2014

Volta accroît ses ressources aurifères mesurées et indiquées de 33% dans son Projet aurifère de Kiaka au Burkina Faso

TORONTO, March 22, 2012 /PRNewswire/ --

- Ressources mesurées et indiquées de 4 029 000 onces d'or ET ressources inférées de 1 000 000 d'onces d'or -

TSX : VTR

Volta Resources Inc. (« Volta Resources » ou la « Société ») (TSX : VTR) annonce qu'une Estimation des ressources minérales actualisée conforme au NI 43-101 vient d'être finalisée pour son Projet aurifère de Kiaka, situé à 140 kilomètres au Sud-Est de Ouagadougou, au Burkina Faso.   L'Estimation des ressources minérales actualisée a été préparée par SRK Consulting UK Limited (Cardiff) (« SRK ») en collaboration avec le personnel de Volta. Cette estimation a été rapportée conformément aux Normes du CIM et sera appuyée par un rapport indépendant conforme au NI43-101 qui sera publié en temps voulu.

La nouvelle estimation de ressources actualisée pour le gisement de la Zone centrale de Kiaka, qui n'inclut aucun des résultats de la Zone Sud de Kiaka à haute teneur, récemment découverte (voir le communiqué de presse en date du 14 février 2012), est récapitulée dans le Tableau 1 ci-dessous :

Tableau 1 : ressources minérales dans le gisement de Kiaka au 20 mars 2012

  Rapport des ressources minérales de SRK, Projet aurifère de Kiaka au 20 mars 2012


   
                                                                         Métal
                                          Tonnes    Métal      Or         Or
    Type                   Catégorie       (Kt)    Or (g/t)   (Kg)       (Koz)
    Bandes minéralisées    mesurées       17 010      1,39    23 660      761
                           Indiquées      38 960      1,35    52 570    1 690
                           Mesurées et
                           indiquées      55 970      1,36    76 230    2 451
                           Inférées       13 100      1,40    17 800      570
    Halo minéralisé Mesurées              14 360      0,81    11 640      374
                           Indiquées      47 080      0,80    37 460    1 204
                           Mesurées et
                           indiquées      61 440      0,80    49 100    1 578
                           Inférées       16 900      0,80    13 500      430
    Total combiné Mesurées                31 370      1,13    35 300    1 135
                           Indiquées      86 050      1,05    90 000    2 894
                           Mesurées et
                           indiquées     117 420      1,07   125 300    4 029
                           Inférées       30 000      1,00    31 200    1 000


   
    Notes

    Bandes minéralisées basées sur une teneur limite de 1 Au (g/t) dans  le corps
    minéralisé Halo minéralisé basé sur une teneur limite de 0,6 Au (g/t) dans le corps 
    minéralisé
     
    Tous les chiffres sont arrondis pour refléter la précision relative de
    l'estimation et des catégories assignées


« Le forage de Phase 3 dans la Zone centrale de Kiaka a atteint l'objectif d'accroître les ressources des catégories Mesurées et Indiquées de 33 % pour un total de plus de 4 millions d'onces d'or, avec un 1 million d'onces supplémentaires dans la catégorie Inférées. Le gisement se révèle être géologiquement et géostatistiquement constant, offrant des résultats conformes (voire même supérieurs) à nos attentes », a déclaré Kevin Bullock, Président et PDG de Volta Resources.

Et d'ajouter : « Pour la troisième fois en moins de deux ans et demi, l'équipe de Volta Resources a une nouvelle fois livré une estimation de ressources actualisée à temps et dans les limites du budget, et je la félicite pour ses efforts.  Les ressources actuelles, contenues dans un seul puits à ciel ouvert, avec un ratio de décapage, une géométrie et des récupérations métallurgiques favorables, offrent une base très robuste à l'étude de pré-faisabilité actuellement en cours. Une première estimation des ressources, qui doit être réalisée d'ici le début du troisième trimestre, de la récente découverte à haute teneur dans la Zone Sud de Kiaka (non incluse dans cette actualisation des ressources), située à seulement 750 m au Sud des ressources actuelles, pourrait considérablement améliorer la qualité du Projet de Kiaka à l'avenir ». 

