Le Parlement européen supprime toute surveillance électorale en Azerbaïdjan avant les élections présidentielles

BAKOU, Azerbaïdjan, July 12, 2013 /PRNewswire/ --

Le Parlement européen a jugé que l'Azerbaïdjan n'avait plus besoin de mission d'observation électorale, une décision que Bakou a qualifié de « moment important de l'histoire du pays depuis son indépendance ».

Ces dix dernières années, l'Union européenne a déployé des missions d'observation dans plus de 100 pays où elle estimait que le processus électoral n'était pas garanti. Le retrait de l'Azerbaïdjan de cette liste est jugé de bon augure pour les élections présidentielles de mi-octobre.

« Cette confiance (du Parlement européen) permet finalement à l'Azerbaïdjan d'être jugé différemment et d'être reconnu comme un pays plus démocratique en Europe. Un pays où le processus électoral est censé être conforme aux valeurs et normes internationales », a indiqué le député azerbaïdjanais et délégué à l'assemblée parlementaire Euronest Elkhan Suleymanov.

Il a rappelé que l'UE avait envoyé une mission en Arménie cette année et prévoyait d'en déployer une en Géorgie. La décision prise au sujet de l'Azerbaïdjan n'en devient que plus importante, selon lui, puisqu'il s'agit du premier pays du sud du Caucase à ne plus avoir besoin de surveillance extérieure.

Au-delà de la politique régionale, Elkhan Suleymanov a souligné qu'au nombre des autres pays où des élections seront organisées cette année sans surveillance de la part de l'Europe figurent le Japon, l'Argentine, l'Australie, la Norvège et l'Islande. Ce sont « tous des pays situés en haut du classement des démocraties dans le monde », a-t-il ajouté.

Trois missions d'observation ont été déployées en Azerbaïdjan : en 2005, 2008 et 2010. Elkhan Suleymanov estime que c'est parce que les conclusions de ces visites sur le terrain ont été positives que le Parlement européen a pris cette décision.

« L'avenir de l'Azerbaïdjan est étroitement lié à celui de l'Europe dans la mesure où les deux partenaires ont tout à gagner d'échanges économiques et culturels et peuvent contribuer à créer une société plus sûre et plus stable, tant dans leur région que dans le monde », a déclaré M. Suleymanov

Parallèlement, l'Azerbaïdjan a confirmé qu'elle accepterait que des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) suivent les élections.

SOURCE Azerbaijan Monitor




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.