Un chercheur spécialisé en vaccination et autisme formellement accusé de fraude

SILVER SPRING, Maryland, April 21, 2011 /PRNewswire/ -- En se fondant sur les accusations formelles de blanchiment d'argent et de fraude (http://mercury-freedrugs.org/docs/20110413_USAv_Thorsen_Indictment.pdf) portées la semaine dernière à l'endroit du chercheur spécialisé en vaccination et autisme, le Dr Poul Thorsen, la Coalition for Mercury-free Drugs (http://mercury-freedrugs.org/docs/20110105_CoMeD_onepager_Preservatives_rb.pdf) (CoMeD), une organisation sans but lucratif établie au Maryland, exige la tenue d'une enquête plus poussée au sujet de l'incident.

Thorsen, un scientifique danois, a déjà été cité pour inconduite académique par la Aarhus University (http://www.rescuepost.com/files/thorsen-aarhus.pdf) au Danemark et est maintenant accusé d'avoir détourné une bourse de 1 million $ destinée au financement de la recherche sur l'autisme (http://www.justice.gov/usao/gan/press/2011/04-13-11.html) octroyée par les Centers for Disease Control (CDC). Depuis plusieurs années, M. Thorsen est impliqué dans des études d'influence visant à défendre l'utilisation controversée du Thimerosal (dont la teneur en mercure représente 50 % de son poids) en tant qu'agent de conservation de plusieurs vaccins.

Le Thimerosal a été associé à l'autisme (http://jpp.krakow.pl/journal/archive/12_10/articles/14_article.html) ainsi qu'à d'autres troubles neurologiques (http://www.autismtreatmentclinics.com/uploads/Published_Thimerosal_Exposure_in_Infants___NDs_-_Assessment_of_the_VSD1.pdf) dans de nombreuses études. Le Dr Paul G. King, le conseiller scientifique de CoMeD, déclare : << Nous devons tenir compte du nombre croissant d'études de toxicité qui associent le mercure contenu dans le Thimerosal à des désordres neurologiques sévères, comme l'autisme, et à des dommages aux systèmes immunitaire et mitochondrial. De telles études ont démontré que la quantité de Thimerosal présente dans les vaccins n'est pas sécuritaire (http://mercury-freedrugs.org/docs/090813_fnldrft_EditorialOnSubacuteMercury(Hg)PoisoningByMedicine_r6b.pdf). >>

Comme l'a affirmé la procureure des États-Unis, Sally Quillian Yates (http://www.justice.gov/usao/gan/press/2011/04-13-11.html) : << Les sommes vouées au financement de la recherche médicale sont de précieuses commodités. Lorsque les fonds de financement sont dérobés, nous ne perdons pas seulement de l'argent, mais également la possibilité de mieux comprendre et soigner les maladies débilitantes. >>

Selon CoMeD, les agences responsables de la santé aux États-Unis se sont fiées à ces études danoises maintenant réfutables afin d'autoriser l'utilisation du Thimerosal. CoMeD a fait état de ses inquiétudes au sujet de M. Thorsen et de son influence sur ces études dans une pétition (http://mercury-freedrugs.org/docs/100915_OIG_HHSLetterd.pdf) adressée à Daniel R. Levinson, l'inspecteur général du Department of Health and Human Services, le 15 septembre 2010. Une communauté de chercheurs et de porte-paroles internationaux a signé la pétition de CoMeD.

À présent, CoMeD exige la tenue d'une enquête indépendante sur la validité scientifique de toutes les études danoises en matière de vaccination et autisme effectuées durant le mandat de M. Thorsen et sur l'implication inappropriée potentielle de certains employés des CDC. Qui plus est, CoMeD exige la rétractation du rapport du Institute of Medicine produit en 2004 qui réfute la relation de cause à effet entre le Thimerosal et l'autisme, fondé sur les études danoises auxquelles M. Thorsen a participé.

CoMeD vise à restaurer la confiance du public à l'endroit des programmes de vaccination en interdisant l'utilisation de composés à base de mercure dans la fabrication de vaccins et d'autres médicaments. Malgré les efforts déployés par CoMeD, Les États-Unis continuent d'autoriser et de recommander l'utilisation des vaccins conservés au moyen du Thimerosal aux États-Unis et dans le reste du monde. L'Organisation mondiale de la santé, avec l'appui considérable de Bill Gates par le biais de la Bill and Melinda Gates Foundation (http://www.gatesfoundation.org/global-health/Pages/overview.aspx) , continue de distribuer des vaccins conservés au moyen du Thimerosal dans les pays en développement.

La révérende Lisa K. Sykes, la présidente de CoMeD, espère que les récentes accusations portées contre M. Thorsen serviront de tournant dans le débat sur le Thimerosal : << Outre les accusations portées contre le Dr Thorsen, les Nations Unies sont en train de rédiger un traité (http://www.unep.org/hazardoussubstances/Mercury/Negotiations/INC3/tabid/3469/Default.aspx) visant à réduire l'exposition au mercure, et la Food and Drug Administration des États-Unis est en train de réévaluer l'utilisation (http://www.fda.gov/NewsEvents/Newsroom/PressAnnouncements/ucm215061.htm) du mercure dans les produits d'obturation dentaire. Je dirais qu'il est plus que temps de réévaluer le caractère légal de même que la validité, du fait d'injecter à quiconque un vaccin préservé au moyen du Thimerosal. >>

SOURCE Coalition for Mercury-Free Drugs (CoMeD)




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.