Le DARATUMUMAB, une étude portant sur les anticorps monoclonaux CD38 dans le myélome multiple avancé - une augmentation ouverte de dose suivie d'une d'extension ouverte lors d'une étude de phase I/II à bras unique

STOCKHOLM, June 14, 2013 /PRNewswire/ --



Le docteur Henk Lokhorst présentera les résultats d'une étude de phase I/II dans le myélome multiple avancé.

Le myélome multiple est le deuxième cancer hématologique le plus courant. Il s'agit d'un cancer des cellules plasmatiques et il représente environ 1 % de tous les cancers. À l'heure actuelle, aucun traitement n'est disponible. Le taux de survie relative de 5 ans pour le myélome multiple est approximativement de 40 % ; de nouveaux modes thérapeutiques sont donc nécessaires pour améliorer la survie.

Le daratumumab est un anticorps monoclonal CD38 humain qui est testé contre le myélome multiple, mais qui pourrait également être efficace pour soigner d'autres maladies hématologiques.

Le daratumumab a reçu la désignation accélérée (Fast Track Designation) et la désignation de thérapie révolutionnaire (Breakthrough Therapy Designation) de la FDA américaine pour le traitement des patients atteints de myélome multiple qui ont rechuté après d'autres thérapies et qui n'ont pas d'autres options de traitement. La désignation de thérapie révolutionnaire est un programme destiné à accélérer l'élaboration et l'examen de médicaments pour traiter des maladies graves ou mortelles.

Le daratumumab est actuellement en développement en mono-thérapie et en combinaison avec d'autres composés. Ici, à l'EHA, nous présentons les résultats actualisés de l'étude en cours GEN501 visant à recruter 78 patients lourdement pré-traités. L'objectif principal de cette étude est d'établir le profil d'innocuité du daratumumab tandis que les objectifs secondaires principaux sont d'évaluer l'efficacité du daratumumab et d'établir la dose maximale tolérée (DMT).

Jusqu'à présent, le daratumumab a bien été toléré, les événements indésirables les plus fréquemment rapportés étant des réactions liées à la perfusion. À des doses allant jusqu'à et y compris 2mg/kg, il a montré une efficacité prometteuse avec 31 % des patients ayant obtenu une réponse. À des cohortes de doses de 4 mg/kg et plus, 67 % des patients ont obtenu une réponse. Ces résultats sont actuellement sans précédent pour le traitement en mono-thérapie du myélome multiple.

Présentateur: Henk Lokhorst

Affiliation: Centre médical universitaire, Utrecht, Pays-Bas

Sujet: LE DARATUMUMAB, UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES ANTICORPS MONOCLONAUX CD38 DANS LE MYÉLOME MULTIPLE AVANCÉ - UNE AUGMENTATION OUVERTE DE DOSE SUIVIE D'UNE D'EXTENSION OUVERTE LORS D'UNE ÉTUDE DE PHASE I/II À BRAS UNIQUE (nombre abstrait S576)

SOURCE European Hematology Association




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.