2014

SUEZ ENVIRONNEMENT - Résultats trimestriels 2013

PARIS, October 24, 2013 /PRNewswire/ --

3ème TRIMESTRE 2013

PERFORMANCE OPERATIONNELLE SOLIDE,
EN AMELIORATION REGULIERE DEPUIS LE DEBUT DE L'ANNEE

ACTIVITE EN CROISSANCE AU 3ème TRIMESTRE

  • Chiffre d'affaires 9 mois : 10 820m€, en variation organique de -1,0%
  • Chiffre d'affaires du 3ème trimestre en hausse organique de +0,2%
  • Résultat Brut d'Exploitation (RBE) : 1 859m€,  en croissance organique de +6,2%
  • Marge RBE de 17,2% en croissance par rapport à septembre 2012 (15,9%)

                                                    Variation                     Variation
                                                              Variation Variation        de
    En millions d'euros 30 sept. 2012 30 sept. 2013     brute organique de change périmètre
    Chiffre d'affaires         11 118        10 820     -2,7%     -1,0%     -1,4%     -0,3%
    RBE                         1 770         1 859     +5,0%     +6,2%     -0,9%     -0,4%
    RBE / CA                    15,9%         17,2%


  • SUEZ ENVIRONNEMENT réalise, sur 9 mois, un chiffre d'affaires de 10 820m€. L'activité s'améliore régulièrement depuis le début de l'année, avec une variation organique qui est passée de
    -2,6% au 1er trimestre à -1,7% au 1er semestre, puis -1,0% à fin septembre. Le seul 3ème trimestre affiche ainsi une croissance de l'activité de +0,2%, provenant notamment de l'amélioration de l'activité déchets en Europe.

SUEZ ENVIRONNEMENT poursuit son développement commercial et a notamment remporté, dans l'eau, les contrats de Barcelone et de Pirae en Polynésie, et, dans les déchets, les contrats de Saint-Etienne et de Châtellerault. Le Groupe consolide, par ailleurs, ses positions sur ses 4 priorités stratégiques en signant les contrats de Mayotte (gestion et valorisation des déchets), de Bangalore (service pour l'amélioration de la distribution d'eau) et avec Thalès dans l'eau industrielle en Australie.

  • Le RBE s'établit à  1 859m€, en hausseorganique de +6,2% grâce au dynamisme commercial et à la discipline financière maintenue. La marge RBE continue de s'améliorer passant de 15,9% à fin septembre 2012 à 16,8% à fin juin 2013, pour atteindre 17,2% à fin septembre 2013.
  • La dette financière nette (DFN) du Groupe est de 7820m€. Le ratio DFN/RBE s'établit à 3,1x[1], en ligne avec l'objectif annuel d'environ 3 fois.
  • Commentant les résultats du 3ème trimestre 2013, Jean-Louis Chaussade, Directeur Général, a déclaré :

--------------------------------------------------

1. Ratio dette financière nette / résultat brut d'exploitation calculé sur 12 mois glissants.

«La performance de notre Groupe est solide et en progression régulière depuis le début de l'année, grâce à la gestion optimisée de nos actifs, à la dynamique commerciale et aux effets positifs de notre plan de productivité Compass. Dans un contexte économique qui est resté difficile, le 3ème trimestre semble montrer des signes d'amélioration en Europe et le Groupe est en ordre de marche pour poursuivre son développement.»

DÉTAIL DES RESULTATS À FIN SEPTEMBRE 2013

                                                    Variation                     Variation
                                                              Variation Variation        de
    Chiffre d'affaires  30 sept. 2012[2] 30 sept. 2013  Brute organique de change périmètre
    En millions d'euros
    Eau Europe                     3 210         3 261  +1,6%     +2,3%     -0,4%     -0,4%
    Déchets Europe                 5 063         4 871  -3,8%     -2,9%     -0,6%     -0,3%
    International               2 831[3]         2 683  -5,2%     -1,3%     -3,8%     -0,2%
    Autres                            13             5      -         -         -         -
    TOTAL                         11 118        10 820  -2,7%     -1,0%     -1,4%     -0,3%


SUEZ ENVIRONNEMENT affiche, au 30 septembre 2013, un chiffre d'affaires de 10 820m€, en variation brute de -2,7% (-298m€) par rapport au 30 septembre 2012. Cette évolution se décompose en :

  • Une variation organique de -1,0% (-113m€) :
    • Le chiffre d'affaires du segment Eau Europe est en croissance (+75m€, +2,3%), bénéficiant à la fois de hausses tarifaires et du développement des nouveaux métiers.
    • Le chiffre d'affaires du segment Déchets Europe est en retrait (-145m€, -2,9%). Il est affecté par la baisse des volumes de déchets traités, ainsi que par la dégradation des prix des matières premières secondaires. Néanmoins, le 3ème trimestre affiche une amélioration de tendance.
    • Le chiffre d'affaires du segment International est en baisse (-35m€, -1,3%). Il est en hausse de +2,0% hors impact de la finalisation, en décembre 2012, de la construction de l'usine de Melbourne.

