Selon Günther Oettinger, le système ukrainien de transport du gaz est le plus important d'Europe

KIEV, Ukraine, March 7, 2013 /PRNewswire/ --

« Votre Système de transport du gaz (GTS) [ukrainien] est le plus important en Europe, mais son entretien et rénovation nécessitent des investissements considérables », a déclaré Günther Oettinger, commissaire européen à l'Énergie, dans une interview accordée à kommersant.ua. Le commissaire Oettinger a rajouté que l'Ukraine doit trouver les fonds nécessaires pour remplir ses engagements envers la Communauté européenne de l'énergie (CEE) tels que l'accès des tierces parties au GTS. Cet engagement revêt une importance particulière étant donné les perspectives de production commerciale de gaz de schiste et les technologies de flux inversés en Ukraine.

Le commissaire européen a souligné que le GTS ukrainien, qui servait principalement de système de transit pour fournir du gaz russe à l'Europe occidentale, devient désormais une infrastructure souple. Il y a la possibilité d'effectuer le transport du gaz en flux inversés à travers la Pologne et la Hongrie. L'UE cherche actuellement à accroître les façons dont l'Ukraine pourrait recevoir du gaz du terminal de gaz naturel liquéfié de la mer Méditerranée et aux Pays-Bas. Le commissaire a également négocié l'ouverture d'un couloir de transit du gaz inversé avec le gouvernement slovaque.

Il a rappelé que l'UE a offert à l'Ukraine un consortium tripartite afin de gérer son GTS (une partie russe, la compagnie ukrainienne Naftogaz et des entreprises européennes). L'UE considère qu'un tel consortium favorable à ce projet devrait comprendre un producteur, un transporteur et un consommateur de gaz. La partie européenne attend actuellement l'invitation officielle du ministre ukrainien de l'Énergie pour discuter de ce consortium lors d'une table ronde.

Outre ce GTS, le bloc des 27 États membres apprécie beaucoup les installations de stockage de gaz ukrainiennes. Le commissaire a également souligné que la demande de l'UE pour les facilités ukrainiennes continue de croître. Le commissionnaire a précisé qu'une telle demande dépend en grande partie de la quantité de gaz pompée à travers le South Stream, tout en rajoutant que « Gazprom est l'investisseur du South Stream, sans aucune contribution financière de la part de l'UE ». Certains États membres de l'UE ou pays candidats ont exprimé leur intérêt à participer à la construction du gazoduc South Stream, mais l'UE ne soutient pas ce projet que ce soit financièrement ou autrement.

En s'exprimant sur le respect des engagements de l'Ukraine envers la CEE, le commissaire européen a indiqué que l'Ukraine a déjà adopté certaines mesures nécessaires, notamment l'introduction des normes européennes dans sa législation. « …Je dirais que la plupart des mesures ont été déjà prises, mais il reste encore beaucoup à faire », a conclu le commissaire.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.