Le professeur Paul Workman, chercheur de premier plan en oncologie, participera au débat sur l'innovation 2012, qui se tiendra à la Royal Society, le 20 novembre 2012

CHERTSEY, Angleterre, November 20, 2012 /PRNewswire/ --

Pour voir le débat en direct, inscrivez-vous GRATUITEMENT dès aujourd'hui à l'adresse suivante :http://www.innovationdebate.com

Le professeur Paul Workman, directeur général adjoint et responsable de la thérapeutique anticancéreuse à l'Institute of Cancer Research de Londres, rejoindra le prestigieux groupe composé d'experts à la renommée mondiale et son président le professeur Jim Al-Khalili à l'occasion du Débat sur l'innovation 2012, qui se tiendra le 20 novembre à 16 h, à la Royal Society à Londres, et sera diffusé en direct sur http://www.innovationdebate.com.

http://www.youtube.com/watch?v=FyEPtw6JMCo&feature=g-all-u

Ensemble, ils débattront autour de différents thèmes, tels que : « Comment innover dans un contexte d'austérité ? » et « En faisons-nous assez pour encourager les innovateurs de demain ? ».

En présentant ses opinions sur l'état actuel de l'innovation, le professeur Workman, qui est également le fondateur scientifique de deux sociétés de biotechnologie à succès, a déclaré :

« Nous sommes confrontés à des défis de taille à l'échelle de 'l'écosystème' de la découverte et de la mise au point de médicaments anticancéreux. »

« Nous enregistrons de réels progrès, mais nous sommes encore loin d'exploiter au maximum nos connaissances accrues sur la manière dont le cancer se développe - particulièrement notre savoir en ce qui a trait aux génomes des cellules cancéreuses - afin de créer de nouvelles thérapies ciblées pour les patients souffrant de cancer.

« Passer du modèle antérieur des médicaments vedette uniques à un nouvel avenir constitue un défi majeur pour l'industrie pharmaceutique, car l'avenir appartient aux médicaments personnalisés ciblant de petits groupes de patients formés en fonction des gènes du cancer. »

« A l'occasion du débat sur l'innovation, je discuterai des changements importants nécessaires pour relever ces défis et pour réaliser le plein potentiel de la recherche sur le cancer au bénéfice de nos patients. »

« Des investissements plus importants s'imposent dans la découverte et la mise au point de médicaments par les groupes à but non lucratif de sorte que les projets des médicaments aux premiers stades de développement, que l'industrie estime trop risqués, puissent avancer rapidement afin de tester leur potentiel dans les laboratoires et chez les patients. »

« Une refonte de fond en comble est nécessaire quant à la réglementation et aux prix afin de rendre plus accessibles aux patients atteints de cancer les médicaments personnalisés qui prolongent l'espérance de vie - et particulièrement les combinaisons de médicaments essentielles dans la prévention de la pharmacorésistance. On doit également faciliter et accélérer l'accès des patients souffrant de cancer tant aux médicaments expérimentaux qu'à ceux homologués. »

« Je pense que bien des problèmes de l'écosystème peuvent être résolus par une collaboration plus étroite entre les universitaires, l'industrie, le gouvernement et les organismes de réglementation. Tout le monde peut en profiter si nous y arrivons. »

Le professeur Workman - un chef de file en matière de découverte et mise au point de médicaments anticancéreux qui ciblent les molécules et un fervent partisan des thérapies anticancéreuses personnalisées - rejoindra les autres intervenants, parmi lesquels nous pouvons citer : le professeur Andre Geim - lauréat du prix Nobel en 2010 pour son travail révolutionnaire sur le graphène, un matériau en carbone de l'épaisseur d'un atome ; Tudor Brown, ancien président du géant des semi-conducteurs basé à Cambridge, ARM ; le professeur Mariana Mazzucato, professeur d'économie à l'université du Sussex ; le professeur Paul Boyle, président de Science Europe, qui défend les intérêts collectifs des organismes de recherche européens et le Dr Beau Lotto, neuroscientifique rattaché à l'institut d'ophtalmologie du University College de Londres.