  •  Un impact favorable de change de -1,4% (-154m€), principalement dû à la dépréciation du dollar australien (-65m€), de la livre britannique (-35m€), du dollar américain (-17m€) et du peso chilien
    (-12m€) contre Euro.

  • Un effet périmètre modeste de -0,3% (-30m€) :
    • Eau Europe : -11m€,
    • Déchets Europe : -14m€,
    • International : -5m€.

  • Le RBE, en croissance organique de 6,2%, bénéficie du plan de productivité Compass ; à fin septembre, les impacts du plan sont en ligne avec l'objectif annuel de 180m€. La progression du RBE est également impactée positivement par la fin de la construction de l'usine de Melbourne en 2012.

  • La dette financière nette est stable par rapport à fin juin 2013. Elle inclut également des effets de change positifs depuis le 1er janvier, de 120m€.

  • SUEZ ENVIRONNEMENT maintient donc ses objectifs[4] et reste pleinement mobilisé pour atteindre sa guidance 2013.

--------------------------------------------------

2. Les activités Eau et Déchets situées en Europe Centrale précédemment intégrées dans le segment International sont reclassées vers les segments Eau Europe et Déchets Europe. USG, précédemment inclus dans le segment International, est à présent classé dans le segment Eau Europe.

3. Inclut 105m€ de chiffre d'affaires sur le contrat de construction de l'usine de dessalement de Melbourne, terminée en décembre 2012.

4. Avec une hypothèse de croissance du PIB de 0% en 2013 en Europe et à cadres comptable et fiscal inchangés et à changes constants.


PERFORMANCE PAR SEGMENT

EAU EUROPE

                                               Variation           Variation
    En millions d'euros 30 sept. 30 sept. 2013     brute Variation de change  Variation
                        2012                             organique            de périmètre

    Chiffre d'affaires    3 210          3 261     +1,6%     +2,3%     -0,4%         -0,4%


Le segment Eau Europe affiche une croissance organique de +2,3% (+75m€).

  • Lyonnaise des Eaux est en variation organique de -0,2% (-3m€).

En France, le chiffre d'affaires est stable. Il bénéficie d'un effet prix positif résultant des formules d'indexation tarifaires (+2,0%). Le développement de l'activité Smart Water reste soutenu, avec à présent 1,5 million de compteurs intelligents vendus en Europe. Les volumes d'eau potable vendus sont en retrait de 1,7% sur 9 mois avec une tendance en amélioration au 3ème trimestre. L'activité travaux et ingénierie est affectée par la baisse des commandes auprès des municipalités. Le groupe a récemment remporté les contrats de la Côte Basque (46m€, 10 ans, assainissement), de Pirae en Polynésie (33m€, 15 ans, eau), du syndicat Est Libournais (27m€, 12 ans, eau et assainissement) et de Coulommiers (8m€, 10 ans, eau).

  • AGBAR enregistre une croissance organique de +5,3% (+78m€).

L'activité progresse grâce à des impacts prix très favorables en Espagne et au Chili. Les volumes sont en hausse au Chili (+1,0%) et restent en baisse en Espagne (-5,2%). AGBAR a renouvelé le contrat d'eau de Barcelone et remporté le contrat d'assainissement (3,5Md€ additionnels, 35 ans) ; il a également, au cours de l'été, conclu avec succès, la prise de contrôle d'Aguas de Sabadell (350 000 habitants). Par ailleurs, l'activité Smart Water d'AGBAR continue de se développer rapidement avec le déploiement d'outils innovants pour la gestion patrimoniale et le pilotage des travaux, tels que ceux mis en œuvre dans le contrat d'assainissement de San Sébastien récemment remporté.

DECHETS EUROPE

                                               Variation           Variation
    En millions d'euros 30 sept. 30 sept. 2013     brute Variation de change  Variation
                        2012                             organique           de périmètre

    Chiffre d'affaires    5 063          4 871     -3,8%      -2,9%    -0,6%        -0,3%


Le segment Déchets Europe affiche une variation organique de -2,9% (-145m€). Il est affecté par la baisse des volumes résultant d'un environnement macro-économique toujours difficile, et par un effet prix négatif sur les matières premières secondaires. Le 3ème trimestre est, en revanche, en progression sensible avec une croissance organique du chiffre d'affaires de +0,3% versus -4,5% au 1er semestre. Cette amélioration provient principalement des activités en France et au Royaume-Uni.

  • SITA France est en variation organique de -4,0% (-109m€) versus -6,5% au 30 juin 2013.

