2014

Le Maïdan : les deux revers d'une même médaille

KIEV, Ukraine, January 17, 2014 /PRNewswire/ --

Après cinquante jours de manifestations continues, l'on ne compte plus que quelques centaines de personnes parmi les manifestants sur le Maïdan à Kiev. Selon un sondage d'opinion mené par le groupe Research & Branding en décembre 2013, la moitié des Ukrainiens (50 %) ne soutiennent pas le Maïdan à Kiev (lien). Bien que l'on observe de temps en temps l'organisation de manifestations de rue au sein de tous les états démocratiques, ce n'est jamais le cas pour les manifestations radicales où les protestataires imposent leur volonté au peuple et au gouvernement légitime.

Selon Kost Bondarenko, Directeur de l'Ukrainian Politics Institute, les manifestations de masse sur le Maïdan perdent progressivement de l'ampleur à l'échelle nationale et laissent place au mécontentement à l'égard des problèmes locaux à Kiev. « Dans la mesure où les manifestations n'ont pas d'incidence sur la situation dans le pays, les habitants de Kiev s'interrogent sur l'intérêt des rues bloquées, des barricades, des tentes et des grands feux sur le bitume. S'ils ne constatent pas très prochainement une quelconque logique permettant de justifier tous les problèmes liés au Maïdan, alors le Maïdan deviendra son propre ennemi ». (lien)

Les habitants de Kiev disent « NON » aux manifestations sur le Maïdan.

L'économie de la capitale a subi des dommages qui se chiffrent déjà en « dizaines de millions ». (lien) Si les tensions se prolongent encore pendant un mois, alors les dommages engendrés par les manifestations de masse pourraient atteindre 5 % du PIB annuel de l'Ukraine.

Une inquiétude croissante s'exprime parmi les habitants locaux alors que des groupes de population socialement dangereux affluent vers le Maïdan, attirés par la nourriture, les abris et le divertissement gratuits. En l'espace de moins de deux mois de manifestations, le Maïdan a consommé 410 000 litres de borsch, 106 000 repas et 37 tonnes de saucisses. Cela serait suffisant pour nourrir tous les enfants des rues en Ukraine pendant une année. Le taux de criminalité affiche notamment une progression, avec des vols, des attaques et des pillages. La vie quotidienne à Kiev est devenue insupportable en raison des embouteillages permanents, du bruit, de l'odeur des ordures en décomposition et de la fumée issue des feux.

Manque d'idées et radicalisation des manifestations.

Le problème majeur du Maïdan est la faiblesse de son idéologie. En effet, la foule a été la plus importante le 01 décembre, au lendemain de la répression violente des manifestations étudiantes par les forces spéciales.

Avec très peu de manifestants encore actifs, l'action du Maïdan s'est radicalisée et affiche désormais des slogans extrémistes, xénophobes et ultra-nationalistes.

Le Président Yanukovych demeure la personnalité politique la plus populaire d'Ukraine.

Selon l'étude menée par le groupe Research & Branding, la cote de popularité du Président Viktor Yanukovych est deux fois plus élevée que celle de son principal opposant, Vitaly Klichko, leader du mouvement EuroMaidan.

SOURCE rim




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.