L'exposition aux agents inhalés nocifs au travail empêche le guérison d'un patient sur quatre opérés pour des sinusites chroniques

LOUVAIN, Belgique, March 21, 2013 /PRNewswire/ --

L'exposition à des agents inhalés en milieu professionnel doit être prise en compte en tant que facteur à risques pour le développement des rhinosinusites chroniques (RSC). Cette conclusion de l'étude* sur les sinusites chroniques sera discutée avec d'autres sujets lors de la 9e Conférence de rhinologie et d'immunologie nasale (Serin) 2013, organisée par l'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI) à l'université de Louvain du 21 au 23 mars.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20121012/567656-a )

L'exposition continue en milieu professionnel est perçue comme un élément clé dans la récurrence et la persistance de cette maladie, comme le démontrent les besoins en interventions chirurgicales supplémentaires.

Les rhinosinusites aiguës et chroniques (RSA et RSC) sont des maladies répandues affectant environ 10% de la population occidentale, qui est généralement traitée par une chirurgie endoscopiquefonctionnelledessinus(FESS), lorsque les traitements médicaux s'avèrent insuffisants. Mais quelque 10% à 15% des patients opérés répondent insuffisamment à la FESS, en raison d'une exposition à des agents inhalés nocifs. Des études récentes effectuées sur un groupe de patients a par ailleurs démontré qu'une exposition sur le lieu de travail représente un facteur de risque important pour l'apparition de rhinosinusites et pour sa réapparition après une intervention chirurgicale.

Les agents inhalés sur le lieu de travail fréquemment mentionnés par les patients sont: l'eau de javel, les poussières non-organiques, la peinture, le ciment, le diluant, l'ammoniaque, le white-spirit, l'essence et l'acétone pour les agents d'entretien, les concierges, les femmes au foyer, les ouvriers du bâtiment, les peintres, les charpentiers et les mécaniciens pour les populations les plus exposées.

La conclusion, sous la direction du professeur Peter Hellingsdu département ENT de l'hôpital universitaire de Louvain et président de Serin 2013, révèle qu'au delà du besoin de prévenir l'exposition dangereuse à ces agents au travail, il est nécessaire de mener des recherches supplémentaires par des études cliniques prospectives et de la recherche fondamentale afin d'explorer les mécanismes pathophysiologiques des maladies affectant les voies respiratoires supérieuresen milieu professionnel.

    Occurrence estimée des rhinosinusites chroniques en Europe**
               Portugal                        27,10%
               Belgique                        18,80%
               Pologne                         17,10%
               Pays-Bas                        14,30%
                France                         13.30%
                Italie                         10,90%
             Royaume-Uni                       10.60%
              Allemagne                        10.50%
               Danemark                         7,90%
                Suède                           8,65%
               Finlande                         6,90%


SERIN 2013

Ce rendez-vous unique est dédié aux aspects de base et cliniquesdes maladies affectant les voies respiratoires supérieures, avec une focalisation sur les plus récents développements dans la recherche et les avancées scientifiques dans le domaine des maladies affectant les voies respiratoires supérieures, comme la rhinite infectieuse d'origine allergique ou non-allergique, la rhinosinusite  et les polypes nasaux. Un large éventail de spécialistes internationaux et reconnus vont faire le point sur les récentes informations concernant la pathogénèse, la génétique, les phénotypes et les traitements.

"Les réunions Serin ont toujours présenté les plus récentes connaissances pour mieux comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires des rhinites allergiques et des rhinosinusites chroniques et pour développer de meilleurs traitements", a indiqué le président de l'EAACI, le professor Cezmi Akdis.

Serin 2013 sera organisé sousle haut patronage de Son Altesse Royale la Princesse Astrid de Belgique, soulignant l'importance et la reconnaissance officielle de Serin 2013 à Louvain.

Au sujet de l'EAACI

L'Académie Européenne d'Allergie et d'Immunologie Clinique (EAACI) est une association à but non lucratif dans le secteur des allergies et des maladies immunologiques tels que l'asthme, la rhinite, l'eczéma, les allergies en milieu professionnel, les allergies aux aliments et aux médicaments et de l'anaphylaxie. L'EAACI a été fondée en 1956 à Florence et est devenue la plus importante association médicale en Europe dans le secteur de l'allergie et de l'immunologie clinique. L'association compte plus de 7.700 membres originaires de 121 pays, ainsi que l'ensemble des associations nationales d'allergie en Europe.

* Hox V, Delrue S, Scheers H, Adams E, Keirsbilck S, Jorissen M, Hoet PH, Vanoirbeek JA, Nemery B, Hellings PW. Negative impact of
occupational exposure on surgical outcome in patients with rhinosinusitis. Allergy 2012; 67: 560–565.

** Hastan D, Fokkens WJ, Bachert C, Newson RB, Bislimovska J, Bockelbrink A, Bousquet PJ, Brozek G, Bruno A, Dahle´n SE, Forsberg B, Gunnbjo¨rnsdo´ttir M, Kasper L, Kra¨mer U, Kowalski ML, Lange B, Lundba¨ck B, Salagean E, Todo-Bom A, Tomassen P, Toskala E, van Drunen CM, Bousquet J, Zuberbier T, Jarvis D, Burney P. Chronic rhinosinusitis in Europe – an underestimated disease. A GA2LEN study. Allergy 2011; 66: 1216–1223.

http://www.eaaci.org

http://www.eaaci-serin.org

SOURCE EAACI – European Academy of Allergy and Clinical Immunology




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.