2014

Le Canada et l'Australie unissent leurs efforts pour accroître la sécurité alimentaire en Afrique - Appel à notes conceptuelles de recherche lancé pour un total de 15 millions $CAD

ACCRA, Ghana, July 16, 2013 /PRNewswire/ --

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et le Australian International Food Security Centre (AIFSC) ont lancé aujourd'hui un appel à notes conceptuelles pour des projets de recherche dans le cadre leur programme conjoint de recherche  ̶   Cultiver l'avenir de l'Afrique (CultivAF), qui  dispose d'un fonds de 15 millions de dollars canadiens sur quatre ans pour lutter contre la faim en Afrique subsaharienne en exploitant le potentiel innovateur des petits agriculteurs de la région, dont la majorité sont des femmes.

L'appel lancé au cours de la conférence de 2013 sur la Semaine scientifique agricole de l'Afrique représente un investissement important dans la recherche qui contribuera à promouvoir la sécurité alimentaire en Afrique orientale et australe. Cet investissement permettra d'aborder des problèmes persistants tels que les pertes après récolte, la malnutrition, la mauvaise qualité des produits et l'utilisation inefficace de l'eau.

Administré par le CRDI, le partenariat CultivAF est financé dans d'égales proportions par le CRDI et l'ACIAR, dont la participation à CultivAF est dirigée par l'Australian International Food Security Centre (AIFSC). L'initiative CultivAF contribue à l'engagement mondial du Canada et de l'Australie dans la lutte contre la faim et l'insécurité alimentaire dans les pays en développement.

Selon Jean Lebel, Président du CRDI : « La productivité agricole en Afrique subsaharienne est la plus faible au monde. Ce programme permettra de soutenir la recherche afin de trouver des moyens plus efficaces d'accroître la productivité et la sécurité alimentaire ». Ce partenariat stratégique entre le CRDI et l'AIFSC permettra de tirer parti de l'expertise scientifique et technologique existante. « Le CRDI du Canada est heureux de s'associer à l'AIFSC de l'Australie pour faire avancer les idées et les innovations technologiques qui améliorent la sécurité alimentaire grâce à la science pratique pour le développement », a-t-il souligné.

Selon Mellissa Wood, directrice de l'AIFSC qui gère et finance la contribution du AIFSC, CultivAF contribuera à faire en sorte que les petits agriculteurs d'Afrique bénéficient des innovations et à renforcer les capacités qui émergent actuellement en Afrique orientale et australe. L'Australie et le Canada ont une riche tradition d'innovation en recherche agricole, et nous sommes heureux de savoir que ce partenariat nous permettra de nous attaquer à certains des problèmes les plus graves qui nuisent à la sécurité alimentaire.

Dans le cadre de l'appel à note conceptuelles de recherche lancé aujourd'hui, les organisations de recherche de 10 pays  ̶  Burundi, Éthiopie, Kenya, Malawi, Mozambique, Rouanda, Tanzanie, Ouganda, Zambie et Zimbabwe  ̶  peuvent soumettre des propositions de recherche dont les budgets peuvent atteindre 3 millions de dollars canadiens.

Les propositions retenues soutiendront la collaboration dans la recherche qui devra, entre autres, aider les petits agriculteurs à réduire les pertes des cultures après récolte, augmenter le rendement des cultures grâce à une meilleure utilisation des ressources en eau, et s'appuyer sur la recherche existante qui a, par exemple, aider les agriculteurs kenyans à tripler leur production de maïs et les éleveurs de volailles tanzaniens à mieux gérer leurs ressources en eau. Les innovations qui en résultent pourraient être appliquées à d'autres parties de l'Afrique et soutenir les efforts nationaux et régionaux pour améliorer la sécurité alimentaire sur le continent.

CultivAF fait fond  sur le leadership du Canada et de l'Australie en matière d'innovation en recherche pour assurer la sécurité alimentaire à travers le monde.

Pour plus d'information, visitez le site http://www.idrc.ca/CultiAF.

Pour se joindre à une conversation par Twitter #AASW6 et Facebook.

À propos du Centre de recherches pour le développement international du Canada

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), qui est un élément clé de l'aide internationale du Canada, appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d'y favoriser la croissance et le développement. Il veille aussi à promouvoir la diffusion des connaissances ainsi acquises auprès de responsables des politiques, de chercheurs et de collectivités de par le monde. Il en résulte des solutions locales, novatrices et durables, qui font changer les choses en faveur de ceux qui en ont le plus besoin.

À propos du Australian Centre for International Agricultural Research (ACIAR)

L'ACIAR fait partie du Programme officiel d'aide au développement du gouvernement australien. La recherche financée par l'ACIAR vise à aider les pays en développement à se prendre en charge, en apportant leur contribution dans la résolution des problèmes agricoles et en renforçant leurs capacités de recherche.

L'Australian International Food Security Centre (AIFSC) dirige et finance la participation de l'ACIAR à CultivAF.

Contact pour les médias :

CRDI (@IDRC_CRDI)
Gloria Lihemo, Nairobi
+254 2713160/1| Mobile : +254-727-903-983
ou
Russell Milon
+1-613-696-2157 / rmilon@crdi.ca / @IDRC_CRDI

ACIAR (@ACIARAustralia)
Warren Page T : +61-6217-0577 / warren.page@aciar.gov.au
ou
AIFSC Nairobi (@AIFSCAustralia)
Elizabeth Ogutu
Tel : +254-20-4277-124


SOURCE International Development Research Centre




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.