2014

Une nouvelle étude de la GSMA révèle que le spectre de fréquences pour la téléphonie mobile délivre l'impact économique le plus élevé en Europe

- L'utilisation du spectre par les services mobiles contribuera à hauteur de 477 milliards d'euros en termes de valeur économique dans l'Europe des 27 d'ici 2023

BRUXELLES, 20 juin 2013 /PRNewswire/ -- La GSMA a publié aujourd'hui un nouveau rapport qui démontre que les services mobiles produisent la plus importante valeur économique sur huit applications majeures du spectre (1). Développé par Plum Consulting, le rapport « Valuing the Use of Spectrum in the EU » (Valorisation de l'utilisation du spectre dans l'UE) révèle que l'utilisation du spectre par la téléphonie mobile contribue actuellement à hauteur de 269 milliards d'euros aux économies des 27 États membres de l'UE, bien plus que toute autre utilisation du spectre, comme les réseaux locaux sans fil et la radiodiffusion terrestre. Le rapport mesure la valeur économique que les personnes attribuent à une gamme de services se faisant concurrence pour le spectre et calcule cette valeur pour les 10 prochaines années, le bénéfice additionnel fournit par la téléphonie mobile augmente encore davantage.

Le rapport estime que la valeur économique du spectre utilisé pour la téléphonie mobile pourrait atteindre 477 milliards d'euros d'ici 2023. Cette prévision suppose qu'un spectre suffisant soit disponible pour la téléphonie mobile durant cette période. La validité de cette supposition dépendra du développement d'une politique pour le spectre au niveau de l'ensemble de l'UE, un élément essentiel des prochaines propositions de la Commission européenne en faveur d'un marché unique des télécommunications.

« Le spectre est une ressource vitale et les gouvernements jouent un rôle essentiel pour garantir que ceux qui reçoivent des licences fournissent des services qui amélioreront l'existence des consommateurs, créeront de nouvelles opportunités commerciales et favoriseront la croissance économique en Europe », a déclaré Tom Phillips, Responsable des affaires gouvernementales et réglementaires à la GSMA. « À cet égard, les gouvernements sont confrontés à un choix difficile et doivent s'appuyer sur de solides analyses économiques pour guider leurs décisions. Ce rapport montre clairement que les services mobiles contribuent bien plus que toute autre application, aujourd'hui et sur le long terme. En période de crise économique et de coupes budgétaires aux niveaux européen et des États membres, il est particulièrement important de soutenir l'impact unique qu'exerce la téléphonie mobile sur l'économie européenne ».

La valeur économique du spectre pour la téléphonie mobile devrait augmenter de 77 % d'ici 2023

Le rapport révèle que la valeur économique du spectre pour les services mobiles augmentera énormément au cours des 10 prochaines années, tandis que beaucoup d'autres applications connaîtront des taux de croissance nettement inférieurs ou même des baisses de valeur :

  • L'utilisation croissante des smartphones par les consommateurs, la prolifération des réseaux mobiles 4G et la croissance des communications de machine à machine (M2M) devraient faire passer la valeur économique de l'utilisation du spectre par la téléphonie mobile à 477 milliards d'euros d'ici 2023.
  • La valeur économique des réseaux locaux sans fil, utilisés pour accroître les services haut débit sur ligne fixe, permettant les communications M2M et le délestage du trafic excessif de données mobiles, passera de 22 milliards d'euros à 95 milliards d'euros en 2023.
  • La majorité des autres applications du spectre, comme l'aviation civile et les communications par satellite, enregistreront une croissance plus modeste.
  • La valeur économique de la diffusion de la télévision et de la radio par voie hertzienne devrait connaître un déclin et passer de 48 milliards d'euros en 2013 à 25 milliards d'euros en 2023, tandis que les consommateurs adoptent les plates-formes par satellite et par câble à péage ainsi que la télévision et la radio par Internet.
  • Les services mobiles génèrent déjà six fois la valeur économique de la télévision et de la radio par voie hertzienne dans les 27 États membres de l'UE et pourraient générer 20 fois la valeur économique d'ici 2023.

La valeur économique élevée souligne l'importance de la téléphonie mobile dans la vie de consommateurs

Il y a dix ans, près de la totalité de la valeur issue de la téléphonie mobile était générée par les services vocaux et les SMS. Aujourd'hui, la transition vers les réseaux 3G et 4G a fortement étendu les fonctionnalités des services mobiles et la majorité du temps utilisateur est consacré à l'accès aux services Internet et à l'utilisation des applications pour smartphone. La valeur économique élevée placée sur les services mobiles observée par le rapport de Plum souligne l'importance d'une connectivité 24H/24 et 7J/7 dans la vie des consommateurs et corrobore les conclusions d'études comparables réalisées au RU (2)(3).

