Le vecteur européen : une priorité aux yeux du président ukrainien

KIEV, Ukraine, January 24, 2013 /PRNewswire/ --

Viktor Ianoukovitch, président ukrainien, l'a rappelé lors de son discours à Davos-Klosters, en Suisse : le vecteur euro-ukrainien reste la priorité du pays. Le président ukrainien a pris part à la Réunion informelle des dirigeants économiques mondiaux Définir les bases de la renaissance européenne à l'occasion de la réunion annuelle du Forum économique mondial (22-26 janvier 2013).

Viktor Ianoukovitch s'est adressé aux dirigeants économiques mondiaux en abordant des questions géopolitiques, les relations liées au gaz entre l'Ukraine, la Russie et l'Union européenne, ainsi que la coopération renforcée entre les pays d'Europe de l'est et l'Union européenne. Lors d'une autre réunion avec l'ancien secrétaire d'État et prix Nobel de la paix, Henry Kissinger, le dirigeant ukrainien s'est entretenu sur les relations entre l'Ukraine et l'Union européenne, et entre l'Ukraine et les États-Unis.

La liste des quelque 3 000 participants au Forum de Davos 2013 inclue le Premier ministre britannique David Cameron, son homologue polonais Donald Tusk, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, le Premier ministre italien Mario Monti, le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, le président du Parlement européen Martin Schulz, le président islandais Olafur Ragnar Grimsson, ainsi que les représentants de gouvernements, du secteur privé, des média et de la société civile en provenance de 68 pays.

En faisant la promesse d'un vecteur européen pour l'Ukraine à Davos, le chef d'État s'est inscrit dans la méthode européenne traditionnelle, qui en est à l'heure actuelle à la phase préparatoire de la signature de l'accord d'association avec l'Union européenne. Ce document supervise les questions d'association politique, parmi lesquelles le dialogue politique, la réforme, l'association et la coopération en matière de politique sécuritaire et étrangère, ainsi que l'intégration économique des partis. Cet accord prévoit en outre la création d'une zone de libre-échange effective et globale.

Les négociations portant sur l'association entre l'Ukraine et l'Union européenne courent depuis mars 2007. Après 21 tours de négociations sur l'accord d'association, l'Ukraine et l'Union européenne ont conclus le processus de négociations le 19 décembre 2011. Le 23 janvier 2012, le Chef de Délégation européenne en Ukraine, Jan Tombinski, s'est dit confiant dans la signature de l'accord d'association à l'occasion du sommet du partenariat oriental à Vilnius, Lituanie, en novembre 2013. EUobserver avait précédemment signalé que la République tchèque, la Lituanie, la Pologne et la Slovaquie étaient prêts à signer l'accord d'association lors du sommet.

Fait intéressant : en décembre 2012, un sondage d'opinion publique a révélé que plus de la moitié des citoyens ukrainiens souhaitaient que l'Ukraine intègre l'Union européenne. 1 000 Ukrainiens âgés entre 18 et 65 ans ont participé au sondage. Il ressort en outre que 35 pour cent des Ukrainiens de 18 à 29 ans se sont dits favorables à une intégration rapide de l'Ukraine dans l'Union européenne (c'est-à-dire d'ici cinq ans).

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.