Cette estimation de ressources minérales se base sur environ 113 000 m de forage en CI et diamant : 35 trous pour 8 083 m de Randgold, les précédents propriétaires, et 660 trous pour 104 509 m de la campagne de forage en cours de Volta Resources. Par rapport à 2011, 295 trous supplémentaires ont été incorporés, représentant 39 937 m supplémentaires de forage et 41 365 nouveaux essais, soit une hausse de 56 % de la taille de la base de données d'essais.

Le forage de Phase 3 vient de définir le gisement de Kiaka à >1,5 km le long de la faille (tel qu'illustré dans le plan et la section longitudinale des Figures 1 et 2) et jusqu'à une profondeur moyenne d'environ 500 m sous la surface (tel qu'illustré dans la section transversale en Figure 3).  Le forage supplémentaire continue de confirmer que les « bandes minéralisées » à plus haute teneur allant de 5 à 70 mètres de large s'étendent avec une bonne continuité pendant 100 à 400 mètres le long de la faille et pendant 50 à 200 mètres en aval-pendage. Ces « bandes minéralisées » se trouvent dans un « halo minéralisé » à plus basse teneur dans une galerie structurée faisant de 100 à 260 mètres de large. Comme pour les estimations de ressources précédentes concernant Kiaka, SRK a choisi de rapporter les ressources des « bandes minéralisées » à une teneur limite de 1,0 g/t d'or et le « halo minéralisé » à une teneur limite de 0,6 g/t d'or.

Le forage de Phase 3 a permis d'accorder une plus grande confiance au modèle géologique, menant à une hausse de 10 % des ressources mesurées, pour un total de 1 135 000 onces.  Les ressources mesurées et indiquées ont augmenté de 33 %, passant de 3 018 000 onces à 4 029 000 onces, avec des ressources inférées atteignant actuellement le 1 000 000 d'onces.

L'estimation se base sur une combinaison d'échantillons forés au diamant et en CI qui ont subi un essai pyrognostique afin de quantifier l'or dans les laboratoires d'ALS, SGS et BIGS à Ouagadougou. Les rejets de terrain des intersections minéralisées des trous de Randgold ont été ré-échantillonnés et inclus dans la base de données d'essais de Volta Resources ; une procédure complète d'AQ/CQ a démontré que la préparation des échantillons et les performances des laboratoires pour toutes les campagnes de forage avaient fourni des essais adaptés aux fins de cette estimation.  

Les domaines d'estimation de la teneur comprennent la large galerie de la KMZ et les structures latérales des KHZ et KFZ qui ont été modélisées sous forme de maquette en utilisant une enveloppe de 0,3 g/t. Un modèle en blocs a ensuite été généré en utilisant des dimensions de blocs de 5 mètres x 20 mètres x 10 mètres, dans lesquels des échantillons de composites allant jusqu'à 24 x 3 mètres par bloc ont été utilisés pour l'estimation, en employant une routine de krigeage ordinaire. Tous les composites ont été limités lorsque cela était approprié.

SRK a considéré la densité d'échantillonnage et la distance à partir des échantillons afin de classifier les Ressources minérales en fonction de la terminologie, des définitions et des directives données dans les Normes sur les Ressources et Réserves minérales (décembre 2005) du Canadian Institute of Mining, Metallurgy and Petroleum (CIM), tel qu'exigé par le National Instrument 43-101. Les ressources minérales sont contraintes dans une enveloppe de puits à ciel ouvert Whittle, SRK ayant choisi d'utiliser les prévisions du prix de l'or sur le long terme convenues par le marché de plus de 30 contributeurs, auxquelles a été appliquée une majoration, résultant en un prix de l'or optimiste sur le long terme s'élevant à 1 400 USD/once ; cette approche est conforme aux méthodes de reporting des autres sociétés de production aurifère. Pour les autres paramètres d'entrée Whittle, SRK a brièvement passé en revue les coûts administratifs, de traitement et d'extraction typiques pour diverses mines d'or dans la région d'Afrique de l'Ouest afin de désigner des coûts d'exploitation marginaux de 11,85 $ par tonne pour le traitement et les dépenses générales et administratives, ainsi que 1,62 $ par tonne pour l'extraction, en considérant une exploitation CIP de 12 Mt/an. En outre, on considère un rétablissement des processus de 89,8 % en se basant sur les tests métallurgiques entrepris par Volta Resources.  À des fins de cohérence avec les précédentes estimations de ressources pour Kiaka, une teneur limite de 0,6 g/t a été appliquée pour rapporter ces ressources. SRK conclut que la teneur limite pourrait être réduite jusqu'à une limite marginale de l'ordre de 0,4 g/t d'or, en considérant les paramètres d'entrée de Whittle stipulés ci-dessus.

