L'Occident doit protéger l'Ukraine contre les représailles russes par rapport à l'Accord d'association, affirme un universitaire

KIEV, Ukraine, November 13, 2013 /PRNewswire/ --

Un éminent universitaire a averti que l'Ukraine pourrait connaître un effondrement économique ou même se diviser entre pro- et anti-Russe si la Russie décidait de représailles contre Kiev du fait de la signature de l'Accord d'association avec l'Union européenne dans le courant du mois.

Andreas Umland, Professeur de science politique à l'Académie Mohyla de Kiev, a déclaré : « L'Union européenne et les États-Unis doivent faire davantage pour protéger l'Ukraine et la "stabilité politique en Europe de l'Est", et envoyer des signaux explicites à Moscou pour indiquer que la pression économique exercée par la Russie sur l'Ukraine était inacceptable.

« L'UE joue une part importante dans la création de la situation actuelle qui pourrait comporter des risques considérables pour l'économie, la société et l'État ukrainiens », a-t-il écrit dans le journal du Conseil allemand des relations étrangères.

« L'Occident doit se servir de son influence considérable pour faire connaître l'enjeu d'une confrontation russe avec Kiev ».

Son avertissement intervient suite à des propos de plus en plus hostiles émanant de la Russie. Sergei Glazyev, conseiller officiel du Président Poutine pour l'intégration économique, a récemment qualifié le projet de signature par Kiev de l'Accord d'association de « violation du traité d'amitié russo-ukrainien sur lequel repose toute la fondation de notre relation ». 

C'est ce genre de propos qui a suscité des craintes que la Russie pourrait faire tout ce qui est en son pouvoir pour briser la fragile économie ukrainienne face au rejet en faveur de l'Europe.

« Si Moscou venait à utiliser pleinement son influence considérable, l'économie ukrainienne ne pourrait résister, et risquerait de connaître un effondrement », a averti le Professeur Umland.

Il a ajouté que l'UE ne devrait pas songer à jouer sur les deux tableaux, en demandant à l'Ukraine de s'embarquer sur une voie difficile afin de satisfaire aux normes de l'UE tandis que les États membres de l'UE « continuent de faire des affaires comme avant avec une Russie qui punit Kiev pour son association avec Bruxelles ». 

Au cours des derniers mois, la Russie a bien fait comprendre qu'elle ferait payer Kiev si l'Accord d'association était conclu. En août, Moscou a inventé un différend commercial avec Kiev et, plus récemment, menacé de nouvelles coupures des approvisionnements en gaz depuis la Russie.

M. Umland conseille vivement aux pays occidentaux de faire connaître aux dirigeants russes, dans les termes les plus clairs possibles, « la totalité des répercussions économiques, financières, politiques et diplomatiques qu'aurait sur Moscou un étranglement de l'économie ukrainienne par la Russie ».

Un tel signal aiderait Moscou a avoir une bonne vue d'ensemble des risques qu'encourrait le pays en cas d'escalade de la situation, a-t-il ajouté.

SOURCE Ukraine Monitor



Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.