Scientifiques et grandes entreprises main dans la main pour lancer le marché européen du cloud computing

PARIS et GENEVE, March 1, 2012 /PRNewswire/ --

Un consortium de dix-huit entreprises annonce aujourd'hui un partenariat visant à lancer une plateforme européenne de cloud computing. Le but est de soutenir la recherche scientifique européenne en répondant à ses attentes tout comme celles des organisations gouvernementales et des entreprises. Le premier objectif de ce partenariat est double-: accélérer la recherche sur le boson de Higgs, l'analyse génomique en recherche biomédicale, et l'étude des catastrophes naturelles-; tout en lançant le cloud computing en Europe.

Les plus grands noms du secteur des technologies de l'information et de la communication se sont associés pour offrir une gamme de services basés sur des standards ouverts et répondre aux problématiques de confidentialité des données en Europe, à grande échelle.-

En cherchant à comprendre comment le cloud computing peut aider à relever les plus grands défis des entreprises, l'infrastructure informatique scientifique européenne basée sur le cloud ouvrira la voie pour que les établissements publics bénéficient des mêmes services cloud que les entreprises.

Cette initiative s'appelle «-Helix Nebula - the Science Cloud-», comme la grande nébuleuse planétaire parfois appelée l'-«-Œil de Dieu-».  Son but est d'enflammer le marché européen du cloud computing comme le prévoit un plan stratégique dont le déploiement a débuté en janvier 2012.

«-Helix Nebula - the Science Cloud-» crée un partenariat paneuropéen entre le monde académique et l'industrie, encourageant l'innovation pour la science et ouvrant de nouveaux marchés.

Pour commencer, trois cas d'utilisation phares sont en cours d'élaboration afin de montrer l'impact d'-«-Helix Nebula-» - the Science cloud sur la science, nécessitant d'énormes volumes de données et ressources informatiques pour l'expérimentation et les tests, tout en réduisant l'infrastructure cloud.

Premièrement,-le CERN, l'organisation européenne pour la recherche nucléaire, accèdera à plus de puissance informatique de la part de son détecteur ATLAS pour son accélérateur de particules le Grand Collisionneur de Hadrons (LHC).

"La capacité de calcul du CERN a besoin de conserver les données provenant du Grand Collisionneur de Hadrons et nous considérons qu' «-Helix Nebula - the Science Cloud-» comme un excellent moyen de travailler avec l'industrie pour relever ce défi», a déclaré Frédéric Hemmer, head of CERN's IT department .

Deuxièmement, le Laboratoire Européen de Biologie Moléculaire (EMBL) met au point de nouveaux services permettant de simplifier l'analyse de grands génomes, comme ceux des mammifères, pour une meilleure compréhension de l'évolution et de la biodiversité à partir de nombreux organismes.

«-La quantité de données de séquences génomiques est vaste et les besoins en infrastructure informatique haute performance et en expertise bio-informatique pour analyser ces données sont un réel challenge pour de nombreux laboratoires. Les travaux de l'EMBL sur l'assemblage total du génome et le pipeline d'annotation, basés sur le cloud, impliquent l'expertise du Genomics Core Facility en Allemagne, de l'Institut Européen de la Bio-informatique et du Laboratoire de Biologie Moléculaire (EMBL-EBI) au Wellcome Trust Genome Campus de Cambridge (UK), et les services informatiques de l'EMBL Heidelberg. Ils vont permettre aux scientifiques de l'EMBL et du monde entier de surmonter les obstacles et d'allouer la bonne infrastructure à la demande,-» se réjouit Rupert Lueck, head of IT services de l'EMBL.

Troisièmement, l'Agence Spatiale Européenne (ESA), en partenariat avec le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) en France et l'agence spatiale allemande (DLR)-, collabore avec le Conseil National de la Recherche (CNR) italien pour créer une plateforme d'observation de la terre s'intéressant tout particulièrement aux tremblements de terre et aux volcans.

Cet engagement se fait dans le cadre du groupe intergouvernemental sur l'Observation de la Terre (Group on Earth Observations - GEO), un partenariat volontaire entre gouvernements et entreprises internationales. Volker Liebig, ESA Director for Earth observation programmes, déclare: «-Helix Nebula ‐ the Science Cloud est un partenariat qui a le potentiel pour soutenir une plus grande exploitation des données satellitaires de l'ESA tout en apportant aux autres communautés impliquées une meilleure compréhension du phénomène géophysique de notre planète.-»

Ces trois applications phares seront déployées durant une phase pilote de deux ans. Les entreprises partenaires sont Atos, Capgemini, CloudSigma, Interoute, Logica, Orange Business Services, SAP, SixSq, Telefonica, Terradue, Thales, The Server Labs et T-Systems, en collaboration avec la-Cloud Security Alliance, le projet OpenNebula et l'European Grid Infrastructure (EGI.eu). Ils travailleront tous ensemble pour construire une plateforme cloud computing fédérée, haute performance et sécurisée.

Cette phase pilote représente une mise à l'épreuve cruciale pour la science et l'industrie. En répondant aux contraintes politiques et légales pour la gestion des données scientifiques par des partenaires entreprises, un marché cloud numérique européen durable se construit.