L'activité en France reste en retrait sur 9 mois, principalement suite à la baisse des volumes de déchets traités. Le chiffre d'affaires est en légère hausse au 3ème trimestre grâce à la bonne tenue des activités de traitement. SITA France a remporté, au cours du trimestre, les contrats de Mayotte (65m€, 9 ans), de Saint-Etienne (13m€, 6 ans), de Vichy (11m€, 4 ans) et de Châtellerault (5m€, 4 ans). Par ailleurs, l'unité de valorisation énergétique de Clermont Ferrand est en phase de réception, conformément au planning.

  • La zone Royaume-Uni/Scandinavie est en croissance organique de +2,8% (+28m€) versus +2,1% au 30 juin 2013. Au Royaume-Uni, la croissance se poursuit grâce notamment à l'activité de valorisation énergétique. De plus, le tri et recyclage a bénéficié d'un effet volume positif au 3ème trimestre. L'activité d'élimination est stable avec des volumes en baisse compensés par un effet prix positif provenant de la taxe sur l'enfouissement. La construction des unités de valorisation énergétique de Suffolk et South Tyne & Wear progresse conformément au planning ; elles entreront en opération en 2014. Les « closing » financiers des PFI de West London et de Merseyside seront finalisés entre fin 2013 et début 2014. Ainsi l'ensemble des installations de valorisation énergétique sera en exploitation d'ici fin 2017.
  • La zone Benelux/Allemagne affiche une variation organique de -5,5% (-65m€) versus -6,3% au 30 juin 2013. Notre activité dans cette zone reste pénalisée par une conjoncture économique difficile qui se traduit par des volumes de déchets industriels encore en baisse. Les activités de services ainsi que le tri et recyclage sont en diminution. L'activité de valorisation énergétique est stable. En Allemagne, SITA a signé le contrat de traitement des déchets municipaux de la zone urbaine de Gera.

  • La zone Europe Centrale est en croissance organique modeste à  +0,2% (+0m€) versus +4,4% au 30 juin 2013. Les activités de services qui représentent l'essentiel du chiffre d'affaires de la zone sont bien orientées. Le groupe a d'ailleurs gagné de nombreux contrats municipaux, profitant de la restructuration en cours du marché de la collecte en Pologne. Toutefois, le traitement est en recul. Par ailleurs, SITA poursuit ses démarches pour l'obtention du permis du projet d'unité de valorisation énergétique à Poznan, suite au « closing » financier intervenu en avril 2013.

INTERNATIONAL

                                               Variation           Variation
    En millions d'euros 30 sept. 30 sept. 2013     brute Variation de change  Variation
                        2012                             organique            de périmètre

    Chiffre d'affaires    2 831         2 683     -5,2%      -1,3%     -3,8%         -0,2%


Le segment International est en variation organique de -1,3% (-35m€) ou +2,0% hors impact de la construction de l'usine de Melbourne.  

  • L'Asie-Pacifique enregistre une croissance organique de +5,5% (+53m€).

Les activités eau et déchets affichent des croissances solides en Asie, avec des effets prix et volumes positifs. L'activité déchets en Australie reste, elle aussi, soutenue. A Hong Kong, le groupe a remporté un contrat de construction et d'exploitation pour le transport de boues d'épuration (75m€, 10 ans), ce qui confirme sa place d'acteur de premier plan sur cette zone.

  • L'Afrique/Moyen Orient/Inde est en croissance organique de +2,9% (+13m€).

Cette progression provient essentiellement d'effets prix et volume positifs au Maroc. Par ailleurs, à Casablanca, Lydec a étendu son activité de services à de nouveaux clients industriels en particulier avec Casanearshore et la plateforme Midparc spécialisée dans l'aéronautique. Le Groupe a également remporté, au cours du trimestre, 2 nouveaux contrats en Inde dont celui pour l'amélioration de la distribution d'eau et de l'assainissement à Bangalore.

  • L'Amérique du Nord affiche une croissance organique de +0,6% (+3m€).

L'activité régulée d'United Water bénéficie d'augmentations tarifaires obtenues notamment à New York et en Idaho. Néanmoins, cette activité a été impactée par des volumes en baisse suite à des conditions climatiques défavorables au cours de la période estivale.

  • Degrémont affiche une variation organique de-11,2% (-105m€), ou -1,8% hors impact de la construction de l'usine de Melbourne. Cette baisse est notamment liée à la fin d'importants contrats de construction en France. Cependant, l'activité bénéficie du développement de la clientèle industrielle, ainsi que des activités municipales au Moyen Orient et en Australie. Au cours du trimestre, Degrémont a remporté les contrats de Mirfa (100m€, Abu Dhabi), Prague (62m€), de traitement d'eau d'une plateforme pétrolière de Petrobras au Brésil (13m€), la rénovation d'une usine d'eau potable à Besançon et la conception et construction d'un système de traitement d'effluents industriels pour Thalès en Australie.


