Les coffeeshop Néerlandais sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO

Apr 11, 2012, 12:18 ET from WeSmoke

LA HAYE, Pays-Bas, April 11, 2012 /PRNewswire/ --

Les coffeeshops en danger au centre des débats internationaux sur la légalisation du cannabis

"Le patrimoine culturel mondial est naturellement considéré comme une propriété universelle, irremplaçable, et unique  qu'il es important de préserver" ce sont les mots récemment exprimés par l'association des consommateurs de cannabis WeSmoke. "C'est pourquoi nous croyons que "LE" coffeeshop Néerlandais, fer de lance de la légalisation du cannabis, qui pendant des décennies fut au centre des débats internationaux, doit figurer sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous avons actuellement entamé les démarches nécessaires pour en faire parti. "

Photo: http://www.perssupport.nl/apssite/binaries/content/gallery/afbeeldingen/persberichten/2012/04/11/floris+leeuwenberg+004+1bmp

Pendant des décennies, mais plus particulièrement ces dernières années, les pays étrangers ont observé avec une vision beaucoup plus ouverte l'exemple de la tolérance Néerlandaise. Étape par étape, le reste de l'Europe et l'Amérique,s'inspirent du "modèle Néerlandais". Tandis qu'aux Pays-Bas, pris pour exemple, cette célèbre tolérance est en panne.

La Fondation WeSmoke voit cela se produire avec étonnement. "Partout dans le monde il y a un consensus selon lequel la politique de tolérance Néerlandaise fonctionne mieux que la criminalisation de la consommation du cannabis. Pour l'intérêt des citoyens de presque tous les pays occidentaux, il semble essentiel que le phénomène des Coffeeshops Néerlandais doit être protégé. Comment pouvez-vous débattre de quelque chose qui n'est plus là?"

Un héritage mondial

"Il ne peut, et ne doit pas être toléré que par un changement de climat politique, une industrie qui de manière correcte et progressive explore le meilleur chemin à suivre en matière de politique sur cannabis, soit poussée hors de la scène mondiale, alors que des voix s'élèvent au niveau international et semble prêtes à adhérer à ce modèle" déclare WeSmoke.

"Les coffeeshops Néerlandais ont manifestement joués un rôle dans la diminution de la toxicomanie, le développement des applications médicinales du cannabis, le recul de l'activité criminelle, et l'acceptation sociale associée au cannabis. Si sur ces faits la politique Néerlandaise actuelle refuse l'évidence, nous espérons que l'UNESCO pourra nous aider à préserver la liberté des coffeeshops à exercer leur activité, et faire des coffeeshops Néerlandais un patrimoine culturel mondial, ils le méritent!"

Le soutien politique

Par ailleurs, un réel soutien politique à cette initiative concrète existe . WeSmoke est actuellement en discussions avec plusieurs éminents (ex-)politiciens et regarde avec beaucoup de sérieux la façon dont cette initiative pourrait aboutir. "De nombreux soutiens inattendus nous arrivent de toutes parts et notamment un soutien politique pour ce projet."

"Nous allons continuer notre action. Si nous réussissons à élever au rang de patrimoine culturel mondial les coffeeshops Néerlandais, ce sera un signal fort d'appréciation sociale en ce qui concerne la légalisation du cannabis. Nous ne pouvons pas penser à un signal plus fort et plus positif compte tenu du climat politique actuellement sous tension."

SOURCE WeSmoke