Les cultivateurs africains s'unissent pour s'opposer aux propositions menaçant leurs emplois et l'économie locale

LUSAKA, Zambie, May 30, 2012 /PRNewswire/ --

Les cultivateurs de tabac africains de divers pays ont aujourd'hui clôturé la Réunion régionale d'Afrique de deux jours de l'Association internationale des producteurs de tabac par l'émission d'une déclaration d'opposition aux propositions qui menacent l'économie locale et les emplois de la région.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20120530/535650 )

La déclaration des leaders agricoles du Kenya, du Malawi, d'Afrique du Sud, de Tanzanie, de Zambie et du Zimbabwe a répondu aux projets de propositions de la Convention-Cadre pour la lutte antitabac (CCLAT). Entre autres, la CCLAT recommande aux gouvernements de supprimer progressivement la production de tabac en limitant le nombre de terres où il peut être cultivé et en approuvant le démantèlement de tous les organismes liant les gouvernements aux cultivateurs - tels que les commissions du tabac - mettant ainsi en péril les moyens de subsistance des cultivateurs sans leur proposer de culture alternative économiquement viable.

Antonio Abrunhosa, Président-directeur général de l'Association internationale des producteurs de tabac (AIPT), qui s'est exprimé lors de la réunion régionale aujourd'hui, à déclaré pour clore la conférence : «-Il existe désormais une voix unifiée à travers l'Afrique du Sud et de l'Est qui est déterminée à protéger la terre, les emplois et les communautés qui subsistent grâce à la production de tabac-». L'AIPT représente plus de 30 millions de producteurs de tabac dans le monde entier.

Les producteurs de tabac africains offrent des conditions de vie stables à des millions de personnes à travers la région et leurs cultures constituent une source vitale de recettes de l'étranger pour bon nombre de ces pays. Par exemple, au Malawi, 7 travailleurs sur 10 sont employés de façon directe ou indirecte par le secteur, et le tabac représente 70-% de ses bénéfices commerciaux de l'étranger et 15-% de son PIB total.

Francois van der Merwe, Président de l'AIPT pour la région Afrique, a déclaré que la voix unifiée de ces cultivateurs affirme la défense de leur droits de cultiver le tabac et le rôle crucial qu'il joue dans l'économie de la région. «-Ces producteurs sont préparés à faire face à cet impérialisme du 21è siècle de la part d'un organisme se composant principalement d'officiels de la santé qui ne savent rien du secteur agricole et qui mettent notre économie en danger.-»

Jorge Nestor, le Président argentin de l'AIPT, a réaffirmé le soutien inébranlable des producteurs de tabac du monde entier aux producteurs africains et à leur décision unanime de défendre le droit de produire les cultures qui assurent le mieux leur prospérité économique.

http://www.tobaccoleaf.org/ - Veuillez consulter le site de l'AIPT pour la Déclaration complète.

L'AIPT est une organisation à but non lucratif visant à promouvoir la cause des millions de producteurs de tabac dans le monde. Elle s'efforce d'offrir une forte voix collective à l'échelle nationale et internationale afin de garantir la sécurité à long terme des communautés de producteurs de tabac.

SOURCE International Tobacco Growers Association (ITGA)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.