«-Helix Nebula ‐ the Science Cloud-» suit l'agenda numérique fixé par la Vice-Présidente de la Commission Européenne, Neelie Kroes, dans son discours sur le programme européen de partenariat pour un Cloud au forum économique mondial réuni à Davos en Suisse en janvier 2012. Elle a déclaré-: «-c'est un vrai rapport gagnant-gagnant-: le marché du Cloud va grossir, en créant de nouvelles opportunités pour les acteurs actuels et les nouveaux entrants. Et les clients du Cloud, y compris le service public, achèteront plus avec moins, pour plus d'efficacité.-»

De nouvelles organisations scientifiques et de nouveaux fournisseurs de services seront appelés à rejoindre «-Helix Nebula ‐ the Science Cloud-» dans un futur proche. Pour plus d'informations au sujet d' «-Helix Nebula ‐ the Science Cloud-» et pour devenir membre du consortium, connectez-vous sur Facebook (https://www.facebook.com/HelixNebula.TheScienceCloud), ou Twitter (https://twitter.com/#!/HelixNebulaSC) ou envoyez un email à helixnebula-contact@mailman.egi.eu.

A propos du CERN

Le CERN est l'Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire, le plus grand centre de physique des particules du monde, basé en Suisse près de Genève. Ses Etats membres actuels sont les suivants: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Suède, Suisse.  Israël est un membre associé, sur le point de devenir membre. Les Etats-Unis d'Amérique, l'Inde, le Japon, la Fédération de Russie, la Turquie, la Commission des Communautés européennes et l'Unesco ont le statut d'observateur.

A propos d'EMBL

L' European Molecular Biology Laboratory (EMBL) est l'une des principales institutions de recherche dans le monde dédiée à la recherche dans les sciences moléculaires et est financée par des fonds publics de recherche provenant de 20 pays membres (Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Finlande, France, Grèce, Irlande, Islande, Israël, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Royaume-Uni, Suède et Suisse) . Elle emploie 85 groupes indépendants couvrant tout le spectre de la biologie moléculaire dans cinq unités, dont le principal laboratoire se trouve à Heidelberg, avec quatre antennes à Hinxton (the European Bioinformatics Institute), Grenoble, Hambourg, et Monterotondo près de Rome. La mission du LEBM est diversifiée : recherche fondamentale en biologie moléculaire ; formation des scientifiques, étudiants et visiteurs quel que soit leur niveau ; service aux chercheurs des pays membres ; développement de nouveaux instruments et de nouvelles méthodes dans le domaine des sciences du vivant ainsi que transfert de technologie. Le Programme International d'Études Doctorales du LEBM accueille environ 190 étudiants. Enfin, le laboratoire offre une plateforme de dialogue avec le public grâce à des activités de communication scientifiques telles que des séries de conférences, les programmes de visiteurs et la diffusion des réussites scientifiques.

A propos de l'ESA

L'Agence Spatiale Européenne (ESA) représente pour l'Europe une porte d'accès à l'espace. Sa mission consiste à façonner les activités de développement des capacités spatiales européennes et à faire en sorte que les citoyens européens continuent à bénéficier des investissements réalisés dans le domaine spatial. L'ESA compte 19 États membres. En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, elle peut entreprendre des programmes et des activités qui vont largement au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. L'ESA a pour mission d'élaborer le programme spatial européen et de le mener à bien. Les projets de l'Agence sont conçus pour en apprendre davantage sur la Terre, sur son environnement spatial immédiat, sur le système solaire et sur l'Univers ainsi que pour mettre au point des technologies et services satellitaires et pour promouvoir les industries européennes.

A propos d'Interoute

Interoute possède le réseau voix et données le plus avancé et le plus dense d'Europe, avec 60-000 km de fibre et 8 data centres, plus 32 centres en colocation et 150 autres data centres chez ses partenaires à travers le continent. Interoute propose ses services réseaux de nouvelle génération à de nombreux secteurs d'activité-incluant l'aérospatial, l'automobile, la finance, l'industrie pharmaceutique et la distribution. Chacun des opérateurs historiques européens ainsi que les grands opérateurs d'Amérique du Nord, de l'Asie du Sud Est, plusieurs administrations, universités et centres de recherches, font également partie de ses clients. Ces organisations trouvent en Interoute le partenaire idéal pour assurer leur connectivité, l'hébergement de leurs contenus, l'accès à Internet, ou créer de nouveaux services. Présent au sein de toute l'Europe, en Amérique du Nord et à Dubaï, Interoute possède et gère également plusieurs réseaux métropolitains parmi les plus grands centres d'affaires européens. Plus d'un milliard d'euros de transactions e-commerce transitent par ses centres de données chaque jour et le support est assuré dans 15 langues européennes, faisant d'Interoute l'un des acteurs majeurs de la chaines de distribution numérique européenne. Le réseau d'Interoute est armé pour le futur, avec le plus grand potentiel de fibres et de fourreaux d'Europe, et l'opérateur est leader dans le déploiement de technologies réseaux avancées, from the ground to the cloud.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.interoute.fr

Suivez-nous sur twitter http://twitter.com/Interoutenews

SOURCE Interoute



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.