L'Ukraine franchit le point de non-retour sur l'indépendance énergétique

KIEV, Ukraine, November 28, 2012 /PRNewswire/ --

L'Ukraine a commencé la construction du terminal de regazéification GNL (gaz naturel liquéfié) dans la région d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine. Dans le même temps, la société américaine Excelerete Energy L.P. fournira une plate-forme flottante mobile pour la réception et le traitement du gaz naturel liquéfié durant la construction du terminal au sol, d'après Interfax Ukraine. Le terminal de gaz naturel liquéfié pourrait ultérieurement couvrir 30 à 50 % de la demande domestique en gaz de l'Ukraine, ont indiqué les représentants gouvernementaux ukrainiens.

Le projet de terminal GNL s'inscrit dans la continuité de l'acquisition par l'Ukraine de son indépendance énergétique vis-à-vis du gaz naturel russe. « Il n'est pas seulement question du terminal GNL [que l'Ukraine utilisera pour maintenir l'indépendance énergétique - Réd.], il est également prévu de développer le gaz de schiste, sur le plateau de la mer Noire, d'augmenter la production nationale et d'inverser l'approvisionnement en gaz de l'Europe », a commenté Vladyslav Kaskiv, le responsable de l'Agence d'État pour les Investissements et les Projets nationaux de l'Ukraine.

La capacité du terminal GNL s'élèvera à 10 milliards de mètres cubes de gaz par an. Une fois le projet finalisé, l'Ukraine paiera au moins 20 % de moins pour le gaz naturel qu'elle le fait actuellement pour le gaz russe, a annoncé Kaskiv.

Le projet du terminal de gaz naturel liquéfié comprend la construction d'un terminal au sol de regazéification (qui doit s'achever en 2018) et de 65 kilomètres de gazoducs (d'ici 2015) pour le relier au système de transport de gaz ukrainien. Parallèlement, le canal sous-marin reliant au port de Yuzhny sur la mer Noire sera creusé pour permettre la livraison de la plate-forme flottante et un passage obstrué des tankers GNL.

Fait intéressant, le projet Terminal GNL crée actuellement un consortium d'investisseurs. À ce jour, la part de l'investissement étranger dans le projet s'élève à 90 %, ce qui indique le haut niveau d'attractivité de la construction du terminal GNL, même dans le contexte de la crise économique mondiale, a déclaré le premier ministre ukrainien Mykola Azarov lors de la cérémonie d'ouverture.

En mai 2012, il était annoncé que le gouvernement ukrainien négociait un contrat avec l'Azerbaïdjan concernant la fourniture de 10 à 15 milliards de mètres cubes de gaz azéri par an via le terminal de gaz naturel liquéfié. Il a également été annoncé en mai que le Qatar était prêt à vendre du gaz naturel liquéfié à l'Ukraine.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.