Un sondage du gestionnaire de fonds BofA Merrill Lynch révèle que les investisseurs sont de plus en plus confiants quant à l'évolution de l'économie américaine

NEW YORK et LONDRES, March 19, 2013 /PRNewswire/ --

L'appétit pour les actions reste élevé malgré les craintes suscitées par la Chine

Sondage de mars 2013 effectué auprès des gestionnaires de fonds

Consultez les informations importantes figurant à la fin du présent rapport (les liens URL vers les rapports figurent ci-dessous). Attention : vous êtes autorisé à effectuer des citations directes du présent rapport dans vos articles en tant que professionnel des médias exclusivement ; toutefois, vous devez obligatoirement indiquer que les citations proviennent d'un rapport de BofA Merrill Lynch Global Research. Il est interdit de dupliquer, redistribuer, retransmettre, rééditer, diffuser ou utiliser de toute autre manière non autorisée le contenu du rapport ou du lien. Si vous désirez interviewer un analyste, effectuez-en la demande en contactant le service des Communications et des Relations médias.

Sondage auprès des gestionnaires de fonds - monde

Lien externe : https://research1.ml.com/C?q=P-tC9RBQtL!gAuNjEqy!Dg&e=michaela.moran%40ml.com&h=435jFg

Sondage auprès des gestionnaires de fonds - Europe et autres régions

Lien externe : https://research1.ml.com/C?q=8ySDtvaKiq-TxiS0QIYuzg&e=michaela.moran%40ml.com&h=Zdr9BA

Sondage auprès des gestionnaires de fonds - zones émergentes du monde

Lien externe : https://research1.ml.com/C?q=oaQ36CMIv-kVmTBwjr4DTA&e=michaela.moran%40ml.com&h=5tZ4Ig

D'après un sondage du gestionnaire de fonds BofA Merrill Lynch pour le mois de mars, les investisseurs sont de plus en plus confiants dans les perspectives du dollar et des actions américaines, sentiment qui vient contrebalancer les inquiétudes toujours plus vives quant à la situation économique de la Chine.

Ce mois a enregistré la plus forte tendance à la hausse du dollar de toute l'histoire de ce sondage. 72 % des sondés s'attendent désormais à ce que la monnaie américaine s'apprécie au cours de l'année qui vient, un chiffre en augmentation de 30 points sur un mois. La tendance baissière des actions américaines s'est elle aussi inversée : 5 % des sondés identifient les États-Unis comme le marché régional qu'ils souhaitent surpondérer en premier, à comparer au taux de 19 % de sous-pondération en janvier. Par ailleurs, les investisseurs considèrent les États-Unis comme étant la région qui offre de loin les meilleures perspectives en termes de bénéfices.

Dans ce contexte, les investisseurs, qui restent positifs quant au redressement de l'économie mondiale, continuent de renforcer leur exposition sur le marché des actions. Ainsi, 61 % des sondés s'attendent à une amélioration des performances macroéconomiques mondiales sur l'année qui vient, soit une légère augmentation par rapport au mois dernier. 57 % des allocataires d'actifs surpondèrent désormais les actions, à comparer au taux de 51 % lors de ces deux derniers mois.

Cet optimisme vient compenser des perspectives plus sombres en ce qui concerne la Chine. Seuls 14 % des investisseurs régionaux s'attendent désormais à un redressement de l'économie chinoise dans l'année qui vient : il s'agit de l'une des chutes les plus brutales de cet indicateur dans l'histoire de ce sondage. L'évolution des marchés actions des pays émergents, et même des pays développés (principalement des marchés américain et japonais), reflète la crainte de plus en plus présente de voir l'économie chinoise subir un atterrissage brutal.

