2014

Lancement de Fycompa® (perampanel) en Russie, premier médicament d'une nouvelle classe thérapeutique dans le traitement des crises d'épilepsie partielles

HATFIELD, Royaume-Uni, June 9, 2014 /PRNewswire/ --

Fycompa® (perampanel), premier médicament d'une toute nouvelle classe thérapeutique utilisée dans le traitement des crises d'épilepsie partielles (la forme la plus courante de la maladie) est mis à disposition du corps médical et des patients aujourd'hui en Russie. Fycompa® est indiqué en association dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les patients âgés de 12 ans et plus.[1]

Le perampanel est le premier et le seul médicament anti-épileptique (AE) à cibler de manière sélective les récepteurs excitateurs AMPA, qui jouent un rôle majeur dans la propagation des crises d'épilepsie.[2] Le mécanisme d'action du perampanel est différent de celui des autres AE disponibles sur le marché, il est facile à administrer grâce à une prise unique le soir au coucher, d'un seul comprimé quelle que soit la posologie.[1] Enfin il est le seul traitement des crises d'épilepsie partielles de nouvelle génération, à avoir obtenu d'emblée son AMM chez l'enfant et l'adolescent dès l'âge de 12 ans.

« L'arrivée de nouvelles options thérapeutiques, comme le perampanel, est capitale pour les personnes souffrant de crises d'épilepsie partielles qui vivent en Russie et en particulier pour celles dont on ne parvient toujours pas à contrôler les crises », a déclaré le professeur Elena Belousova, directrice du service de psycho-neurologie et d'épileptologie de l'Institut de recherche en pédiatrie de Moscou. « L'épilepsie reste une maladie difficile à traiter. C'est pour cela que de nouvelles alternatives, telles que le perampanel, sont toujours attendues par les médecins. »

L'épilepsie est l'une des maladies neurologiques les plus courantes dans le monde.[3] Près d'une personne sur 1 000 en est atteinte en Russie et 82 % d'entre elles souffrent d'épilepsie partielle (focale).[4]

En Russie, la mise à disposition du perampanel a été octroyée grâce aux résultats de trois essais pivots internationaux de phase III randomisés en double aveugle, contrôlés contre placebo et à doses progressives (études 304, 305, 306) et un essai de suivi en ouvert (étude 307)[5]. Ces trois essais pivots internationaux ont permis de mettre en évidence l'intérêt du perampanel en termes d'efficacitéet de tolérance, administré en association chez des patients présentant des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire[6],[7],[8] Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés ont été les suivants: sensations vertigineuses, somnolence, fatigue, céphalées, chutes, irritabilité et ataxie.[6],[7],[8] Les résultats de l'étude de suivi en ouvert ont confirmé ces résultats en termes de contrôle des crises ainsi que le profil de tolérance favorable du médicament sur le long cours.[5]

« Nous sommes heureux d'annoncer la mise à disposition de Fycompa en Russie. Il s'agit là du premier médicament anti-épileptique du portefeuille Eisai à être disponible dans ce pays », a déclaré Olga Konopleva, directrice générale d'Eisai Russie. « Eisai se consacre au développement de traitements innovants contre l'épilepsie tels que le perampanel, pour aider les patients à mieux contrôler leurs crises. »

Découvert et développé par Eisai en Europe et au Japon, le perampanel est fabriqué au Royaume-Uni et a été homologué par la Commission européenne le 23 juillet 2012.

Le lancement du perampanel en Russie illustre l'engagement d'EISAI dans sa mission hhc(human health care) pour la santé et le bien-être des patients épileptiques de par le monde. Eisai s'efforce de mettre à disposition des médicaments innovants en matière de prévention, et de traitement symptomatique notamment dans le domaine de l'épilepsie.

Remarques aux éditeurs  

A propos de Fycompa® (perampanel)  

Le perampanel est indiqué en association chez les patients âgés de 12 ans et plus, souffrant de crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire.[1]

Le perampanel est un antagoniste non compétitif et hautement sélectif des récepteurs au glutamate de type AMPA (alpha-amino-3-hydroxy-5-méthyl-4-acide isoxazolépropionique) qui a démontré une réduction significative des crises dans les essais de phase II et III. Le glutamate est le principal neurotransmetteur excitateur du cerveau et les récepteurs AMPA en sont une des médiations neuro-transmettrices principales. Ces récepteurs AMPA semblent jouer un rôle dans les maladies du système nerveux central caractérisées par des signaux de neuro-excitation excessive, comme l'épilepsie, les troubles neurodégénératifs, les troubles moteurs, la douleur et les troubles psychiatriques.[1]

Des informations supplémentaires à l'attention des professionnels de la santé sont disponibles sur http://www.fycompa.eu.

A propos de l'épilepsie  

L'épilepsie est l'une des maladies neurologiques les plus fréquentes dans le monde ; en Europe, elle touche environ 8 personnes sur 1 000. On estime à 6 millions le nombre de personnes souffrant d'épilepsie en Europe et à 50 millions dans le monde. [9][10]L'épilepsie se caractérise par des décharges électriques cérébrales anormales produites par les neurones et qui provoquent des crises. Suivant leur type, les crises d'épilepsie peuvent se limiter à une partie du cerveau (épilepsie partielle) ou peuvent être généralisées à l'ensemble du cerveau. L'épilepsie est une maladie dont les causes possibles sont nombreuses et souvent inconnues.

