2014

L'Ukraine maintient son engagement envers l'intégration européenne, de nouvelles négociations sont prévues à Bruxelles

KIEV, Ukraine, December 4, 2013 /PRNewswire/ --

Dans le cadre de déclarations faites par le président de l'Ukraine et d'autres dirigeants, le pays a clairement indiqué qu'il maintenait son engagement envers l'intégration européenne et les idéaux européens.

« Je mettrai tout en œuvre afin d'accélérer le processus de rapprochement de l'Ukraine vers l'Union européenne », a déclaré Viktor Yanukovych, Président de l'Ukraine, lors de son discours prononcé suite à l'annonce de la décision prise par l'Ukraine de suspendre la signature de l'accord d'association avec l'Union européenne, accord qui aurait libéralisé les déplacements et permis d'ouvrir une zone de libre-échange approfondie et complète entre les deux.

Tout en soulignant que l'Ukraine avait besoin d'aide pour achever ce processus historique, il a néanmoins mis en exergue le fait que les Ukrainiens étaient en faveur de liens plus étroits avec l'Europe et de la reconnaissance de leur caractère profondément européen.

Le gouvernement ukrainien a confirmé ce point lundi dernier, après avoir entamé de nouvelles discussions avec les dirigeants européens. Au cours d'un entretien téléphonique entre Viktor Yanukovych et Jose Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, le Président ukrainien a réaffirmé l'engagement permanent de l'Ukraine envers l'intégration européenne et l'accord d'association.

Par la suite, la Commission européenne a annoncé qu'elle recevrait une délégation ukrainienne afin de poursuivre les négociations à propos de l'accord d'association et de la zone de libre-échange approfondie et complète.

L'entretien entre Viktor Yanukovych et Jose Manuel Barroso lundi dernier fait suite à l'annonce du président ukrainien qui indiquait clairement, lors du récent sommet européen à Vilnius, le coût économique élevé que l'Ukraine s'apprêtait à endurer en cas de signature de l'accord d'association. On a expliqué aux dirigeants européens que l'aide économique et le déblocage des prêts accordés par le FMI étaient nécessaires à la réussite de l'entente.

Malgré les pressions constantes exercées par Moscou, Kiev a indiqué que l'établissement de relations plus étroites avec l'Europe demeurait la priorité nationale et que la cessation des négociations avec l'Europe constituait davantage une suspension du processus plutôt que la fin de la politique pro-européenne établie depuis plusieurs années par l'Ukraine. Depuis l'entrée en fonction de Viktor Yanukovych, la politique de l'Ukraine a été de poursuivre et de renforcer les réformes européennes et l'intégration européenne, et ce, tout en maintenant de bonnes relations avec Moscou, l'un de ses partenaires commerciaux les plus importants.

Dans le même temps, une motion de censure au sein du gouvernement a été rejetée par un vote au sein du parlement. La motion de censure au sein du gouvernement de M. Azarov a été soutenue par 186 membres des principaux partis d'opposition mais n'a pas réussi à obtenir les 226 votes nécessaires à l'approbation.

SOURCE Ukraine Monitor



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.