L'Ukraine estime pouvoir réduire le coût de la construction du gazoduc South Stream de 80 %

KIEV, Ukraine, September 19, 2011 /PRNewswire/ --

Le Président ukrainien Viktor Yanukovych a affirmé que le coût de la construction du gazoduc South Stream pourrait diminuer de cinq fois - de 25 milliards d'euro à 5 milliards d'euro - si le gazoduc passait par le sud de l'Ukraine. Actuellement, le pipeline doit passer par les eaux de la Turquie, en mer Noire.

Lors de son discours d'ouverture à la 8ème conférence annuelle de Yalta sur la stratégie européenne qui a eu lieu le 16 septembre 2011, le Président ukrainien, Viktor Yanukovych, a indiqué que si le gazoduc South Stream passait par les terres sèches du sud de l'Ukraine, au lieu des fonds de la Mer Noire dans les eaux turques, le coût de sa construction pourrait être divisé par cinq. « Le coût de ce projet sera nettement inférieur à celui des 25 milliards d'euros actuellement en discussion pour South Stream. Le nôtre sera cinq fois moins cher », a déclaré le Président Yanukovych.

De nombreux experts ont d'ores et déjà estimé que le projet du gazoduc South Stream n'était pas viable. « Il s'agit d'un pipeline politique élaboré pour contrer Nabucco [gazoduc situé dans la même zone que le South Stream, et soutenu par les États-Unis ainsi que plusieurs pays de l'UE] », a déclaré Alan Riley, professeur à la City University de Londres lors d'une interview pour le SETimes.com.

Le South Stream est destiné à transporter d'ici peu le gaz naturel de Russie via les fonds de la Mer Noire jusqu'en Bulgarie, et plus tard jusqu'à la Grèce, l'Italie et l'Autriche d'ici 2015. Sa capacité de transfert est estimée à 63 milliards de mètres cubes par an.

Aujourd'hui, en tant qu'achemineur principal du gaz naturel russe, l'Ukraine est en charge de 80 % du transit gazier vers l'Europe. La capacité d'acheminement à travers le réseau de pipeline national ukrainien vers l'Europe de l'ouest à elle seule s'élève à 142,5 milliards de mètres cubes. En 2011, l'Ukraine distribuera 112 milliards de mètres cubes de gaz.

Dernièrement, la Russie s'est efforcée de réduire sa dépendance vis-à-vis du système de transport de gaz ukrainien. La première ligne du pipeline gazier Nord Stream, qui connecte la Russie et l'Allemagne, est devenue opérationnelle le 6 septembre 2011. La capacité de la ligne de 8,8 milliards d'euros s'élève à 27,5 milliards de mètres cubes de gaz. De son côté, l'Ukraine travaille sur une amélioration de sa fiabilité en tant que partenaire achemineur de l'Europe et de la Russie. Le pays procède à une restructuration de son système de transport gazier conformément aux normes européennes, ainsi qu'à la réduction de sa consommation domestique de gaz.

 

 


SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.