EISAI Europe et l'épilepsie  

EISAI se consacre au développement et à la mise à disposition de nouveaux traitements à haute valeur ajoutée pour améliorer la qualité de vie des patients épileptiques. C'est pourquoi le développement de médicaments antiépileptiques représente un défi de première importance pour EISAI en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Russie et en Océanie (EMEA).

Dans la région EMEA, EISAI a déjà mis à disposition les quatre médicaments suivants :

  • Fycompa® (perampanel), indiqué dans le traitement d'appoint des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les patients âgés de 12 ans et plus.
  • Zonegran® (zonisamide), indiqué en monothérapie et dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les adultes dont le diagnostic d'épilepsie est récent et en tant que traitement d'appoint des crises d'épilepsie partielle, avec ou sans généralisation secondaire, chez les adultes, adolescents et enfants âgés de 6 ans et plus (sous licence Dainippon Sumitomo Pharma), et en association chez les enfants et adolescents dès 6 ans.
  • Zebinix® (acétate d'eslicarbazépine), indiqué chez l'adulte dans le traitement d'appoint des crises d'épilepsie partielles avec ou sans généralisation secondaire (Zebinix est commercialisé sous licence BIAL).
  • Inovelon® (rufinamide), indiqué en traitement d'appoint des crises d'épilepsie associées au syndrome de Lennox-Gastaut chez les patients âgés de 4 ans et plus. Le rufinamide a d'abord été développé par Novartis.)

À propos d'EISAI  

Eisai est l'un des plus grands groupes pharmaceutiques mondiaux se consacrant à la recherche et au développement de nouveaux médicaments. La mission d'Eisai est de « penser en premier aux patients et à leurs familles et d'améliorer leur vie en matière de santé », ce qu'Eisai appelle le human health care (hhc).

Eisai concentre son activité de recherche sur trois secteurs clés :

  • les neurosciences, domaine comprenant la maladie d'Alzheimer, l'épilepsie, les douleurs et la gestion du poids ;
  • l'oncologie, domaine comprenant le traitement des cancers, par des traitements anticancéreux, de régression et suppression tumorales, anticorps, etc. ; et,
  • les pathologies vasculaires/immunologiques, domaine comprenant la thrombocytopénie, la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis et la maladie intestinale inflammatoire.

Basé aux États-Unis, en Asie, en Europe et au Japon, Eisai emploie plus de 10 000 personnes dans le monde. Son centre d'excellence en Europe est situé à Hatfield, au Royaume-Uni, et ses activités ont récemment été étendues en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Russie et en Océanie (EMEA). Eisai EMEA est présent sur plus de 20 territoires, dont le Royaume-Uni, l'Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Irlande, l'Italie, la Norvège, le Portugal, la Russie, la Slovaquie, l'Espagne, la Suisse, la Suède, les Pays-Bas et le Moyen-Orient.


Pour de plus amples renseignements, consultez notre site Internet sur http://www.eisai.ru ou http://www.eisai.co.uk.

Date de préparation: juin 2014

Code du projet : Perampanel-UK2151c

Références  

[1] Fycompa, Summary of Product Characteristics (mis à jour en novembre 2013) : http://www.medicines.org.uk/emc/medicine/26951/

[2] Rogawski MA. Revisiting AMPA receptors as an antiepileptic drug target. Epilepsy Currents 2011:11:56-63

[3] ILAE/IBE/WHO, Epilepsy in the WHO European Region: Fostering Epilepsy Care in Europe 2010. Disponible sur : http://www.ilae.org/Visitors/Documents/ILAEAnnual-Report2010Final_000.pdf (Consulté en mai 2014)

[4] Guekht A. et al. The epidemiology of epilepsy in the Russian Federation. Epilepsy Res 2010: 92(2-3):209-18

[5] Krauss GL et al. Perampanel, a selective, noncompetitive α-amino-3-hydroxy-5-methyl-4-isoxazolepropionic acid receptor antagonist, as adjunctive therapy for refractory partial-onset seizures: interim results from phase III, extension study 307. Epilepsia, 2013:54(1):126-34

[6] Krauss GM et al. Randomized phase III study 306: Adjunctive perampanel for refractory partial-onset seizures. Neurology 2012:78(18):1408-1415

[7] French JA et al. Adjunctive perampanel for refractory partial-onset seizures: randomized phase III study 304. Neurology 2012:79(6):589-596

[8] French JA et al. Evaluation of adjunctive perampanel in patients with refractory partial-onset seizures: Results of randomized global phase III study 305. Epilepsia 2013:54(1):117-125

[9] Epilepsy in the WHO European Region: Fostering Epilepsy Care in Europe. http://www.ibe-epilepsy.org/downloads/EURO%20Report%20160510.pdf (Consulté en mai 2014)

[10]Pugliatti M et al. Estimating the cost of epilepsy in Europe: A review with economic modeling. Epilepsia 2007:48(12):2224-2233

SOURCE Eisai Europe Limited




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.