2014

NB Lemercier & Associés - Etude sur les hauts dirigeants au féminin

PARIS, November 25, 2013 /PRNewswire/ --


Etude sur les femmes dirigeantes

Les hauts dirigeants au féminin : prendre le pouvoir sur soi

Lancement du premier Observatoire des Gouvernances et des Hauts Dirigeants

NB Lemercier & Associés annonce les conclusions de son étude sur les femmes dirigeantes et le lancement du premier Observatoire des Gouvernances et des Hauts Dirigeants en France.

Les hauts dirigeants au féminin ... prendre le pouvoir sur soi.

Quelle expérience singulière les dirigeantes ont-elles de leur fonction ? Comment ces femmes, actrices « clé » de l'entreprise, des organes de gouvernance et de la société en général, destinées à l'être toujours davantage, conçoivent-elles leurs missions et apprécient-elles leur contexte d'exercice ? Telles sont les questions qui ont gouverné l'étude que NB Lemercier & Associés a mené auprès des dirigeantes des plus grandes entreprises françaises.

Cette étude est directement motivée par certains résultats de l'étude Les hauts dirigeants par eux-mêmes : voies et voix du changement (NB Lemercier & Associés 2012) qui laissaient entrevoir les particularismes de l'expérience des femmes dans le haut management. Les hauts dirigeants au féminin (rapport de 110 pages) s'inscrit dans la démarche des travaux de terrain menés par NB Lemercier & Associés depuis 2010  dont l'objectif est d'assainir le discours commun sur les hauts dirigeants en mobilisant des outils qualitatifs qui permettent de saisir la complexité de la fonction, hors des imaginaires qui la masquent et l'encombrent.

Il s'agit de la troisième étude menée par NB Lemercier & Associés en France sur les hauts dirigeants.

L'étude a été menée par Maria Pourchet, sociologue, auprès de 36 femmes dirigeantes en France, PDG, DG, dirigeantes opérationnelles, membres de comités de direction, sous forme d'entretiens approfondis et semi-directifs entre avril et septembre 2013.

Principaux résultats de l'étude

UN ENVIRONNEMENT CULTUREL ASSAINI : DE L'ADAPTATION CONTRAINTE A L'ADAPTATION CREATIVE

Toutes les dirigeantes rencontrées reconnaissent bénéficier d'un champ d'action sans précédent, exceptionnellement coopératif, où elles profitent, dans le même temps, des politiques réglementaires volontaristes, des bonnes volontés managériales et d'un assainissement continu des relations hommes/femmes. Si l'exécutif se révèle à  certains égards un milieu aussi rude pour elles que pour les hommes, au moins est-il désormais accessible et praticable. L'atteindre, y trouver sa place et en supporter les violences structurelles dépend désormais en priorité de leur responsabilité propre et de leur niveau d'engagement.

De fait, l'adaptation contrainte qui caractérisait le rapport de leurs aînées à l'entreprise s'est transformée, pour les dirigeantes d'aujourd'hui, en adaptation créative.

Adaptation toujours car elles évoluent malgré tout dans un environnement historiquement masculin. Les travers propres à celui-ci sont désormais trop résiduels pour déclencher des hostilités, mais ils nécessitent encore, de la part des femmes, patience et ajustements.

Créative car elles disposent d'une liberté neuve, celle de pouvoir importer leurs propres codes. Leurs expressions individuelles et comportementales se décomplexent, leur autorité se personnalise, elles imposent sans heurts les arbitrages nécessaires à l'équilibre vie familiale et privée-vie professionnelle. C'est donc la liberté d'être soi qui s'offre aux femmes ... et elles y associent déjà des devoirs. Le devoir de s'en servir d'abord : exploiter les possibles, appliquer des modèles innovants contre les modèles dominants. Oser être « ce cheval de Troie du renouveau » que la société plébiscite. Le devoir de témoigner : signaler par l'audace de leurs actes mais aussi par l'équilibre « trouvé » de leur vie que la fonction est enfin habitable pour les femmes qui veulent bien relever ce défi. Reste à le vouloir vraiment et en connaissance des épreuves qu'il implique. C'est une culture du risque à l'échelle individuelle, que les dirigeantes promeuvent.

