Un tribunal américain juge que les allégations de Yulia Tymoshenko ne sont ni crédibles, ni basées sur des faits

NEW YORK, March 31, 2013 /PRNewswire/ --

Plus tôt cette semaine, Kimba Wood, juge américain de première instance a rejeté une poursuite initiée aux États-Unis par Yulia Tymoshenko en rendant une décision sans équivoque citant un manque flagrant de données factuelles étayant la démarche. Y. Tymoshenko alléguait qu'elle avait été détenue arbitrairement et persécutée pour ses opinions politiques. Elle a, en outre, accusé le gouvernement de Yanukovich d'orchestrer cette persécution qui selon elle était financée par Dimitry Firtash. Le juge a considéré que toutes ces accusations n'étaient pas crédibles et les a rejetées.

La tentative de Y. Tymoshenko de recourir aux tribunaux américains n'était pas judicieuse et le juge a estimé que l'affaire manquait de preuves et n'était pas basée sur le droit américain. Le juge Wood a déclaré que les tribunaux américains n'étaient pas là pour servir les motivations personnelles de non-ressortissants. Le juge a également décrit la tentative d'instrumentalisation d'un tribunal américain en guise d'exercice de relations publiques pour mettre les politiciens ukrainiens sous pression et atteindre certains propres objectifs politiques, comme n'étant pas crédible.

Dans sa plainte, Y Tymoshenko a essayé de démontrer qu'elle avait été détenue « arbitrairement » par le gouvernement de Yanukovich, suite à sa condamnation pour avoir ruiné l'économie ukrainienne en signant des contrats de fourniture de gaz néfastes avec la Russie. Suite à sa décision d'accorder ces contrats à la Russie, l'Ukraine a dû payer les prix les plus élevés d'Europe pour son gaz ce qui a ruiné l'économie du pays.  

D'après le juge Wood, les accusations d'emprisonnement arbitraire lancées par Y. Tymoshenko n'ont aucune crédibilité. Le juge a en fait très clairement indiqué que Y.Tymoshenko savait de quoi elle était accusée au moment de son inculpation, qu'elle a été jugée conformément au droit ukrainien et qu'elle bénéficiait d'une représentation légale.  Le juge a déclaré que la détention de Y. Tymoshenko « n'était pas arbitraire mais était une détention suite à un processus légal » que Y. Tymoshenko considérait comme étant injustifié.

Le juge a également conclu que compte tenu des faits du procès d'Y. Tymoshenko « aucune norme internationale » n'avait été violée concernant ses accusations de détention arbitraire et que les tribunaux américains ne représentaient pas la bonne voie de recours pour Y. Tymoshenko. Les tentatives précédentes d'Y. Tymoshenko devant les tribunaux américains avaient toutes été rejetées pour manque de crédibilité.  

Pour terminer, le juge a considéré inconcevable que, sur la base des faits présentés par Y. Tymoshenko, des défendeurs américains puissent être considérés comme étant engagés dans une action permettant à Y. Tymoshenko de recourir légalement au système judiciaire américain.

La décision du juge Wood établit très clairement que la plainte Y. Tymoshenko n'avait aucun fondement. La contester serait particulièrement problématique pour Y. Tymoshenko. Cette décision du tribunal américain confirme clairement l'échec total d'Y. Tymoshenko.

 

 


SOURCE Ukraine Monitor



Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.