Une personne sur trois a déjà eu des relations sexuelles lors de la réception de Noël de son entreprise

BERLIN, November 28, 2012 /PRNewswire/ --

- Un sondage récent de FirstAffair.fr dévoile qui préfère flirter avec qui dans l'Hexagone.

En France, les fêtes de Noël en entreprise sont un véritable danger pour les couples. Au départ conçu pour marquer agréablement la fin de l'année commerciale, le Noël entre collègues se révèle être dans le fond une véritable foire aux aventures. Ainsi, 36% des Français ont déjà commis une infidélité avec un collègue lors d'une fête de Noël organisée par leur entreprise, et pour la moitié d'entre eux, cette incartade s'est même transformée en une relation stable. Suivant le proverbe "l'herbe est toujours plus verte ailleurs", 62% des sondés n'ont pas de mal à s'imaginer sauter sur l'un de leurs collègues lors d'une réception de Noël. C'est ce qu'indique une enquête récente menée auprès de 4 300 membres du plus grand site francophone de rencontres spécialisé dans les aventures, FirstAffair.fr.

Les femmes préfèrent leur chef, les hommes leurs collègues

Le succès rend sexy : ce sont surtout les femmes qui ont les jambes en coton lorsqu'elles pensent à leur chef pendant la réception de Noël - et ce non pas par respect, mais par désir. Ainsi, 45% des sondées estiment que l'aventure qui les attire le plus se ferait avec leur supérieur. Dès lors, il n'est pas étonnant que les femmes trouvent que le bureau du chef serait le meilleur lieu pour leur incartade d'avant Noël (32%).

À l'inverse, les hommes préfèrent des femmes qui sont à leur niveau. 34% d'entre eux aimeraient avoir un rendez-vous avec leur collègue féminine. Le lieu qu'ils préfèrent pour leur rencontre sexy : la salle de conférence (29%).

Surpris la main dans le sac : et alors ?

Que faire lorsque l'on se fait surprendre en flagrant délit avec un collègue pendant la réception de Noël ? La réponse est simple : continuer ! Pour 44% des hommes et des femmes interrogés, c'est la meilleure stratégie. Deuxième solution : s'assurer du silence du trouble-fête et transformer l'incartade en plan à trois (31%).

Soit dit en passant : seulement 4% des Français seraient trop embarrassés d'être surpris avec un collègue au point d'envisager de changer de lieu de travail.

Ici vous trouvez des information détaillées:  http://www.FirstAffair.fr

Contact:
Julia Mertens
Tél: +49-(0)30-60-98-11-48
e-mail: presse@firstaffair.fr

SOURCE FirstAffair.fr




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.