Thomson Reuters dévoile son classement des 100 entreprises les plus innovantes du monde en 2013

-- Les 100 entreprises les plus innovantes ont généré 4,5 billions de dollars en chiffre d'affaires, dépensé 223 milliards de dollars en R&D et créé plus de 266 000 emplois. Elles ont également été, une nouvelle fois, plus performantes que les entreprises de l'indice S&P 500 - cette année, à hauteur de plus de 4 % en termes de gains boursiers annuels, de 2 % en termes de croissance des recettes et de 8,8 % en termes de dépenses en R&D.

PHILADELPHIE, 8 octobre 2013 /PRNewswire/ -- Au cours des deux dernières années, Thomson Reuters a montré à quel point le brevetage était un moyen de favoriser l'innovation et ce, grâce à son classement des 100 entreprises les plus innovantes à l'échelle mondiale (Top 100 Global Innovators). L'IP & Science Business de Thomson Reuters, principal fournisseur mondial d'informations pour les entreprises et les professionnels, a dévoilé aujourd'hui son classement des 100 entreprises les plus innovantes du monde en 2013. Ce classement récompense les 100 entreprises et institutions à travers le monde qui se trouvent au cœur de l'innovation, et ce, grâce à une évaluation effectuée selon un ensemble de paramètres propriétaires relatifs aux brevets. L'intégralité du rapport est disponible à l'adresse http://www.top100innovators.com.

Les 100 entreprises présentes dans l'édition 2013 de l'étude ont été plus performantes que les entreprises de l'indice S&P 500 pour la troisième année consécutive, et ce, à hauteur de 4 % en termes de croissance boursière annuelle et de 2 % en termes de croissance des recettes ; croissance pondérée en fonction de la capitalisation boursière. Elles ont généré ensemble 4,5 billions de dollars en termes de recettes, soit près de deux fois la valeur du PIB du Royaume-Uni. Les entreprises du Top 100 ont notamment créé 266 152 nouveaux emplois au cours de l'année dernière, un taux de création supérieur à celui des entreprises de l'indice S&P 500 à hauteur de 0,81 %. Les vainqueurs de cette édition ont également dépensé plus d'argent en R&D que les entreprises de l'indice S&P 500 à hauteur de 8,8 %. Ils ont investi ensemble la somme de 223 milliards de dollars dans le cadre des efforts qu'ils mènent dans la recherche et le développement.

« Désormais dans sa troisième année d'existence, le classement des 100 entreprises les plus innovantes du monde par Thomson Reuters permet de confirmer le fait que les entreprises innovantes (celles qui parviennent à protéger leur propriété intellectuelle avec des brevets mondiaux, qui continuent de repousser les limites des nouvelles technologies et qui investissent davantage en R&D) sont celles capables d'être plus performantes que les entreprises de l'indice S&P 500 sur presque tous les points révélateurs du succès commercial. Depuis la création du classement, les entreprises du Top 100 n'ont cessé d'obtenir une courbe de croissance des recettes annuelles supérieure à celle des entreprises de l'indice S&P », a souligné David Brown, directeur général, Thomson Reuters IP Solutions. « Voici les entreprises qui stimulent la croissance, créent de nouveaux emplois et proposent des produits et des services à la fois nouveaux et pionniers. Nous sommes ravis de récompenser leurs efforts par le biais de ce classement ».

Voici, par ordre alphabétique, le classement 2013 des 100 entreprises les plus innovantes par Thomson Reuters :

3M Company

L'Oréal

ABB

LSI Corporation

Abbott Laboratories

LSIS

Advanced Micro Devices

Marvell

Air Products

Michelin

Alcatel-Lucent

Micron

Altera

Microsoft

Analog Devices

Mitsubishi Electric

Apple

Mitsubishi Heavy Industries

Arkema

NEC

Asahi Glass

NGK Spark Plug Co., Ltd.

AT&T

Nike

Avaya

Nippon Steel & Sumitomo Metal

BlackBerry

Nissan Motor Company

Boeing

Nitto Denko

Brother Industries

NTT

Canon

Olympus

Chevron

Omron

CNRS, (Centre National de la Recherche Scientifique)

Oracle

Commissariat à l'Energie Atomique

Panasonic

Corning

Philips

Covidien

Procter & Gamble

Delphi

Qualcomm

Dow Chemical Company

Roche

DuPont

Safran

Eaton Corporation

Saint-Gobain

Emerson

Samsung Electronics

Ericsson

SanDisk

European Aeronautic Defence and Space Company

Sandvik

Exxon Mobil

Seagate

Ford

Seiko Epson

Fraunhofer

Semiconductor Energy Laboratory

Freescale Semiconductor

Sharp

FUJIFILM

Shin-Etsu Chemical

Fujitsu

Siemens

General Electric

Sony

Goodyear Tire & Rubber

STMicroelectronics

Google

Sumitomo Electric

Hewlett-Packard

Symantec

Hitachi

TDK

Honda Motor Company

TE Connectivity

Honeywell International

Texas Instruments

IBM

Thales

IFP Energies Nouvelles

Toshiba

Infineon Technologies

Toyota Motor Corporation

Intel

TSMC

Jatco

United Technologies

Johnson & Johnson

Valeo

LG Electronics

Xerox

Lockheed Martin

Xilinx

Smartphones : la guerre des brevets favorise l'innovation

La vive concurrence qui règne au sein du secteur des smartphones est particulièrement visible cette année dans le classement des 100 entreprises les plus innovantes. En effet, les principaux acteurs qui se livrent bataille dans le domaine des brevets liés aux smartphones y sont présents : Apple, Microsoft, Samsung, Google et BlackBerry. Cette année, BlackBerry figure pour la première fois dans le Top 100 grâce à une augmentation de ses dépôts de brevets de 38 % entre 2010 et 2011, ainsi qu'une augmentation de ses dépôts de brevets de 17 % entre 2011 et 2012. L'expansion rapide du portefeuille de brevets de la société est certainement un élément clé expliquant l'annonce récente des projets de BlackBerry ; projets qui consistent à rechercher d'autres options stratégiques, comme l'organisation potentielle d'une vente.