Tableau 2 : Sensibilité du modèle en blocs de SRK dans le puits à ciel ouvert Whittle, dans une plage de teneurs limite allant de 0,0 g/t à 1,4 g/t


   
            Teneur - Tableau de tonnage, Gisement de Kiaka au 20 mars 2012
               Mesurées & indiquées Inférées
                    Or Métal Or Métal Métal
    Limite     Tonnes    Teneur    Métal    Or Or       Tonnes       Teneur   Or Or
    g/t         Kt         g/t     Kg       (Koz)     Kt      g/t      Kg     (Koz)
    1,40     17 780       1,78     31 630   1 020   4 200    1,80    7 600     200
    1,20     32 170       1,56     50 190   1 610   7 200    1,60   11 400     370
    1,00     55 970       1,36     90 240   2 900  17 100    1,30   21 600     700
    0,80     86 360       1,20    103 530   3 330  21 300    1,20   25 200     810
    0,70    102 380       1,13    115 540   3 710  25 700    1,10   28 400     910
    0,60    117 420       1,07    125 340   4 030  30 000    1,00   31 200   1 000
    0,50    128 250       1,02    131 330   4 220  33 400    1,00   33 200   1 070
    0,40    134 220       1,00    134 050   4 310  35 500    1,00   34 100   1 100
    0,20    137,480       0,98    135 150   4 350  37 300    0,90   34 700   1 120
    0,00    182 750       0,74    135 610   4 360 124 500    0,30   35 600   1 140


Ce modèle de ressources actualisé sera désormais inclus dans l'étude de pré-faisabilité en cours de finalisation pour la Zone centrale de Kiaka par des consultants indépendants, Wardrop-Tetratech.

Volta Resources poursuit ses activités avec un programme de forage de Phase 4 à Kiaka. Le principal objectif de la Phase 4 est de définir rapidement une estimation des ressources aux cibles à haute teneur récemment découvertes dans la Zone Sud de Kiaka, situées sur la faille et à moins de 750 m au Sud-Ouest de la Zone centrale de Kiaka.  De plus, d'autres cibles locales déjà identifiées dans un rayon de 3 kilomètres du gisement actuellement défini seront testées.   Volta Resources a également avancé plusieurs cibles régionales sur la propriété de Kiaka de 184 km[2] jusqu'au stade où un forage d'exploration initial est imminent.

Un exemplaire du rapport technique complet accompagnant le rapport des ressources conforme au NI 43-101 sera publié sur le site Internet de Volta Resources et sur SEDAR dans les 45 jours.

En application du National Instrument 43-101, la personne qualifiée responsable des données techniques fournies dans ce communiqué de presse est  M. Ben Parsons, un Consultant sénior (Géologie des ressources) et employé à temps complet de SRK Consulting (UK) Ltd.  M. Parsons est membre de l'AusIMM et possède le statut de Professionnel agréé. M. Parsons a passé en revue et approuvé le contenu de ce communiqué de presse.

Volta Resources dispose d'un portefeuille de projets d'exploration aurifère de qualité au Burkina Faso et au Ghana, juridictions d'Afrique occidentale qui sont toutes deux favorables à l'industrie minière et comptent des gisements d'or éprouvés de classe mondiale.  Volta Resources se concentrera sur l'accélération de son Projet aurifère de Kiaka porte-étendard (dont les ressources conformes à la norme canadienne 43-101 incluent désormais 117,42 millions de tonnes à 1,07 g/t d'or pour 4 029 000 onces dans les catégories mesurée et indiquée, et 29,96 millions de tonnes à 1,00 g/t d'or pour 1 000 000 d'onces dans la catégorie inférée [communiqué de presse actuel]) vers une décision de développement, visant à achever une Étude de faisabilité au T1 de 2013. L'acquisition récente de propriétés autour de Kiaka a offert à Volta Resources une position terrestre étendue le long de la faille de Markoye dans une importante province aurifère émergente.  Volta Resources avancera également ses activités d'exploration dans son Projet cuivre-or de Gaoua, son Projet aurifère de Nassara et son Projet aurifère de Titao, tous les trois situés au Burkina Faso.

