2014

Les dépenses en matière de communications unifiées et de technologies de collaboration sont menacées sans une adoption de la part des employés

-- Une recherche de Dimension Data illustre la nécessité de sonder et de dresser le profil des employés afin de garantir un bon retour sur investissement

JOHANNESBURG, 8 avril 2013 /PRNewswire/ -- On estime que les décideurs informatiques dans les grandes organisations dépenseront 53 millions USD dans les services pour soutenir les communications unifiées et la collaboration (UCC – Unified Communications and Collaboration) au cours des deux prochaines années, car l'intérêt pour le secteur des UCC en tant qu'opportunité commerciale stratégique augmente. Cependant, cette dépense est risquée sans une adoption par les utilisateurs.  C'est ce que révèle une nouvelle recherche publiée aujourd'hui par le fournisseur mondial de services et de solutions TIC Dimension Data.

(Logo :  http://photos.prnewswire.com/prnh/20120402/NE80686LOGO )

Dimension Data a récemment mandaté le cabinet de recherche Ovum pour réaliser une enquête mondiale sur le secteur des UCC en Amérique, Australie, Asie, Europe et Afrique du Sud. Plus de 1 320 décideurs TIC d'entreprises et 1 390 employés issus d'un large éventail de marchés verticaux dans 18 pays ont été interrogés.

D'après l'étude, intitulée Dimension Data 2013 Global UCC Study, plus de 78 % des décideurs informatiques interrogés ont indiqué disposer actuellement d'un plan stratégique et du budget pour mettre en œuvre « certains composants » des UCC. De plus, 43 % disposent du budget pour « la plupart des composants » des UCC, tandis que 42 % des décideurs ont indiqué qu'ils disposaient d'un budget pour procéder à des investissements dans « tous, ou la plupart des aspects » des UCC.

« Il s'agit là d'une évolution surprenante », a déclaré Craig Levieux, Directeur général du groupe Communications convergentes chez Dimension Data, « particulièrement lorsque les conditions économiques et les contraintes opérationnelles freinent normalement les investissements dans les communications d'entreprise. Habituellement, les UCC ne font pas l'objet d'une planification TIC stratégique. En fait, jusqu'à récemment, les UCC étaient largement associées à l'autocommutateur de l'entreprise et l'idée de formuler et déployer une stratégie UCC – même dans les grandes organisations – était saugrenue ».

« Parmi les décideurs informatiques ayant réalisé d'importants investissements en matière de UCC au cours des deux dernières années, un pourcentage élevé – 61 % – ont cité des économies mesurables, un intérêt de la part des employés et la productivité de ces derniers. Cela envoie un message puissant aux organisations ne reconnaissant pas les communications unifiées comme un outil stratégique en faveur de la productivité et des économies ».

Dans le même temps, les aspirations des organisations en matière de UCC ne correspondent pas à celles de leurs employés. « Notre recherche montre que les organisations négligent d'évaluer et de dresser le profil des besoins de leurs employés », a expliqué M. Levieux. « Ce manque de sensibilisation des employés risque de compromettre le succès de ces investissements en matière de UCC dans les agendas actuels des dirigeants – en particulier du fait que les décideurs ont déclaré baser leurs investissements dans les UCC sur une amélioration des processus opérationnels et de la productivité. 

« Lorsque nous avons analysé l'approche stratégique adoptée par les entreprises vis-à-vis des UCC, la tendance BYOD, l'attention portée à la mobilisation des communications unifiées et à la collaboration sociale, ainsi que les aspirations à accroître la souplesse commerciale, nous avons été surpris de constater que seulement 38 % des grandes entreprises ont indiqué avoir dressé le profil de leurs utilisateurs. Parmi celles n'ayant pas dressé le profil des utilisateurs, environ 20 % n'y ont tout simplement pas pensé. Ce qui est encore plus alarmant est le fait que 21 % pensent que leurs employés ont tous les mêmes besoins, tandis que 13 % ne voient pas l'intérêt de dresser les profils.

« Pour les organisations cherchant à formuler ou rafraîchir leur politique en matière de UCC, l'avis des employés est essentiel. Dans un monde où de plus en plus d'employés apportent leurs propres appareils au travail, un écart de compréhension entre les décideurs et les employés pourrait coûter très cher. L'intérêt des utilisateurs est un élément essentiel pour mesurer le succès des investissements en matière de UCC, en particulier à mesure que davantage d'applications UCC seront proposées aux employés, lesquels attendent des applications et un support pour de multiples appareils satisfaisant à leurs besoins. Dans le cas contraire, le taux d'adoption continuera d'être en retard par rapport aux aspirations, comme cela a été le cas avec bon nombre des applications UCC standard jusqu'alors », a expliqué M. Levieux.

Pour obtenir davantage d'informations
Hilary King, Responsable RP Monde
Dimension Data Holdings plc
Tél. : +27-11-575-6728
Mobile : +27-82-414-9623
E-mail : Hilary.king@dimensiondata.com

SOURCE Dimension Data



RELATED LINKS
http://www.dimensiondata.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.