Les anciens combattants azerbaïdjanais de la Seconde Guerre mondiale mettent en garde l'Allemagne contre le nationalisme rampant et invite le pays à ne pas « fermer les yeux »

BAKOU, Azerbaïdjan, May 21, 2013 /PRNewswire/ --

L'Union des anciens combattants azerbaïdjanais a mis en garde Berlin, l'invitant à ne pas laisser « l'inaction et le consentement tacite » s'installer dans un climat de résurgence du nationalisme en Allemagne où les Musulmans sont de plus en plus la cible principale d'actes de violence racistes, selon l'appel adopté cette semaine.

Le présidium du Conseil de l'Union des anciens combattants azerbaïdjanais a également demandé à l'Allemagne des excuses officielles pour les « conséquences de la Seconde Guerre mondiale » et réparation pour les pertes subies parmi les anciens combattants azerbaïdjanais.

Lors de sa réunion, le Conseil s'est particulièrement inquiété de la résurgence récente du nationalisme qui, exacerbé par les difficultés économiques de l'Europe, est devenu un problème qu'un pays comme l'Allemagne ne doit pas ignorer.

« Nous sommes aujourd'hui les témoins, non sans grande inquiétude, d'une montée du nationalisme en Allemagne qui s'accompagne souvent d'attaques et de meurtres d'étrangers, notamment de Musulmans », affirme un communiqué publié par le présidium.

« Nous sommes plus conscients que la jeune génération des dangers que représente le fait de fermer les yeux sur le nationalisme. L'inaction et le consentement tacite des autorités allemandes à cet égard peuvent conduire à de nouvelles tragédies. »

Le forum a également souligné le rôle joué par le président Ilham Aliyev dans le déblocage d'aides financières en faveur des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale et de leurs veuves également.

« Nous sommes reconnaissants à notre peuple et à notre État pour son soutien, son attention et son obligeance à l'égard de la mémoire des héros et victimes de la guerre », a déclaré le présidium.

Quelque 300 000 militaires azerbaïdjanais ont perdu la vie sur les champs de bataille de la Crimée à Berlin pendant la Seconde Guerre mondiale. Après la défaite du nazisme, 128 Azerbaïdjanais ont reçu le titre honorifique le plus prestigieux qui soit, celui de « Héros de l'Union soviétique ».

SOURCE Azerbaijan Monitor



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.