrole au Kenya, montrent le potentiel des nouvelles frontières d'exploration d'Afrique orientale, à la fois onshore et offshore. L'impact de cette reprise rééquilibre le paysage du secteur du gaz et du pétrole en Afrique, en offrant un marché plus vastes pour le gaz et le pétrole/GNL au niveau du continent, avec des conséquences potentiellement mondiales.

La 4ème Conférence d'Afrique orientale sur l'énergie, le pétrole et le gaz de 2013 donne un nouvel éclairage sur les opportunités, superficies exploitables, acteurs principaux et stratégies institutionnelles et gouvernementales dans la région. La Conférence est organisée chaque année par Global Pacific & Partners et se tiendra du 18 au 20 juin à l'InterContinental Hotel à Nairobi, au Kenya. Elle comprend la pré-conférence 4ème présentation de la stratégie d'Afrique orientale par le Dr Duncan Clarke, le plus important stratège d'Afrique en amont. La réunion inclut des présentations de PDG, représentants de gouvernements, ministres et principaux dirigeants d'institutions et de compagnies pétrolière nationales de premier plan.

L'Afrique orientale se transforme rapidement en une région frontalière pour le gaz et le pétrole. Le potentiel offshore et onshore inclut des zones économiques exclusives, des opportunités en eau profonde et des gisements en eau très profonde. Les 15 États-nations de la région sont diverses en terme de taille, de potentiel de ressource, de clauses contractuelles et de types d'entreprise ainsi qu'en ce qui concerne les cycles d'exploration et les découvertes d'hydrocarbures.

Un nombre croissant d'entreprises a passé des appels d'offre pour des blocs libres. Davantage de blocs ont été loués, comme jamais auparavant, et plus d'engagements de forage ont été conclus. Des entreprises étatiques étrangères telles que CNOOC et PTTEP ont investi en Afrique de l'Est alors que les « super majors » (les plus grandes sociétés pétrolières : Total, Exxon Mobil, Chevron, Shell et BP) ont affiché un regain d'intérêt et des sociétés indépendantes du monde entier abondent désormais.

Au cours de la 4ème Conférence d'Afrique orientale, les principaux intervenants révèleront le potentiel d'exploration, les futures opportunités et la croissance dans des pays tels que le Kenya, la Somalie, l'Éthiopie, la République démocratique du Congo, les Seychelles, la Tanzanie, Madagascar, le Burundi, le Rwanda et le géant régional du pétrole, l'Ouganda.

« Les nouvelles découvertes apporteront une richesse nette importante aux États côtiers d'Afrique de l'Est où ils sont situés, et favoriseront des rythmes de croissance et un développement régional plus rapides », a déclaré le Dr Duncan Clarke, président de Global Pacific & Partners.

Avant la conférence, la 4ème Présentation de la stratégie d'Afrique orientale, ainsi que le célèbre 51ème dîner PetroAfricanus, se tiendront le 18 juin. Au cours de la Présentation stratégique, le Dr Duncan Clarke, auteur de plusieurs historiographies et ouvrages économiques sur l'avenir pétrolier en Afrique, fournira un éclairage sur le marché institutionnel en amont du gaz et du pétrole, les stratégies des gouvernements, des sociétés pétrolières étatiques et des agences de concession de licence.

SOURCE Global Pacific & Partners




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.