Une étude récemment publiée démontre que le traitement Stretta contre le RGO demeure hautement efficace 10 années après le traitement

- Une procédure sans chirurgie offrant aux patients une amélioration significative des symptômes, une réduction voire élimination de la prise médicamenteuse, ainsi qu'une régression de la métaplasie de Barrett

NORWALK, Connecticut, le 25 février 2014 /PRNewswire/ -- Une étude clinique revue par les pairs et récemment publiée a évalué le prétraitement de 217 patients en les suivant pendant une période de dix ans après qu'ils aient reçu le traitement Stretta afin de soigner la maladie du reflux gastro-œsophagien (RGO). L'étude, intitulée « Effet de maintenance à long terme de la délivrance d'énergie radiofréquence dans le cadre d'un RGO réfractaire : dix ans après, » est publiée dans l'édition en ligne du mois de février de la revue Surgical Endoscopy et s'intéresse aux résultats à long terme des patients atteints de RGO réfractaire ayant reçu le traitement Stretta. Dans cette étude, les auteurs ont reconnu le besoin non satisfait d'options de traitement chez 40 pour cent de ces patients RGO qui ne répondent pas correctement aux traitements médicamenteux, et ont analysé l'option Stretta pour cette population de patients défavorisée. Cette étude a abouti avec succès à l'ensemble des résultats d'évaluation primaires et secondaires, mettant en évidence des améliorations significatives en termes de scores de qualité de vie liée à la santé (QVLS) en présence de RGO, ainsi que de satisfaction des patients et d'utilisation des IPP, avec des résultats durables à 10 ans chez les majorité des patients. De plus, l'étude a démontré une régression de la métaplasie de Barrett, sans effet indésirable du traitement, confirmant la sécurité à long terme de la procédure.

(Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20130211/NY56794 )

Les effets de maintenance à long terme de Stretta observés dans le cadre de cette étude comprennent :

  • Une normalisation des scores de QVLS en présence de RGO a été atteinte chez 72 pour cent des patients (critère d'évaluation principal 70 pour cent)
  • Une réduction de 50 pour cent ou plus en termes d'utilisation des IPP s'est produite chez 64 pour cent des patients - 41 pour cent des patients ayant totalement supprimé les IPP
  • La majorité des patients s'est dite demeurer satisfaite des résultats de Stretta après une période de 10 ans
  • La métaplasie de Barrett préexistante a régressé de 85 pour cent chez les patients biopsisés, aucun cas de cancer de l'œsophage n'ayant été constaté

« Cette étude de suivi à 10 ans confirme les conclusions de sécurité, d'efficacité et de durabilité de Stretta démontrées dans une multitude d'autres études publiées depuis 2001, » a déclaré l'auteur principal de l'étude Mark Noar, docteur en médecine, MPH au Centre d'étude des brûlures et du reflux gastriques de l'Endoscopic Microsurgery Associates PA. Il a noté qu'il existait à ce jour 33 études cliniques revues par des pairs et portant sur des sujets humains autour de Stretta, conduites par 28 chercheurs d'étude différents, faisant intervenir 2 400 patients, et impliquant quatre essais randomisés et contrôlés ainsi que trois autre études à long terme sur quatre ans. « Les résultats de ces études, lesquelles ont été menées au sein de diverses installations universitaires et communautaires situées à travers le monde, ont révélé une remarquable constante en termes d'amélioration des symptômes et de réduction des expositions acides à l'issue d'un traitement par Stretta, » a-t-il déclaré.

L'examen de cet important corpus de données cliniques a valu à Stretta le plus haut niveau de recommandation dans le cadre d'une mise en évidence clinique analytique publiée par la SAGES (American Gastrointestinal and Endoscopic Surgeons) en 2013.

Les études relatives à Stretta ont également démontré que le mécanisme d'action sous-tendant la délivrance d'énergie radiofréquence permettait une réduction des relâchements passagers du muscle sphincter inférieur de l'œsophage (SIO), une réduction de l'adhérence des tissus sans fibrose, ainsi qu'un épaississement du muscle sphincter, améliorant sa fonction de barrière ainsi que les symptômes.

« Le véritable aspect significatif de cette étude à 10 ans réside dans le fait qu'elle démontre que Stretta répond à un besoin de contrôle sûr et à long terme de la cause sous-jacente du reflux – et cela sans aucune chirurgie, » a observé le Dr Noar. « Au vu de ces données en parallèle d'autres traitements du RGO, la satisfaction des patients avec Stretta apparaît supérieure par rapport à l'utilisation d'IPP à long terme ou encore à la chirurgie anti-reflux. Compte tenu des préoccupations associées à une utilisation des IPP à long terme, la durabilité à long terme de Stretta, telle que constatée dans cette étude, permet de faire valoir ce traitement en tant que moyen de remédier au reflux, de réduire la quantité de médicaments administrés, et d'améliorer la qualité de vie de ces patients. »

Le segment de l'œsophage de Barrett
Cette étude a fait intervenir des patients présentant un œsophage de Barrett à segment court. Parmi les patients disponibles pour un suivi à 10 ans, 28 des 33 patients ne présentaient plus de dysplasie et/ou de métaplasie, aucune progression de la maladie n'ayant été observée chez les cinq restants. « Cette étude constitue une première en son genre, procédant au suivi de ce type de patients sur une période de 10 ans. Les données suggèrent clairement que Stretta pourrait apporter un effet protecteur au tissu de Barrett, susceptible de permettre une guérison, » a commenté le Dr Noar. « De plus, étant donné la non incidence de cancers de l'œsophage après 10 ans chez ces patients présentant un œsophage de Barrett, la question se pose de savoir si la réduction des épisodes de reflux permise par Stretta ne contribuerait pas à limiter le développement de cette maladie croissante chez les personnes atteintes de reflux. »

Pour consulter l'étude publiée en ligne, rendez-vous sur : http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00464-014-3461-6

À PROPOS DE STRETTA®
Stretta est un traitement mini invasif du RGO, constituant une alternative reconnue sûre et efficace aux traitements médicamenteux à long terme et à la chirurgie anti-reflux. Stretta consiste à émettre des radiofréquences au niveau du SIO et du cardia gastrique, offrant une option thérapeutique durable n'excluant pas toutefois la réalisation d'autres étapes impliquant des procédures plus invasives si nécessaire. La procédure Stretta est couverte par de nombreux régimes d'assurance.

À PROPOS DE MEDERI®
Mederi Therapeutics fabrique Stretta et Secca – des dispositifs médicaux innovants qui génèrent une énergie radiofréquence afin de traiter les maladies affectant l'appareil digestif. Les traitements Mederi s'effectuent de manière ambulatoire, présentent un caractère mini-invasif, et sont disponibles dans le monde entier.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.stretta-therapy.com.

Contact :
Julia Brannan
908-464-2470
julia@pascalecommunications.com

SOURCE Mederi Therapeutics



More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.