« Le surrendement relatif de l'économie américaine, lié à l'amélioration continue du marché immobilier et aux mesures d'indépendance énergétique, conduira à une véritable appréciation du dollar. La domination des actions américaines dans la théorie de la "Great Rotation" semble être le signe que les actions des marchés développés sont les gagnantes les plus probables dans cette hypothèse », estime Michael Hartnett, responsable en chef des stratégies d'investissement chez BofA Merrill Lynch Global Research. « L'étude fait également apparaître une déconnexion entre l'optimisme croissant des investisseurs européens à propos de leur région et la prudence continue des investisseurs du monde entier au sujet de la situation de ce continent », ajoute John Bilton, stratégiste en investissement européen.

Début d'enthousiasme en Europe

Les gestionnaires de fonds européens ont adopté une opinion bien plus positive à l'égard des perspectives économiques de leur région. Désormais, 40 % d'entre eux prédisent une amélioration au cours de la prochaine année, contre 8 % deux mois plus tôt.

Ce point de vue se confirme au niveau des prévisions quant aux performances des entreprises : tandis que 73 % des sondés jugeaient en janvier que les estimations générales de bénéfices pour les sociétés européennes étaient trop optimistes, ce chiffre a été divisé par plus que deux pour atterrir à un niveau de 34 %. La plus grande proportion de sondés (40 %) juge les estimations comme étant à peu près correctes, tandis que 17 % d'entre eux s'attendent à une hausse des bénéfices dans la région sur les douze prochains mois. À la fin de l'année dernière, cet indicateur était négatif.

L'opinion plus prudente des investisseurs mondiaux se traduit par un repli de leur positionnement sur les actions européennes : la surpondération de cette région s'établit maintenant à 4 %.

Un goût du risque légèrement réduit

Malgré un optimisme persistant en ce qui concerne les actions, la propension au risque affichée par les investisseurs mondiaux est un peu retombée ce mois-ci. L'indicateur synthétique des risques et des liquidités de Merrill Lynch a perdu un point de pourcentage en un mois : il s'agit de sa première baisse depuis neuf mois. Malgré tout, il reste bien au-dessus de sa moyenne de ces dix dernières années.

De plus, les allocataires d'actifs sont plus enclins à financer des achats futurs d'actions en réduisant leurs avoirs liquides, qui restent à un niveau intéressant de 3,8 %. D'après le sondage du mois de mars, 28 % d'entre eux utiliseraient leurs liquidités de cette façon, contre 22 % en février. Toutefois, la majeure partie préfère se séparer d'obligations d'État afin de faciliter les nouvelles acquisitions d'actions.

Les banques ont le vent en poupe

La confiance des investisseurs dans les performances des banques atteint son plus haut niveau depuis décembre 2006, révèle le sondage. Ainsi, 14 % d'entre eux sont passés ce mois-ci en position de surpondération dans ce domaine, soit huit points de pourcentage de plus sur un mois.

Ils financent ce mouvement en réduisant leur positionnement sur les matières premières (domaine affecté, en Chine, par une plus faible conviction, comme le montre le sondage), 17 % étant désormais en sous-pondération. En outre, ils ont réduit la voilure au niveau des télécoms, avec un niveau de sous-pondération de 28 % : il s'agit du niveau le plus faible de ce secteur en plus de sept ans.

Par ailleurs, les réponses des sondés font apparaître un regain d'intérêt pour le secteur technologique. Les surpondérations dans ce secteur ont grimpé à 35 %, renversant une tendance au déclin l'an dernier.

Sondage auprès des gestionnaires de fonds

Le sondage, organisé du 8 au 14 mars, a fait intervenir au total 254 panélistes aux actifs gérés de 691 milliards de dollars. De plus, 198 gestionnaires pesant 578 milliards de dollars ont participé au sondage mondial, et 124 gestionnaires pesant 241 milliards ont répondu aux sondages régionaux. L'étude a été conduite par BofA Merrill Lynch Research avec le soutien de la société d'étude de marché TNS. À travers son réseau mondial qui s'étend à plus d'une cinquantaine de pays, TNS fournit des services d'information commerciale à des sociétés nationales et multinationales de plus de 80 pays différents et se classe quatrième plus grand groupe d'information commerciale au monde.

