Selon M. Ayabatwa, fondateur de l'UTC, la saisie de l'UTC par le gouvernement rwandais est maintenant définitive

JOHANNESBURG, February 2, 2014 /PRNewswire/ --

‎Le 13 janvier 2014, l'UTC a cessé d'exister en tant qu'entreprise privée. Le centre commercial d'une valeur de 20 millions de dollars américains a été saisi par le gouvernement sans compensation ni procédure juridique adéquate. La Commission rwandaise chargée des biens abandonnés en a pris le contrôle direct avec l'installation de son directeur général. Le gouvernement justifie cette nationalisation sans compensation sous prétexte que l'UTC est « une propriété abandonnée », car les actionnaires de la société résident à l'étranger. Toutefois, les actionnaires de la plupart des sociétés de premier plan au Rwanda telles que BRALIRWA, MTN et la Kenya Commercial Bank, etc. ne vivent pas au Rwanda. Le motif réel de la saisie illégale de l'UTC reste donc un mystère et s'avère inquiétant dans un pays qui a investi fortement dans sa réputation pour attirer des investissements considérables.

Tribert Rujugiro Ayabatwa, fondateur de l'UTC, considère cette saisie illégale de l'UTC comme d'autant plus déplorable pour le pays que pour les actionnaires. « Les citoyens rwandais ont déployé des efforts considérables pour reconstruire le pays et ont franchi des étapes importantes. Le Rwanda doit en partie son succès à une bonne constitution et à son droit des sociétés qui assurent la transparence et protègent les droits de propriété, entre autres. Mais le gouvernement, qui est le gardien suprême de ces lois, les rend ainsi caduques d'un trait de plume. Je ne peux pas imaginer pire mesure pour freiner le développement auquel nous assistons au Rwanda. »

David Himbara, conseiller principal du fondateur de l'UTC, estime que de nombreux entreprises et individus qui soutiennent le Rwanda sont déçus par cette saisie gratuite du centre commercial de Kigali. « Les Rwandais tout comme les étrangers se sentent trahis par ces actes, notamment parce que l'UTC est un projet réussi conçu, détenu et exploité par des cerveaux et talents locaux. On devrait récompenser le succès, pas le punir. Dire que les autorités rwandaises sont mal avisées serait un euphémisme. »

‎Né au Rwanda, M. Ayabatwa est un homme d'affaires panafricain prospère qui possède des intérêts sur tout le continent dans le tabac, le ciment, les snacks, le thé, l'immobilier et dans le domaine bancaire. Il a investi plusieurs millions de dollars dans l'économie rwandaise, fourni des bourses à des étudiants, financé une école locale, une garderie et un projet immobilier.

‎Pour obtenir un complément d'information sur M. Ayabatwa, ses activités professionnelles et œuvres philanthropiques, rendez-vous sur le site suivant : http://tribertrujugiro.com/

Pour en savoir plus :
Contact pour la presse :
David Himbara‎
ptgpr@fastmail.fm
Tél. +2772-614-2343

SOURCE UTC - Union Trade Center




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.