LE MANAGEMENT AU FEMININ : PRENDRE LE POUVOIR SUR SOI

Avant de prendre ce pouvoir que le contexte les porte à revendiquer, les intéressées insistent sur un préalable : prendre le pouvoir sur soi, établir cette autorité intérieure en dehors de laquelle elles ne conçoivent pas la légitimité du leadership. Elles ne déplorent pas l'existence de « plafonds de verre » (et pour cause, elles les ont franchis), elles ne voient dans le Masculin aucun oppresseur, elles pointent des freins intériorisés (culpabilité, perfectionnisme, syndrome de la Good Girl, isolement dans l'exécution et désintérêt pour les réseaux) qu'elles voudraient aider leurs cadettes à désamorcer.

Sur le plan du management, elles dénoncent le stéréotype du management genré qui présuppose l'existence de qualités infuses propres aux femmes, contre d'autres, distinctes et tout aussi infuses, propres aux hommes. Loin d'apporter des qualités naturelles qui seraient féminines par essence, les femmes perfusent avant tout l'entreprise avec les énergies qu'elles ont identifiées comme déficientes ou manquantes. Mais là encore, la faculté à identifier ces lacunes qui compromettent l'équilibre et la performance du collectif et l'aptitude à les corriger ne sont pas une « spécialité » des femmes : elles partagent avec les jeunes dirigeants des deux sexes la conviction que c'est là l'un des fondamentaux de la compétence managériale.

PAS DE CONCEPTION EGALITAIRE DES INSTANCES DE DIRECTION

Que l'entreprise atteigne un jour la parité statistique (c'est à dire que la présence des hommes et des femmes dans les instances de gouvernance soit strictement égalitaire), aucune dirigeante n'y croit. Pessimisme ? Non. Elles observent simplement que l'aspiration dirigeante est moins répandue chez les jeunes femmes que chez les jeunes hommes. Ce constat n'est pas désolé pour autant : elles ne conçoivent pas la place des femmes dans les sphères du haut management comme une règle arithmétique. Leur souhait étant que la présence féminine dans l'exécutif soit enfin considérée comme une norme sociale et comprise comme un « simple » facteur de diversification des compétences et des raisonnements.

Elles refusent d'y être à titre de symbole. Si un certain effet de masse est nécessaire pour cela, l'égalité proportionnelle femmes-hommes constitue selon elles une vision schématique et désincarnée du problème.

RENOUVELLEMENT DES GENERATIONS ET DES VUES

Au final et selon les intéressées, le dossier pourrait être bientôt fermé. Preuve de la sincérité de ce bilan, les dirigeantes demandent à ce que les débats se portent à présent vers d'autres fronts : la lutte contre toutes les formes de discrimination, la promotion et la formation morale rarement évoquée des jeunes dirigeants, hommes et femmes et à ce qui les attend, un avenir toujours plus exigeant de la fonction aux lourds enjeux qui seront les leurs.

Lancement du premier Observatoire des Gouvernances et des Hauts Dirigeants en France

NB Lemercier & Associés a choisi de faire évoluer ses analyses ponctuelles vers un dispositif de veille constante : les études s'inscriront désormais au sein d'un Observatoire des Gouvernances et des Hauts Dirigeants. Au delà d'une contribution aux sciences sociales et du management, cet Observatoire constitue pour NB Lemercier & Associés un outil de navigation, d'exploration et de prospective, précisant davantage son activité de conseil et de recrutement.

Cet Observatoire est le premier observatoire sur les Gouvernances et les Hauts Dirigeants en France. Créé par NB Lemercier & Associés en novembre 2013, cet observatoire sera indépendant et à vocation scientifique.

A propos de NB Lemercier & Associés

NB Lemercier & Associés, cabinet spécialisé dans le conseil en gouvernance et en recrutement et développement de hauts dirigeants, a été créé en 2006. Au travers de plusieurs décennies d'expérience, il peut se prévaloir d'une connaissance éprouvée des principaux acteurs de la vie économique, d'une grande capacité d'échange dans la durée à un haut niveau d'exigence, de confiance et de confidentialité, ainsi que d'une compréhension aiguë des pratiques de gouvernance dans un environnement politico-social, concurrentiel et global complexe.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :
François Decaux
FDC
+33-(0)1-40-179-815
+33-(0)6-03-780-957
fdecaux@decauxconsultant.com

SOURCE NB Lemercier & Associes




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.