Avertissements vis-à-vis des informations prospectives :

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières applicables, comprenant des incertitudes et risques inhérents. Les énoncés prospectifs incluent mais ne se limitent pas aux énoncés concernant le prix futur de l'or et des autres minéraux et métaux, l'estimation des ressources et réserves minérales, la réalisation d'estimations de réserves minérales, les dépenses en capital, les coûts et le timing des ressources, la réalisation d'estimations de réserves minérales, les dépenses en capital, les coûts et le timing du développement de nouveaux dépôts, la réussite des activités d'exploration, l'autorisation d'un calendrier, les fluctuations des taux de change des devises, les exigences de capital supplémentaire, les règlementations gouvernementales des opérations minières, les risques environnementaux, les dépenses de remises en valeur inattendues, les litiges concernant les titres ou les réclamations et limitations de couverture d'assurance. Généralement, ces énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de mots tels que « prévoit », « s'attend à  », « ne s'attend pas à  », « est prévu », « budget », « prévu », « estimations », « prévisions », « a l'intention de », « compte », « ne compte pas » ou « croit » ou des variations desdits mots et expressions ou l'énoncé que certaines actions, événements ou résultats « peuvent », « pourraient », « devraient », « pourront », « se produire » ou « avoir lieu ». Les énoncés prospectifs sont sujets à des risques et incertitudes, connus et inconnus, et à d'autres facteurs pouvant causer un écart sensible entre les résultats, les niveaux d'activité, les performances et les accomplissements réels de Volta Resources et ceux évoqués implicitement ou explicitement par lesdits énoncés, y compris, mais cela n'est pas limitatif : les risques liés aux opérations internationales, les risques liés à l'intégration d'acquisitions ; les risques liés aux opérations de coentreprises, les résultats réels d'activités d'exploration actuelles ; les résultats réels d'activités de remises en valeur actuelles ou futures ; les conclusions d'évaluations économiques ; les changements de paramètres du projet au fur et à mesure de l'élaboration des plans ; les prix futurs de l'or et des autres métaux et minéraux ; d'éventuelles variations des niveaux, réserves de minerais ou des taux de récupération ; la défaillance du matériel ou des processus à fonctionner comme prévu ; les accidents, les conflits du travail et autres risques de l'industrie minière ; et les retards dans l'obtention d'autorisations gouvernementales ou du financement, ou dans l'achèvement des activités de construction ou de développement. Bien que la direction et les responsables de Volta Resources soient convaincus que les attentes reflétées dans lesdits énoncés prospectifs se basent sur des hypothèses raisonnables et aient essayé d'identifier les facteurs importants pouvant causer un écart sensible entre les résultats réels et ceux contenus dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs peuvent causer des résultats non prévus, estimés ou attendus. Il ne saurait exister aucune garantie assurant que les énoncés prospectifs se révèleront exacts, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux anticipés dans lesdits énoncés. En conséquence, les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. À moins que les lois en vigueur sur les valeurs mobilières ne l'exigent, Volta Resources ne s'engage pas à procéder à la mise à jour de tout énoncé prospectif figurant dans les références du présent communiqué de presse.

PDF avec libellé : « Figure 1 : Plan des niveaux à 200 m au-dessus du niveau moyen de la mer (AMSL) du Gisement central de Kiaka ». PDF disponible à l'adresse : http://stream1.newswire.ca/media/2012/03/21/20120321_C6442_DOC_EN_11382.pdf

PDF avec libellé : « Figure 2 : Section longitudinale du Gisement central de Kiaka ». PDF disponible à l'adresse : http://stream1.newswire.ca/media/2012/03/21/20120321_C6442_DOC_EN_11383.pdf

PDF avec libellé : « Figure 3 : Section transversale à 5450N du Gisement central de Kiaka ». PDF disponible à l'adresse : http://stream1.newswire.ca/media/2012/03/21/20120321_C6442_DOC_EN_11384.pdf

Pour tout complément d'information, veuillez vous reporter à notre site Internet http://www.Voltaresources.com ou contacter :
 Kevin Bullock, Ingénieur professionnel, Président & PDG    
Tél. :  +1-647-388-1842
Fax : +1-416-867-2298
E-mail : kbullock@voltaresources.com
ou      
Andreas Curkovic, Relations avec les investisseurs
Tél. : +1-416-577-9927

SOURCE Volta Resources Inc.




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.