Une hausse des dépenses en R&D favorise davantage l'innovation

Il convient aussi de relever l'augmentation des dépenses en R&D des entreprises classées dans le Top 100. Grâce aux 223,2 milliards de dollars dépensés en R&D en 2012 par les 100 entreprises du classement, le Top 100 propose un groupe dont les dépenses en R&D de l'année passée dépassent celles des entreprises de l'indice S&P 500 à hauteur de 8,8 %. En outre, les entreprises du Top 100 ont dépensé 5 % de leur revenu en R&D alors que celles de l'indice S&P 500 ont dépensé 2,1 % seulement de leur revenu dans ce domaine. « Les répercussions d'une politique rigoureuse en matière de R&D sont très claires au regard des résultats de notre étude : les entreprises qui dépensent plus d'argent en R&D produisent plus de brevets et plus de solutions innovantes », a déclaré David Brown.

Pharma se hisse dans le Top 100

Du fait de ses critères, la méthodologie exécutée dans le cadre du Top 100 favorise les secteurs évolutifs et très compétitifs comme celui des semi-conducteurs et des composants électriques ou encore celui du matériel informatique ; autrement dit, les secteurs où le cycle de vie des produits est court et où les progrès technologiques sont une exigence des utilisateurs. D'un point de vue historique, cela a eu des répercussions sur la présence des entreprises pharmaceutiques dans le classement. En effet, celles-ci présentent souvent des cycles plus longs en matière de R&D. Malgré tout, les sociétés Abbott Laboratories ainsi que Johnson & Johnson se sont hissées dans le Top 100 cette année, et ce, en raison de leur solide portefeuille mondial de brevets. La société Roche est également parvenue à figurer dans le classement pour la troisième année consécutive.

Les centres névralgiques de l'innovation dans le monde

L'Amérique du Nord garde la première position en termes d'organisations présentes dans le classement, avec 46 entités cette année, dont 45 issues des États-Unis et 1 issue du Canada. L'Asie vient en deuxième place avec 32 primés, dont 28 en provenance du Japon, 3 de la Corée du Sud et 1 de Taïwan. L'Europe affiche 22 lauréats, dont la majorité vient de France (12) et de Suisse (4). Cette année, la Chine continentale est, une nouvelle fois, visiblement absente du Top 100 des entreprises les plus innovantes. Malgré le fait que la Chine arrive première en termes de volume de brevets, la majorité des demandes de brevets déposées dans le pays sont enregistrées à l'échelle nationale uniquement. Cela restreint l'influence mondiale du pays dans le cadre de l'étude menant au classement des 100 entreprises les plus innovantes au monde.

Répartition par secteur

Le secteur des semi-conducteurs et des composants électriques se trouve toujours en tête de liste en 2013, avec 23 entreprises représentées, soit une hausse de 28 % par rapport à l'année dernière. La représentation du secteur des semi-conducteurs a augmenté de 64 % depuis la création du classement. À l'époque, il y avait seulement 14 fabricants de semi-conducteurs sur la liste. Le deuxième secteur le plus productif était celui du matériel informatique avec 11 entreprises. Le Top 100 comprend 8 entreprises issues du secteur automobile, soit 7 de plus que l'année passée. Nissan figure parmi les nouvelles entreprises du classement. La représentation du secteur automobile a augmenté de 167 % depuis la création du Top 100. À l'époque, seules 3 entreprises du secteur automobile figuraient au classement. Cette année, les secteurs de l'industrie et des télécommunications ont, tous deux, fourni 7 entreprises au Top 100.

Méthodologie
La méthodologie employée dans le cadre du classement 2013 des 100 entreprises les plus innovantes par Thomson Reuters, se fonde sur quatre critères : le nombre total de brevets, le taux de réussite du dépôt de brevets, la portée mondiale du portefeuille ainsi que l'influence du brevet calculée à partir du nombre de citations dans la littérature professionnelle. La méthodologie, revue par des pairs, a été appliquée à l'aide des indices Thomson Reuters Derwent World Patents Index® (DWPI), Derwent Patents Citations Index™, Quadrilateral Patent Index™ ainsi que de sa plate-forme de collaboration et d'intelligence de propriété industrielle, Thomson Innovation®. Une analyse financière comparative a été effectuée en utilisant la plate-forme Advanced Analytics for Deal-Making de Thomson Reuters.

Pour obtenir de plus amples renseignements à propos du classement des 100 entreprises les plus innovantes du monde par Thomson Reuters, ainsi que pour télécharger l'intégralité du rapport, rendez-vous sur http://www.top100innovators.com.

Thomson Reuters

Thomson Reuters est la plus importante source mondiale de renseignements pour les entreprises et les professionnels. Nous combinons notre expertise du secteur à des technologies innovantes afin de fournir des informations essentielles aux principaux décideurs dans les secteurs financier, juridique, fiscal et comptable, des soins de santé, des sciences et des médias ; informations alimentées par l'agence de presse la plus réputée au monde. Basée à New York et dotée de grands bureaux à Londres et à Eagan dans le Minnesota, la société Thomson Reuters emploie plus de 60 000 personnes et exerce ses activités dans plus de 100 pays. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.thomsonreuters.com.

SOURCE Thomson Reuters



RELATED LINKS
http://top100innovators.com

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.