Une équipe d'investigation internationale innocente la Somalie après les accusations du rapport des Nations Unies

MOGADISCIO, Somalie, 7 septembre 2013 /PRNewswire/ -- Au terme d'une enquête approfondie, une équipe internationale composée de juristes et de comptables judiciaires a publié aujourd'hui un rapport mettant hors de cause le gouvernement somalien accusé de corruption par le Groupe de contrôle des Nations Unies pour la Somalie et l'Érythrée.

Faisant suite au Rapport du Groupe de contrôle en date du 12 juillet 2013, notamment à l'annexe 5.2, des comptables judiciaires de FTI Consulting, Inc. ainsi qu'une équipe de juristes de la société américaine Shulman, Rogers, Gandal, Pordy & Ecker, P.A. ont révélé que la méthodologie et les conclusions figurant à l'annexe 5.2 étaient « tout à fait inexactes et aucunement fiables ». En outre, la plupart des allégations font référence à la période précédant le mandat du président Hassan Sheikh Mohamoud.

Ce dernier a salué les conclusions du rapport tout en reconnaissant que la Somalie était encore dans un processus de construction d'un système financier sain, après deux décennies de combats.

Il a déclaré : « En tant que président, il était de mon devoir de prendre ces accusations au sérieux et de les étudier avec attention. Je suis heureux que l'équipe d'investigation ait conclu qu'elles n'étaient pas fondées. ».

« Nonobstant tout le travail qui nous attend encore, la communauté internationale peut avoir l'assurance que la Somalie a réalisé d'immenses efforts pour établir et conserver des pratiques saines en matière de finances et dignes d'un État moderne.

Les comptables judiciaires et les enquêteurs juristes ont respecté le guide d'enquête publié par les Nations Unies et ont adhéré aux normes internationales et aux pratiques judiciaires professionnelles en matière de découverte, d'investigation et d'interrogatoires.

Le rapport comprend un certain nombre de recommandations. En ce qui concerne la Somalie, les enquêteurs conseillent des paliers permettant de moderniser les systèmes de contrôles internes et de rapports financiers, tout en continuant de renforcer les systèmes de gestion des finances publiques. Pour le Conseil de sécurité de l'ONU, le rapport précise des pistes afin de réviser le Rapport du Groupe de contrôle du 13 juillet, y compris le retrait de l'annexe 5.2, et de mettre en place une supervision des groupes de contrôles.

Le président Mohamoud a accepté et approuvé le rapport et les recommandations de l'équipe d'investigation.

Il a  précisé : « La Somalie revient de loin après deux décennies de conflit. Il y encore beaucoup d'efforts à accomplir et mon administration fera tout son possible pour continuer sur la voie du progrès et éradiquer la corruption. J'invite la communauté internationale, et notamment les Nations Unies, à continuer de nous soutenir de façon positive et productive. »

Pour visualiser le rapport dans son intégralité, cliquez ici.

CONTACT MÉDIA :
Abdurahman Omar Osman
Porte-parole du gouvernement somalien
Courriel : media@presidency.gov.so
Tél. : +2525941000

SOURCE Government of Somalia




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.