Le Global Policy Forum 2013 de l'Alliance for Financial Inclusion lance son réseau sur la voie de l'indépendance, annonce 11 nouveaux engagements pour la déclaration Maya et adopte l'accord Sasana

KUALA LUMPUR, Malaysia, September 12, 2013 /PRNewswire/ --

Le 5e Global Policy Forum (GPF) annuel de l'Alliance for Financial Inclusion (AFI) s'est achevé à Kuala Lumpur, en Malaisie, où après trois jours productifs de réunions le réseau AFI s'est solidifié et a décidé de devenir une organisation internationale indépendante dont l'emplacement du siège permanent sera défini par vote, après consultation de ses membres. Co-organisé par Bank Negara Malaysia (BNM), ce forum a représenté une plateforme qui a permis aux 108 institutions membres de l'AFI de débattre et d'examiner leurs stratégies politiques, afin d'optimiser leurs impacts sur le développement en améliorant l'adéquation de l'inclusion financière, la stabilité financière et les objectifs de protection des consommateurs. Le dernier jour du GPF de l'AFI a été l'occasion d'annoncer les nouveaux engagements de la déclaration Maya et la diffusion de l'accord Sasana.

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=Ec1H8KrJSaA&feature=youtu.be

Sous le thème général « Politiques de conduite pour un impact optimal », le GPF 2013 a réuni plus de 400 décideurs de haut niveau, gouverneurs de banques centrales, partenaires issus d'organisations internationales et dirigeants du secteur privé. La cérémonie d'ouverture comprenait un discours du représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies consacré à la finance inclusive pour le développement, une intervention de Sa Majesté la reine Máxima des Pays-Bas, ainsi qu'un message vidéo pré-enregistré de Bill Gates, coprésident de la fondation Bill & Melinda Gates.

L'AFI est « à l'aube d'une nouvelle innovation majeure : intégrer les plus pauvres à un système financier qui développe la valeur de leurs actifs au lieu de la limiter », a déclaré M. Gates. « En un peu plus de quatre ans, l'AFI est déjà devenue le chef de file dans ce domaine. Elle passe maintenant à l'étape suivante, qui consiste à devenir une organisation indépendante détenue par ses membres. En continuant à faire preuve d'audace, elle ajoutera l'inclusion financière à une liste longue et croissante d'innovations qui révolutionnent la vie des populations pauvres. »

Le point culminant du dernier après-midi a été l'annonce de l'ajout d'engagements à la déclaration Maya, ce qui porte à un total de 45 le nombre d'engagements institutionnels relatifs à l'inclusion financière dans le cadre de cette déclaration de l'AFI. Les engagements de la déclaration Maya ont été annoncés par : la Banque nationale de la République du Bélarus, la Banque centrale de réserve du Salvador et la Surintendance du système financier du Salvador, la Banque de la République d'Haïti, la Banque centrale du Libéria, la Banque centrale du Royaume du Maroc, la Banque centrale du Népal, la Surintendance des banques du Panama, la Banque de Papouasie-Nouvelle-Guinée, la Banque centrale de Samoa, la Banque de Sierra Leone et la Banque centrale de Trinité-et-Tobago.

Les membres de l'AFI ont également présenté l'accord Sasana, qui vise à renforcer l'efficacité des engagements de leur déclaration Maya. Grâce à l'accord Sasana, l'élaboration des politiques et les stratégies d'inclusion financière s'attacheront à des preuves et des résultats chiffrés pour accélérer les progressions et mesurer clairement l'impact des politiques d'inclusion financière.

« Il s'agit d'une articulation, particulièrement bienvenue, de la priorité que les pays accordent à la mise en place de l'inclusion financière et à la définition d'objectifs », a déclaré Sa Majesté la reine Máxima.  « Je vous exhorte à viser haut lors de la définition de vos cibles et objectifs nationaux. Pour moi, il est clair que notre aspiration générale ne devrait être rien de moins que l'accès universel. Chaque personne et chaque entreprise dans chaque pays méritent cette chance. »

« L'accès à des progrès financiers simples peut faire une réelle différence dans la vie des populations. C'est pourquoi l'inclusion financière a été intégrée au courant de pensée dominant en matière de politiques économiques et financières », a ajouté Alfred Hannig, directeur exécutif de l'AFI. « La vision d'un accès universel est réalisable dans un avenir prévisible. Les membres de l'AFI sont en train de construire une dynamique de changement mondial. »

Le GPF 2013 était le plus grand forum jamais organisé par le réseau de l'AFI, comptant plus de 400 délégués et partenaires du monde entier. Le prochain GPF de l'AFI sera co-organisé en septembre 2014 par la Banque centrale de Trinité-et-Tobago.

L'Alliance for Financial Inclusion et ses institutions membres se consacrent au développement de solutions politiques intelligentes et à la mise en avant de réalisations d'inclusion financière qui peuvent se concrétiser lorsque les institutions de réglementation des pays en développement et émergents se réunissent sur un pied d'égalité afin de définir des politiques adaptées à leurs besoins et contextes spécifiques. À travers des groupes de travail ciblés, des conférences régionales et le Global Policy Forum annuel, l'AFI est devenue le réseau le plus vaste et le plus complet de décideurs politiques au monde dans le domaine de l'inclusion financière. Pour tout complément d'information sur les travauxde l'Alliance, veuillez consulter le site Internet : http://www.afi-global.org.

Contacts :
Peter W. Foster - Peter.Foster@afi-global.org
Katie Sunderland - katie@aura-financial.com
Source : Alliance for Financial Inclusion (AFI)
Tél. : +44(0)20-7321-0000


SOURCE The Alliance for Financial Inclusion (AFI)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.