Dans un contexte économique difficile, l'innovation doit demeurer le poumon de la science, de la technologie et de l'économie. Il est urgent de mettre l'accent sur la meilleure façon dont nous pouvons promouvoir et favoriser l'innovation, que ce soit aujourd'hui ou demain.

C'est pour cela que l'édition 2012 du débat sur l'innovation, organisée et financée par Astellas Pharma Europe Ltd., réunira des personnalités influentes et respectées issues de milieux aussi variés que la science, la technologie, la médecine, l'éducation, le gouvernement, l'industrie et les médias pour débattre sur le meilleur moyen d'encourager et de favoriser l'innovation scientifique. L'objectif du débat sur l'innovation est d'aborder des questions cruciales, de tirer des conclusions positives et de faire avancer les choses.

Tout le monde, à savoir les professionnels des secteurs de la science et de la technologie, les étudiants et le grand public, aura la possibilité de prendre part au débat sur l'innovation par l'intermédiaire des médias en ligne. Ainsi, les discussions pourront avoir lieu bien au-delà des murs de la Royal Society.

Participez au débat sur l'innovation 2012

Le débat sur l'innovation encouragera une participation plus large de la part du public et de la communauté scientifique par l'intermédiaire de ce site Internet : http://www.innovationdebate.com. Chacun pourra donner son avis sur les problèmes cruciaux soulevés par le débat sur l'innovation auxquels sont confrontées la science et l'innovation, et pourra également poser une question au groupe d'experts. Pour regarder le débat en direct le 20 novembre 2012 à partir de 16 h, inscrivez-vous dès aujourd'hui à l'adresse suivante : http://www.innovationdebate.com

Rejoignez le débat dès maintenant à l'adresse http://www.innovationdebate.com et suivez-nous sur Twitter @Innovatedebate #innovationdebate

À propos d'Astellas Pharma Europe Ltd.

Astellas Pharma Europe Ltd., située au Royaume-Uni, est le siège européen de la société Astellas Pharma Inc., sise à Tokyo. Astellas est une société pharmaceutique qui consacre son activité à l'amélioration de la santé des personnes dans le monde entier grâce à la fourniture de produits pharmaceutiques innovants et fiables. L'organisation centre ses efforts sur la réalisation d'activités de recherche-développement et de commercialisation exceptionnelles afin de poursuivre sa croissance sur le marché pharmaceutique mondial. Astellas Pharma Europe Ltd. gère 21 bureaux affiliés situés en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, un site de recherche-développement et trois usines de fabrication. La société emploie environ 4 300 employés dans ces régions. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Astellas Pharma Europe, rendez-vous à l'adresse http://www.astellas.eu.

L'Institute of Cancer Research de Londres et l'un des instituts les plus influents au monde en matière de recherche sur le cancer.

Les scientifiques et les cliniciens de l'Institute of Cancer Research (ICR) s'emploient au quotidien à faire une réelle différence dans la vie des patients atteints de cancer. Par le biais de son partenariat avec The Royal Marsden Hospital et de son approche « du laboratoire au chevet du patient », l'ICR est en mesure de générer et de proposer des résultats d'une manière inégalée par les autres institutions. Les deux organismes figurent dans le top quatre des centres de lutte contre le cancer au monde.

Les réussites antérieures remarquables d'ICR remontent à plus de 100 ans. Il est à l'origine des premières preuves convaincantes que l'altération de l'ADN est la principale cause du cancer, établissant ainsi les fondements de l'idée désormais universellement acceptée conformément à laquelle le cancer est une maladie génétique. De nos jours, l'ICR est un leader mondial dans l'identification des gènes liés au cancer et la découverte de nouveaux médicaments ciblés pour le traitement personnalisé du cancer.

En tant qu'établissement d'enseignement supérieur rattaché à l'université de Londres, l'ICR offre un enseignement supérieur de calibre international. Il a le statut d'organisme de bienfaisance et bénéficie du soutien d'organismes et d'associations caritatives partenaires, ainsi que du grand public.

La mission de l'ICR consiste à faire des découvertes capables de vaincre le cancer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.icr.ac.uk

SOURCE Innovation Debate



Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.