Les places boursières sollicitées par les plus grands investisseurs du monde dans le cadre d'une norme de reporting des sociétés sur le développement durable

BOSTON, 7 avril 2014 /PRNewswire/ -- En collaboration avec BlackRock, ainsi que d'autres grands investisseurs institutionnels du monde entier, Ceres, groupe de défense consacré au développement durable, a annoncé une initiative visant à solliciter les places boursières internationales, par l'intermédiaire de la WFE (World Federation of Exchanges), au sujet de la création d'une norme de reporting sur le développement durable applicable à tous leurs membres.

La proposition effectuée par le groupe, intitulée Investor Listing Standards Proposal: Recommendations for Stock Exchange Requirements on Corporate Sustainability Reporting, comprend des recommandations spécifiques sur l'intégration d'exigences de reporting environnemental et social dans les règles de cotation des sociétés en bourse. Elle a été officiellement soumise aux bourses de valeurs conjointement au lancement d'une période d'échanges se déroulant sur plusieurs mois. La WFE sera chargée de rassembler les commentaires sur la proposition Investor Listing Standards Proposal.

Plus de 100 investisseurs institutionnels provenant de six continents, dont un grand nombre de fonds de pension parmi les plus importants du monde, ont été consultés dans le cadre de l'élaboration de cette proposition.

Le début de la période d'échanges coïncide avec l'annonce, par la WFE, du lancement d'un Groupe de travail sur le développement durable.

« Nous avons besoin d'une solution commune permettant de fournir à tous les marchés des informations plus cohérentes et comparables et de faire en sorte qu'aucune place boursière ne soit désavantagée par rapport à ses concurrentes pour avoir pris le leadership dans ce domaine », déclare Robert Greifeld, directeur général de NASDAQ OMX.

« Une collaboration transfrontalière des places boursières contribuera à ce que les sociétés cotées fournissent des informations plus comparables et significatives sur les facteurs de risque au niveau environnemental, social et gouvernance (ESG) », affirme Gwen Le Berre, vice-président Gouvernance d'entreprise et Investissement responsable chez BlackRock, le plus grand gestionnaire d'actifs au monde. « Les investisseurs pourront alors évaluer les sociétés de façon plus précise et prendre des décisions d'investissement en meilleure connaissance de cause. »

Et Thomas P. DiNapoli, contrôleur des finances de l'État de New York et trustee du CRF (Common Retirement Fund) de l'État de New York, d'ajouter : « Une norme internationale de reporting sur le développement durable permettrait non seulement aux investisseurs de bénéficier d'informations sur lesquelles se baser pour évaluer les performances et les risques, mais également aux places boursières et aux sociétés de prendre en compte des cultures et réglementations de marché spécifiques ».

« Le temps est venu d'adopter à grande échelle une norme de reporting sur le développement durable, une norme qui aille au-delà du simple volontariat. », insiste Mindy Lubber, présidente de Ceres.

À propos de Ceres

Ceres est un organisme à but non lucratif défendant le principe d'un leadership du développement durable au niveau des marchés financiers. Il dirige le réseau INCR (Investor Network on Climate Risk) représentant plus de 100 investisseurs avec 12 billions de dollars en actifs gérés. 
Pour plus d'informations : Peyton Fleming : fleming@ceres.org, +1-617-247-0700 x 120, www.ceres.org
Communiqué de presse intégral : http://bit.ly/1l3XRgx 

SOURCE Ceres



RELATED LINKS
http://www.ceres.org

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.