Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine confirme que la décolonisation universelle des patients en unités de soins intensifs réduit de 44 % les bactériémies causées par tous types de pathogènes.

-- L'acquisition de pathogènes par les patients a été réduite grâce au recours à des carrés de soins pré-imprégnés antiseptiques (gluconate de chlorhexidine à 2 %) et à une pommade intranasale à base de mupirocine.

CARY, Illinois, 10 juin 2013 /PRNewswire/ -- La plus grande étude en son genre sur la prévention des infections, la Randomized Evaluation of Decolonization Versus Universal Clearance to Eliminate MRSA (REDUCE MRSA) -- Étude randomisée comparant la décolonisation au contrôle universel dans l'élimination du SARM, a montré que la décolonisation universelle a permis de réduire les cultures d'échantillons cliniques de SARM de 37 % et de diminuer les infections du sang causées par quelque pathogène que ce soit de 44 %.

L'étude a porté sur près de 75 000 patients et plus de 280 000 jours-patients dans 74 unités de soins intensifs pour adultes situés dans 16 États. Les résultats de l'étude prouvent que les carrés de soins pré-imprégnés antiseptiques Sage sont efficaces pour réduire les bactéries à l'origine d'infections.

L'étude a été menée conjointement avec des investigateurs d'Harvard, des agences du ministère de la Santé et des Services sociaux des États-Unis, de l'Agency for Healthcare Research and Quality (AHRQ) et des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

« Il s'agit souvent d'infections susceptibles d'être prévenues qui peuvent entraîner de graves complications chez les malades. Ces résultats sont cruciaux lorsque l'on essaie de déterminer si d'autres mesures, ciblées ou universelles, auraient plus d'impact. L'approche universelle s'avère manifestement supérieure », a déclaré le Dr Robert Weinstein, co-auteur de l'étude, professeur de médecine à la Rush University et président du département de médecine de l'hôpital John H. Stroger, Jr. de Chicago dans l'Illinois aux États-Unis.

« La publication de cette étude multicentrique, contrôlée, randomisée et évaluée par des pairs, dans un journal renommé prouve sans aucun doute possible qu'il est nécessaire de mettre en place un protocole global de prévention des infections. Les résultats de cette étude co-signée et financée par les CDC montrent que les efforts que nous déployons pour fournir aux hôpitaux partout en Europe des produits de la plus haute qualité sont justifiés. Nous sommes déterminés à proposer des interventions simples qui donnent d'extraordinaires résultats », a fait savoir Matthew Ross, responsable des activités internationales de Sage Products LLC.

La prévention des infections fait aujourd'hui partie intégrante de la prestation de soins de santé. Environ 1 à 2 % de la population est porteuse de SARM sur sa peau ou dans son nez. Lorsque ces personnes sont hospitalisées, le SARM peut passer dans le sang lors de procédures invasives ou être transmis à d'autres patients par les mains du personnel soignant. Il est important de garder à l'esprit que la décolonisation universelle réduit l'ensemble des bactériémies, et pas seulement les infections à SARM.

Pour plus d'information à propos de Sage Products LLC, veuillez consulter le site : www.sageproductsglobal.com.

SOURCE Sage Products LLC



RELATED LINKS
http://www.sageproductsglobal.com

Best of Content We Love 2014 


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.