Les prédictions développées dans le rapport de Plum sont basées sur des preuves claires et de plus en plus nombreuses que les utilisateurs finaux sont désireux de payer davantage pour les services mobiles lorsqu'ils passent des réseaux 2G aux réseaux 4G. Cela reflète le fait que les services 4G, lorsqu'ils sont associés à l'utilisation des smartphones, offrent bien davantage de fonctionnalités que les services mobiles de base. Cependant, les prévisions de Plum sont basées sur la disponibilité sans entrave de spectre et supposent que les actions nécessaires soient entreprises pour allouer du spectre entre les applications de manière efficace au cours de la prochaine décennie.

Prochaines étapes en faveur du spectre en Europe

Afin de stimuler la compétitivité et d'assurer que les intérêts des consommateurs soient défendus, la GSMA encourage la Commission européenne à travailler avec les États membres sur la résolution des problèmes en suspens concernant le déploiement du haut débit mobile, notamment sur la libération de la bande de fréquences des 800 MHz. La GSMA invite également la Commission à prendre un robuste ensemble de mesures en faveur du spectre dans le cadre de ses propositions pour un marché unique des télécommunications (4). Ces mesures devraient inclure une approche paneuropéenne plus coordonnée pour les futures attributions de fréquences ainsi qu'une approche harmonisée vis-à-vis de l'octroi de licences de spectre, des conditions des licences et des renouvellements de licences, qui soit cohérente avec les meilleures pratiques internationales. Ce rapport souligne l'importance de la téléphonie mobile comme facteur de croissance, d'innovation et de compétitivité dans l'ensemble des secteurs de l'économie européenne.

« J'encourage la Commission européenne à prendre très au sérieux cette analyse sur la valeur économique alors qu'elle finalise ses propositions de politiques pour le marché unique des télécommunications. Il est vital que les politiques de l'Union européenne en faveur des fréquences soutiennent les investissements à long terme des opérateurs de réseaux de téléphonie mobile afin de réaliser le plein potentiel des avantages socio-économiques de la téléphonie mobile en Europe », a ajouté M. Phillips.

Notes à l'attention des rédacteurs

(1) Les huit applications majeures du spectre en Europe couvertes par le rapport sont : les services pour l'aviation civile, les services pour la téléphonie mobile, la radio mobile professionnelle, le service fixe de haut débit par satellite, le satellite pour les utilisations autres que les communications, les liaisons terrestres fixes, la télédiffusion terrestre et les réseaux locaux sans fil.

(2) « Impact économique de l'utilisation du spectre de fréquences radio au RU » : http://stakeholders.ofcom.org.uk/binaries/research/spectrum-research/economic_impact.pdf

(3) « 'Impact of radio spectrum on the UK economy and factors influencing future spectrum demand » (Impact du spectre de fréquences radio sur l'économie du RU et facteurs exerçant une influence sur la demande future de spectre): http://www.analysysmason.com/About-Us/News/Insight/Economic-value-of-spectrum-Jan2013/#.UaHYOqIwc8o

(4) Source : Rapport de la GSMA : « Performances des communications sans fil mobiles dans l'UE et aux États-Unis » : http://www.gsmamobilewirelessperformance.com

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts d'opérateurs de téléphonie mobile du monde entier. Présente dans plus de 220 pays, la GSMA rassemble près de 800 opérateurs mobiles dans le monde, ainsi que plus de 230 sociétés actives dans l'écosystème mobile élargi, dont des fabricants de téléphones, des sociétés de logiciels, des fournisseurs d'équipements et des sociétés Internet ainsi que des organisations dans des secteurs tels que les services financiers, les soins de santé, les médias, les transports et les services publics. La GSMA produit également des événements majeurs tels que le Mobile World Congress (Congrès mondial de la téléphonie mobile) et la Mobile Asia Expo (Expo de la téléphonie mobile en Asie).

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web institutionnel de la GSMA à l'adresse www.gsma.com ou Mobile World Live, le portail en ligne de l'industrie des communications mobiles sur www.mobileworldlive.com.

SOURCE GSMA



RELATED LINKS
http://www.gsma.com

More by this Source


Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.