L'Azerbaïdjan défie la communauté internationale à qualifier les élections arméniennes d'illégitimes

BAKOU, Azerbaïdjan, March 20, 2013 /PRNewswire/ --

Elkhan Suleymanov, le chef de la délégation azerbaïdjanaise à l'Assemblée parlementaire Euronest, a qualifié d'illégitimes les récentes élections d'Arménie en raison des violations continues des droits de l'homme de plus d'un million d'Azerbaïdjanais réfugiés et déplacés à l'intérieur du pays à la suite de l'occupation arménienne du Haut-Karabakh et de sept autres régions azerbaïdjanaises il y a plus de 20 ans.

« Nous sommes inquiets et regrettons profondément que la communauté internationale ait considéré les élections présidentielles d'Arménie comme un signe positif pour ce qui est de la démocratie, les droits de l'homme et l'État de droit », a déclaré M. Suleymanov, avant de rajouter « Après tout, le pays a mené une agression armée contre son pays voisin, l'Azerbaïdjan, et garde toujours 20 pour cent du territoire azerbaïdjanais sous occupation militaire. »

Les résolutions de l'ONU, de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe et du Parlement européen exigeant le retrait immédiat, complet et inconditionnel de l'Arménie des territoires occupés n'ont pas été respectées.

Elkhan Suleymanov a indiqué que le récent retour au pouvoir du président Serzh Sargsyan constitue un motif d'inquiétude supplémentaire pour ses compatriotes ; Serzh Sargsyan est un ancien commandant militaire qui « a commis un génocide brutal contre des civils innocents le 26 février 1992 dans la ville azerbaïdjanaise de Khojaly ».

Les observateurs internationaux avaient déjà constaté des irrégularités dans le scrutin, avec un candidat en grève de la faim pour protester contre les violations de la campagne, et un autre qui a été blessé par balle.

Sargsyan a remporté les élections contre ce que le New York Times a qualifié de « concurrence relativement faible ». Le journal a rapporté que l'opposant Andreas Ghukasian avait entamé une grève de la faim alors qu'un autre candidat, Paruir A. Airikyan, a été fusillé lors de « ce que les autorités ont décrit comme une tentative d'assassinat ». Le journal a également noté que les sympathisants du président Sargsyan étaient impliqués dans « le détournement des ressources de l'État afin de promouvoir sa candidature ».

La réélection de Sargsyan ne contribuera point à la promotion de la paix dans la région, a rajouté Suleymanov, étant donné que le président Sargsyan « admet avoir été à l'origine et participé à des crimes ethniques sanglants contre la population civile ».

Dans un défi lancé à la communauté internationale, M. Suleymanov a déclaré : « Nous appelons la communauté internationale et les missions d'observation électorale à considérer les élections présidentielles et l'élection de Serzh Sargsyan en Arménie comme illégitimes ».

Il a également exigé au bloc de l'Union européenne la signature d'un accord d'association avec l'Arménie jusqu'à la fin de l'occupation des territoires azerbaïdjanais et a insisté pour que ce problème soit discuté par l'OSCE, l'APCE et le Parlement européen.

SOURCE Azerbaijan Monitor



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.