L'Ukraine renforce sa coopération avec l'UE dans le domaine de l'énergie

KIEV, Ukraine, April 19, 2013 /PRNewswire/ --

Le gouvernement ukrainien a élaboré un plan d'action afin d'intensifier sa coopération avec l'UE dans le secteur de l'énergie en 2013. Ce plan est basé sur le 7e rapport conjoint de l'Ukraine et de l'UE sur la mise en place en 2012 du protocole d'accord UE-Ukraine de 2005 sur la coopération énergétique.

L'Ukraine entend se conformer aux recommandations du rapport conjoint qui vise à veiller de plus près à la sûreté de la centrale nucléaire de Tchernobyl, à appliquer la règlementation du marché intérieur de l'énergie européen, à restructurer la société Naftogaz et à mettre en place le principe de non-discrimination dans l'accès des tiers aux gazoducs ukrainiens. Au nombre des autres actions prévues figurent la libéralisation du marché du gaz, l'établissement de contrôles qualité sur les produits pétroliers ukrainiens, le développement des technologies du charbon propre dans le pays et l'adoption d'une loi sur la performance énergétique des bâtiments.

À noter que le rapport Ukraine-UE, publié en février 2012, met en lumière les progrès accomplis par l'Ukraine dans le domaine de l'énergie : tests de résistance des centrales nucléaires, adoption d'une loi sur les monopoles naturels, mise en place d'une loi sur le marché gazier et poursuite de la privatisation dans le secteur de l'énergie (centrales thermiques et sociétés régionales de gestion du gaz). De plus, l'Ukraine a répondu à quatre des cinq critères d'adhésion à l'Initiative pour la transparence des industries extractives (EITI).

Au nombre des avancées de l'Ukraine dans le secteur du gaz figurent la restructuration de Naftogaz, l'autorisation d'accès des tiers au réseau de transport de gaz du pays et la signature d'une convention de financement d'un montant de 53,5 millions d'euros avec Deutsche Bank en vue de la modernisation du gazoduc Soyouz. En 2011-2012, l'Ukraine a entamé une coopération avec Shell, Chevron et ExxonMobil en vue de l'extraction de gaz sur son territoire. Les forages dans l'est de l'Ukraine ont débuté en octobre 2012.

En mars 2012, l'Ukraine a présenté une étude de faisabilité d'un terminal GNL, indique le rapport. Ce projet d'un milliard de dollars prévoit la construction d'ici 2016 d'un terminal GNL dans le sud de l'Ukraine, à proximité d'Odessa.

En juillet 2012, l'Ukraine s'est attaquée à un autre problème dans le domaine de l'énergie : la performance énergétigue des bâtiments. À cet égard, le gouvernement ukrainien a adopté un plan d'action qui permettra de réaliser des économies d'énergie dans tout le pays. Selon le rapport, à ce jour, seules les grandes sociétés confrontées à la concurrence internationale ont amélioré leur performance énergétique.

Le document fait également état d'un essor du secteur de la production d'énergie d'origine renouvelable lié au renforcement des capacités des centrales électriques solaires.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.