PR Newswire: news distribution, targeting and monitoring
2014

Moscou : la protection des minorités - la meilleure arme contre le terrorisme

Share with Twitter Share with LinkedIn

KARACHAY-CHERKESSIA, Russia, May 21, 2013 /PRNewswire/ --

Le congrès international de Karatchaïévo-Tcherkessie exige la protection des minorités et le rejet général de toute ingérence extérieure des États souverains. La Russie assume la responsabilité des minorités ethniques.

Les membres du Parlement européen mettent en garde contre des situations similaires au « Printemps arabe » en Russie du Sud. Ils exigent le strict respect des accords internationaux relatifs au non-interventionnisme des États étrangers.

La protection des minorités nationales et celle des droits des États multinationaux ne constituent pas une contradiction, mais une condition de base pour une coopération pacifique. C'est la conclusion à laquelle est parvenu un comité d'experts internationaux réunis dans la République russe de Karatchaïévo-Tcherkessie. La diversité des identités nationales et religieuses enrichit les États multinationaux tels que la Fédération de Russie. Ils ne constituent pas la justification d'une intervention extérieure.

Johann Ewald Stadler, Membre du Parlement européen (MPE) autrichien, a remarqué avec inquiétude la façon dont les minorités ethniques et religieuses ont été maltraitées par le passé, dans le but de justifier la déstabilisation de la région. L'influence des organisations et des États externes a conduit à des différends qui pourraient avoir causé beaucoup de troubles. « Seule l'action de considération menée par le gouvernement central a réussi à rétablir le calme », a expliqué M. Stadler.

Au fil des ans, des tentatives de déstabilisation de la Russie du Sud et de l'ensemble de la Fédération de Russie ont été menées au nom des droits des minorités nationales. Frank Creyelman, délégué parlementaire belge, estime qu'elles ont été lancées depuis l'extérieur. M. Stadler, MEP, discerne des parallèles dangereux dans l'évolution actuelle de la Syrie, où les minorités ethniques et religieuses ont également été instrumentalisées de l'extérieur. Ce phénomène a eu des conséquences cruelles pour l'ensemble de la population syrienne. La Russie ne permettrait cependant pas une telle situation.

Le hollandais Daniel van der Stoep, également Membre du Parlement européen, a exigé que l'ethno-nationalisme soit remplacé par les concepts de démocratie, de coexistence pacifique des différentes nations et de respect mutuel en tant que fondement du droit international.  

Par le passé, les peuples du Caucase du Nord ont traversé une période tragique de leur histoire. C'est un aspect qu'ils partagent avec de nombreux pays d'Europe, comme l'a souligné Fabrizio Bertot, député européen italien. Les déportations, par exemple, n'ont pas représenté une influence isolée dans l'histoire complexe de l'Europe. « La Russie d'aujourd'hui est différente de celle du passé. Elle n'est pas responsable des crimes de l'époque stalinienne. »

Rashid Borispiyevič Temerzov, chef du gouvernement local de la République de Karatchaïévo-Tcherkessie, a insisté sur les droits particuliers des petites nations. Dans le même temps, il a rappelé que les citoyens de l'État multinational de Russie « mettent en pratique leur avenir commun dans la coopération et le respect mutuel de leurs traditions respectives. »

La Constitution et les lois fédérales de la Fédération de Russie demeurent les organes les plus importants pour la liberté et les droits des nations individuelles. Elles mettent un frein aux tragédies historiques, telles que les déportations organisées à l'époque de Staline. Le gouvernement central de Moscou soutient les petites républiques du Caucase non seulement juridiquement, mais aussi financièrement. Ces fonds sont utilisés dans le cadre d'initiatives d'infrastructure, ainsi qu'au profit du développement économique général de toute la région.

G. K. Safarilev, président du comité pour les questions nationales de la Douma d'État, estime qu'il s'agit d'un succès essentiel qui favorise un développement stable et pacifique de l'ensemble de la Russie du Sud. Cette situation sera également un atout pour les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014.  

Tous les participants au congrès espèrent que les expériences récemment vécues par le Caucase serviront d'exemple aux États et aux peuples qui font face à des menaces similaires dans le cadre de leur développement pacifique et durable au sein d'un État multinational.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.geopolityka.org

Contact avec la presse

Ministre de l'information et de la politique nationale de la République de Karatchaïévo-Tcherkessie
Evgeniy Kratov
Tél. : +79-064-454-001
(En langue russe uniquement)

Institut international des États nouvellement créés
Marina Klebanovich
Tél. : +48-508-438-450
E-mail : marinaklebanovich@o2.pl

SOURCE Geopolityka



Featured Video

Journalists and Bloggers

Visit PR Newswire for Journalists for releases, photos, ProfNet experts, and customized feeds just for Media.

View and download archived video content distributed by MultiVu on The Digital Center.

Share with Twitter Share with LinkedIn
 

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

 
 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

 
 

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.

 

Online Member Center

Not a Member?
Click Here to Join
Login
Search News Releases
Advanced Search
Search
  1. PR Newswire Services
  2. Knowledge Center
  3. Browse News Releases
  4. Contact PR Newswire
  5. Send a News Release