Par ailleurs, SUEZ ENVIRONNEMENT a obtenu le 14 octobre, une solution satisfaisante aux différends juridiques liés à la construction de l'usine de dessalement d'eau de Melbourne, mettant ainsi un terme aux réclamations. L'impact positif de l'ensemble des dédommagements obtenus fera l'objet d'une reprise de provision de 58m€ dans les comptes du 4ème trimestre. Cela fait suite au succès du refinancement de l'usine, à hauteur de 3,7 milliards de dollars australiens, par Aquasure, qui parvient ainsi à réduire significativement ses coûts financiers futurs.

PROCHAINES COMMUNICATIONS

  • 20 février 2014 : Publication des résultats annuels 2013
  • 24 avril 2014 : Publication des résultats du premier trimestre 2014 (Conférence téléphonique)
  • 22 mai 2014 : Assemblée Générale des Actionnaires

ANNEXES

Activité en progression régulière depuis le début de l'année

                                                               1er      3ème     9
                             1er trimestre 2ème trimestre semestre trimestre  mois
    Croissance organique %            2013           2013     2013      2013  2013
    Chiffre d'affaires total         -2,6%          -0,8%    -1,7%     +0,2% -1,0%


Répartition géographique du chiffre d'affaires

    Chiffre d'affaires       30/09/2012        30/09/2013     Variation brute
                           m EUR % du total  m EUR % du total   m EUR        %
    France                 4 037      36,3%  3 915      36,2%    -122    -3,0%
    Espagne                1 079       9,7%  1 157      10,7%      78    +7,2%
    Royaume-Uni              704       6,3%    695       6,4%      -9    -1,3%
    Autre Europe           1 968      17,7%  1 866      17,3%    -102    -5,2%
    Europe (hors France)   3 751      33,7%  3 718      34,4%     -33    -0,9%
    Australie                797       7,2%    696       6,4%    -101   -12,6%
    Amérique du Nord         704       6,3%    652       6,0%     -52    -7,3%
    Autre international    1 829      16,5%  1 839      17,0%      10    +0,5%
    International (hors
    Europe)                3 330      30,0%  3 187      29,4%    -143    -4,3%
    TOTAL                 11 118     100,0% 10 820     100,0%    -298    -2,7%


SUEZ ENVIRONNEMENT

Les ressources naturelles ne sont pas infinies. SUEZ ENVIRONNEMENT (Paris : SEV, Bruxelles : SEVB), et ses filiales s'engagent au quotidien à relever le défi de la protection des ressources en apportant des solutions innovantes à des millions de personnes et aux industries. SUEZ ENVIRONNEMENT alimente 97 millions de personnes en eau potable, 66 millions en services d'assainissement et assure la collecte des déchets de près de 50 millions de personnes. Avec 79 549 collaborateurs, SUEZ ENVIRONNEMENT est un leader mondial exclusivement dédié aux métiers de l'eau et des déchets et présent sur les cinq continents. En 2012, SUEZ ENVIRONNEMENT a réalisé un chiffre d'affaires de 15,1 milliards d'euros.

Avertissement important

Ce document comporte des données financières non auditées. Les agrégats présentés sont ceux habituellement utilisés et communiqués aux marchés par SUEZ ENVIRONNEMENT.

« La présente communication contient des informations et des déclarations prospectives. Ces éléments prospectifs comprennent les hypothèses sur lesquelles ceux-ci reposent, ainsi que des projections financières, des estimations et des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits ou des services futurs ou les performances futures. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces éléments prospectifs. Les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ ENVIRONNEMENT Company sont alertés sur le fait que ces informations et déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques ou incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de SUEZ ENVIRONNEMENT Company qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les déclarations et informations prospectives. Ces risques comprennent notamment ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF). L'attention des investisseurs et des porteurs de titres SUEZ ENVIRONNEMENT Company est attirée sur le fait que la réalisation de tout ou partie de ces risques est susceptible d'avoir un effet défavorable significatif sur SUEZ ENVIRONNEMENT Company. SUEZ ENVIRONNEMENT Company n'a pas l'obligation et ne s'engage en aucun cas à publier des modifications ou des actualisations de ces informations et déclarations prospectives. Plus d'informations détaillées sur SUEZ ENVIRONNEMENT COMPANY sont disponibles sur le site Internet (http://www.suez-environnement.com). Ce document ne constitue ni une offre de vente ni la sollicitation d'une offre d'acquisition de titres SUEZ ENVIRONNEMENT COMPANY dans aucune juridiction."

Ce communiqué est disponible sur http://www.suez-environnement.com

SOURCE Suez Environment



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.