Une étude internationale menée par les jeunes de SGI révèle que 91 % des répondants considèrent les armes nucléaires comme inhumaines

GENÈVE, 25 avril 2013 /PRNewswire/ -- Le 23 avril, les résultats d'une étude internationale sur les mentalités à l'égard des armes nucléaires, menée par de jeunes membres du groupe bouddhiste Soka Gakkai International (SGI), ont été communiqués au Bureau des Nations Unies de Genève (l'UNOG) à l'occasion de la Deuxième session du Comité préparatoire (PrepCom) relatif à la Conférence de révision du Traité 2015 sur la non-prolifération nucléaire (TNP).

Au moment où la communauté internationale commence à s'intéresser à la nature inhumaine des armes nucléaires, qui constitue un facteur clé dans les efforts d'interdiction de ces armes, cette étude se penche sur les conséquences humanitaires de la détonation des armes nucléaires, ainsi que sur les connaissances élémentaires et les points de vue s'y rattachant.

Les résultats de l'étude ont été présentés à l'Ambassadeur Cornel Feruta, président de la Deuxième session, qui a accueilli favorablement ces informations, et exprimé son souhait de voir les jeunes de SGI poursuivre leurs travaux sur cette question.

Entre décembre 2012 et février 2013, 2 840 réponses au total ont été collectées par les jeunes membres de SGI auprès de neuf États (Japon, États-Unis, Royaume-Uni, Italie, Australie, Corée du Sud, Brésil, Malaisie et Mexique). Les personnes interrogées étaient âgées de 15 à 45 ans.

Les résultats de cette étude ont révélé que 91,2 % des répondants considéraient les armes nucléaires comme inhumaines, et que 80,6 % de ces personnes étaient d'accord sur la nécessité d'un traité global interdisant ces armes.

D'un autre côté, interrogées sur la liste des États en possession de l'arme nucléaire, seules 72,0 % de ces personnes ont identifié les États-Unis, 55,5 % la Russie, 42,3 % la Corée du Nord et 42,1 % la Chine ; tandis que seulement 20 % ont mentionné le Royaume-Uni, la France, l'Inde, le Pakistan ou Israël. Les répondants les plus jeunes se sont montrés en général moins informés que leurs aînés.

Les résultats complets et analyses de cette étude sont disponibles sur : http://www.peoplesdecade.org/ 

Nobuyuki Asai, président de la Conférence des jeunes de Soka Gakkai sur la paix, et coordinateur de l'étude, a déclaré : « Il est encourageant de constater qu'un nombre si important de jeunes reconnaisse le caractère inhumain des armes nucléaires. Nous continuerons de sensibiliser les jeunes sur le sujet des armes nucléaires, et sur la gravité de la menace qu'elles représentent. »

Soka Gakkai International est une association bouddhiste socialement active qui compte plus de 12 millions de membres dans le monde. Elle œuvre depuis 50 ans pour l'élimination des armes nucléaires. En 2007, SGI a lancé la campagne « Décennie populaire pour l'abolition des armes nucléaires » afin de mobiliser l'opinion publique en faveur de l'élimination des armes nucléaires.

Contact :
Joan Anderson
Bureau des informations publiques
Soka Gakkai International
Tél. : +81-3-5360-9482
Fax : +81-3-5360-9885
E-mail : janderson[at]sgi.gr.jp

SOURCE Soka Gakkai International



RELATED LINKS
http://www.peoplesdecade.org

Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.