Selon le ministre de l'énergie, l'Ukraine élargit ses sources d'approvisionnement inversé en gaz

KIEV, Ukraine, August 22, 2013 /PRNewswire/ --

D'après Eduard Stavytskyi, ministre ukrainien de l'énergie et de l'industrie du charbon, l'Ukraine continue de diversifier ses sources d'importation de gaz en développant des voies d'approvisionnement inversé en gaz. Jusqu'à présent, l'Ukraine importait du gaz directement depuis la Russie et par l'intermédiaire d'approvisionnements inversés depuis l'UE (via la Pologne et la Hongrie). Il a déclaré que le gouvernement ukrainien allait prochainement ouvrir deux autres voies d'approvisionnement inversé en gaz via la Roumanie et la Slovaquie.

Ayant analysé toutes les voies de transport du gaz sur lesquelles le passage à un mode inversé est possible, l'Ukraine affirme qu'elle peut diversifier 100 % de ses importations de gaz. L'Ukraine a commencé à acheter du gaz à l'UE en novembre 2012. Le 15 mai 2013, le pays a commencé à importer du gaz depuis la Slovaquie dans le cadre de tests. Le volume annuel total de gaz pouvant être fourni via l'approvisionnement inversé depuis l'Europe vers l'Ukraine peut atteindre 30 milliards de mètres cubes, selon une déclaration du ministère de l'énergie en juillet 2013.

Néanmoins, le ministre Eduard Stavytskyi a souligné que la priorité absolue était d'augmenter la production nationale de gaz. Il se souvient qu'il y a 40 ans, l'Ukraine produisait plus de 70 milliards de mètres cubes de gaz par an, ce qui représente le triple de la production actuelle du pays.

Il a également ajouté qu'en l'espace de plus d'un siècle de production intensive de gaz en Ukraine, les réserves de gaz issues des sources traditionnelles avaient été largement épuisées. Par conséquent, la « meilleure solution pour l'Ukraine est de développer l'exploitation des ressources gazières non conventionnelles comme le gaz de schiste et le plateau de la mer Noire », a déclaré Eduard Stavytskyi.

Le ministre ukrainien de l'énergie a cité l'exemple des États-Unis qui utilisent les technologies modernes et des investissements privés pour augmenter de manière significative leur propre production de gaz, réduisant ainsi le prix à 100 dollars par millier de mètres cubes. Eduard Stavytskyi a souligné le fait que le gouvernement ukrainien avait un objectif similaire, autrement dit, augmenter considérablement la production nationale de gaz à partir de sources non conventionnelles, et ce, en lançant des projets permettant d'explorer davantage les gisements de gaz de schiste en Ukraine, le tout grâce à des investissements de plusieurs milliards de dollars dans le secteur.

Actuellement, l'Ukraine collabore avec des leaders mondiaux comme Chevron, Shell et Exxon Mobil, ce qui permettra de développer des gisements gaziers dans les régions de l'est et de l'ouest de l'Ukraine, ainsi que dans les grandes profondeurs de la mer Noire.

SOURCE Worldwide News Ukraine



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.