Rupert Stadler, PDG d'Audi : « Nous avons l'intention de poursuivre notre croissance en 2016 »

Mar 03, 2016, 15:42 ET from Audi AG

INGOLSTADT, Allemagne, March 3, 2016 /PRNewswire/ --

 

  • Exercice 2015 : chiffre d'affaires de 58 milliards €, bénéfice opérationnel de plus de 4,8 milliards €, rendement d'exploitation sur les ventes de 8,3 %   
  • Avant éléments exceptionnels : bénéfice opérationnel de 5,1 milliards € et rendement d'exploitation sur les ventes de 8,8 %   
  • Le PDG d'Audi,Rupert Stadler a déclaré : « Nous allons cette année investir plus de 3 milliards € et mettre en avant l'électrification et la numérisation » 

Le Groupe Audi a l'intention de lancer plus de 20 modèles nouveaux ou révisés et de poursuivre sa croissance en 2016. Malgré des défis de taille, la société basée à Ingolstadt a réalisé d'excellents résultats l'année dernière et a établi un nouveau record pour les ventes unitaires, en augmentation de 3,6 % à travers le monde par rapport à 2014 avec 1 803 246 unités vendues. En raison de la forte demande, la société a également réalisé un nouveau record pour les recettes, affichant un chiffre d'affaires de 58,4 milliards €. Le bénéfice opérationnel s'est élevé à 4,8 milliards € et le bénéfice opérationnel avant  éléments exceptionnels à 5,1 milliards € était au niveau le plus élevé de l'année précédente. Avant le lancement mondial de modèles importants comme la nouvelle Audi A4, le rendement d'exploitation sur les ventes s'élevait à 8,3 % malgré des conditions difficiles, et se situait donc dans la zone cible stratégique des 8 à  10 % ; et avant éléments exceptionnels à 8,8 %.   

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160303/340070 )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20160303/340071 )

Cette année Audi maintiendra le rythme soutenu de son initiative produit. Avec par exemple la nouvelle Audi Q2, la société a l'intention de conquérir un nouveau segment de marché et de poursuivre l'histoire à succès de la gamme Q. Dans le même temps, Audi est en train de développer les domaines clés de l'électrification et de la numérisation. Un investissement de plus de 3 milliards € est prévu en 2016. Au Mexique, un toute nouvelle usine automobile ultra moderne sera inaugurée. En outre, plus de 1 200 experts dans des domaines stratégiques pour l'avenir vont être recrutés en Allemagne.

Lors de la conférence de presse annuelle tenue au siège de la société à Ingolstadt, Rupert Stadler, président du conseil d'administration d'AUDI AG, a déclaré : « Nous avons maîtrisé avec succès une année pleine de défis. Nous allons maintenant investir pour la seule année 2016 plus de 3 milliards € pour la mobilité de demain et pousser de l'avant l'électrification et la numérisation de nos produits. »

AUDI AG a réalisé des ventes record d'unités en 2015 : les ventes ont augmenté à travers le monde pour atteindre 1 803 246 automobiles vendues (2014 : 1 741 129), soit une croissance de 3,6 % par rapport à 2014.

Principalement en raison du niveau élevé de la demande, le Groupe Audi a également établi un nouveau record pour les recettes : par rapport à 2014, les revenus ont augmenté de 8,6 % pour atteindre 58 420 millions € (2014 : 53 787 millions €).

Malgré des dépenses élevées allouées à l'expansion de la structure de la production internationale et des nouveaux modèles et technologies, le bénéfice d'exploitation était au niveau le plus élevé de l'année précédente. En 2015, le Groupe Audi a réalisé un bénéfice d'exploitation après éléments exceptionnels de 4 836 millions €. Corrigé des éléments exceptionnels, le bénéfice d'exploitation a atteint 5 134 millions €, au niveau de l'année précédente (2014 : 5 150 millions €). Cela représente un rendement d'exploitation sur les ventes de 8,8 % (2014 : 9,6 %). Le rendement d'exploitation sur les ventes de 8,3 %, après éléments exceptionnels, s'est situé quant à lui dans la cible stratégique des 8 à 10 %.

Les éléments exceptionnels sont principalement liés à la question du diesel en ce qui concerne les moteurs TDI à six cylindres. Ils comprennent les frais financiers attribués aux mesures techniques, les risques juridiques et les activités de vente. Le PDG Stadler a déclaré à propos de cet évènement : « Nous regrettons ce qui s'est produit. Nous allons vous garantir une transparence des plus totales et veiller à ce que les choses rentrent dans l'ordre. » En raison d'une accord de réciprocité avec Volkswagen AG, les moteurs TDI à quatre cylindres touchés n'ont pas eu d'impact direct sur la rentabilité du Groupe Audi.

En 2016, le Groupe Audi prévoit de poursuivre sa croissance dans le monde et - en supposant que les conditions extérieures demeurent stables - prévoit une augmentation modérée du nombre de voitures livrées aux clients. Parallèlement à la croissance du volume, les optimisations de processus et de coût en cours devraient avoir un impact positif sur les paramètres financiers de la société. Des paiements anticipés élevés dans l'avenir - comme pour les technologies de pointe et le renouvellement et l'expansion de notre gamme de produits - vont dans un premier temps avoir un impact négatif sur nos résultats. Le nombre élevé de lancements de nouveaux produits sur le marché et l'expansion du réseau de production vont avoir un effet similaire. Le Groupe Audi vise néanmoins à atteindre un rendement d'exploitation sur les ventes situé dans la zone cible stratégique de 8 à 10 %, également pour l'exercice 2016.

Communication d'entreprise
Julio Schuback
Porte-parole presse pour les finances et l'organisation
Téléphone : +49-841-89-38455
E-mail : julio.schuback@audi.de


http://www.audi-mediacenter.com

SOURCE Audi AG