BofA Merrill Lynch Global Research

La franchise BofA Merrill Lynch Global Research, qui couvre près de 3 500 actions et 1 100 crédits dans le monde, se classe parmi les premières au monde dans de nombreuses enquêtes externes. Tout récemment, le groupe a été nommé Top Global Research Firm (meilleure société au monde dans le domaine des études) de l'année 2012 par le magazine Institutional Investor. De plus, il ressort numéro un de l'enquête All-Asia de ce même magazine, et ce pour la seconde année consécutive, mais également numéro deux des enquêtes All-China, All-Europe, All-Japan et All-Latin America, et enfin numéro trois dans le cadre du sondage All-America. Il est également numéro deux à la fois de l'enquête All-America revenu fixe et du sondage actions des marchés émergents et revenu fixe, couvrant les zones émergentes en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

En outre, BofA Merrill Lynch Global Research a été désigné meilleur courtier mondial par le Financial Times et StarMine, et se classe numéro un aux États-Unis et en Europe ainsi que numéro deux en Asie. Par ailleurs, les enquêtes d'analystes Best on the Street 2012 réalisées par le Wall Street Journal ont élu le groupe numéro un en Asie et numéro deux aux États-Unis. Ce même groupe a de plus remporté, pour les années 2010 et 2011, l'EM Research Global Award remis par le magazine Emerging Markets.

Bank of America

Bank of America est l'une des plus importantes institutions financières au monde. Au service des clients particuliers, des entreprises opérant sur des marchés de densité faible à intermédiaire, mais également des investisseurs institutionnels, des grandes entreprises et des gouvernements, elle offre toute une gamme de produits et services dans les domaines suivants : banque, investissement, gestion d'actifs. Elle propose également d'autres instruments financiers et de gestion des risques. Bank of America compte près de 53 millions de clients particuliers et professionnels ainsi qu'un réseau d'environ 5 500 banques de détail et quelque 16 300 DAB. Elle propose à ses clients un service de banque en ligne à la qualité reconnue et qui dénombre déjà 30 millions d'utilisateurs actifs. Elle figure parmi les premières sociétés au monde dans la gestion de patrimoine, les services bancaires pour entreprises, la banque d'investissement et le négoce, et ce grâce à son large éventail de classes d'actifs destinées aux sociétés, aux gouvernements, aux institutions et aux particuliers du monde entier. Elle offre en outre une assistance à près de trois millions de petites entreprises via un ensemble de produits et services en ligne, à la fois innovants et simples d'utilisation. Elle est implantée dans plus d'une quarantaine de pays. L'action Bank of America Corporation (NYSE : BAC) est intégrée à l'indice Dow Jones et cotée au New York Stock Exchange.

Bank of America Merrill Lynch est le nom commercial attribué par Bank of America Corporation à ses activités de banque et de marchés. Crédit, instruments dérivés et autres activités de services bancaires commerciaux sont proposés dans le monde entier par des structures affiliées de Bank of America Corporation, notamment Bank of America, N.A., membre de la FDIC. Actions, conseil en stratégie et autres activités de banque d'investissement sont proposés partout dans le monde par des structures affiliées de banque d'affaires de Bank of America Corporation (les « Structures affiliées de banque d'affaires »), dont, aux États-Unis, Merrill Lynch, Pierce, Fenner & Smith Incorporated, courtier négociant agréé et membre de la FINRA et de la SIPC, et, dans d'autres juridictions, les entités localement enregistrées. Les produits d'investissement des Structures affiliées de banque d'affaires : ne sont pas assurés par la FDIC, sont susceptibles de perdre de la valeur et ne sont pas dotés d'une garantie bancaire.

Pour de plus amples informations sur Bank of America, consultez sa rubrique presse.

http://www.bankofamerica.com

SOURCE BofA Merrill Lynch Global Research




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.