Volta Resources offre une mise à jour sur l'entreprise

TORONTO, November 27, 2012 /PRNewswire/ --

- Analyse des plans pour une approche graduelle du projet aurifère de Kiaka -

-Stratégie financière -

-Projet porphyre cuivre/or de Gaoua  -

TSX : VTR

Volta Resources Inc. (« Volta Resources » ou la « Société ») (TSX: VTR) a offert aujourd'hui une mise à jour sur l'entreprise. Volta Resources passe actuellement du statut de compagnie exploratrice à celui de compagnie productrice au Burkina Faso. Au cours des trois dernières années seulement, la société a augmenté ses estimations de ressources conformes à la norme canadienne 43-101 pour se situer à plus de 4,1-millions d'onces d'or dans les catégories Mesurées et Indiquées et 1,0 million d'onces d'or supplémentaires dans la catégorie Présumées. Ces projets avancent avec succès et dans les délais, et sont solides tant techniquement qu'économiquement. La direction et l'équipe technique s'emploient diligemment à convertir leur bien phare, le projet aurifère de Kiaka au Burkina Faso en une mine d'or en production. L'optimisation du projet aurifère de Kiaka est une priorité immédiate pour la société. Kiaka présente de nombreuses caractéristiques favorables offrant de la flexibilité pour accroître les efficiences et intégrer les normes en évolution des pratiques d'excellence dans l'industrie minière mondiale. La société est déterminée à améliorer le rendement du capital investi pour ses actionnaires par le biais d'un projet de financement en cours qui vise à fournir à la société la structure du capital la plus efficace.

Kevin Bullock, président et directeur général de Volta, a déclaré : « Volta est arrivée à un stade que peu de compagnies d'exploration atteignent - nous sommes sur le point de voir se concrétiser les efforts déployés pendant de nombreuses années afin de faire avancer le projet de Kiaka jusqu'au stade de production. Tout comme nous avons fait de Kiaka un gisement aurifère majeur grâce à notre approche technique flexible, imaginative et prudente, notre objectif consiste à lancer la production à Kiaka afin d'accroitre le marché des capitaux et la valeur ajoutée pour nos actionnaires. »

Le projet aurifère de Kiaka  :

Volta Resources a entamé une enquête visant l'optimisation des modèles géologique et des ressources de la Zone Centrale de Kiaka en améliorant davantage la définition des filons minéralisés à teneur plus élevée qui sont évidents dans cet important gisement aurifère. Cette entreprise implique l'évaluation de scénarios d'exploitation alternatifs, y compris une approche progressive de la construction. Cette option pourrait impliquer une réduction de la production initiale de minerai et l'extraction sélective de matériau à une teneur significativement plus élevée pour alimenter une usine de traitement à ligne unique (6 tonnes métriques par an), tout en stockant le matériau à plus faible teneur. Cela devrait réduire considérablement les dépenses d'investissement initiales exigées par rapport à celles nécessaires pour une usine de traitement à deux lignes plus grande (12 tonnes métriques par an), tel que souligné dans l'étude de préfaisabilité.

La société a enregistré des progrès significatifs à cet égard et prévoit de publier une mise à jour des ressources en vertu de la norme canadienne 43-101 en janvier 2013, ainsi que des détails supplémentaires sur une approche progressive pour le développement du projet aurifère de Kiaka. La société prévoit de publier les résultats de l'étude de préfaisabilité du projet aurifère de Kiaka au troisième trimestre 2013.

Le projet porphyre cuivre/or de Gaoua  :

La société a achevé 13 528 mètres de forages (107 forages à circulation inversée & 27 forages carottés) aux gisements de porphyre cuivre/or de Gongondy et de Dienemera. Les résultats seront disponibles au cours des semaines prochaines et les estimations des ressources seront mises à jour. Volta prévoit de publier des estimations des ressources mises à jour en vertu de la norme canadienne 43-101 au premier trimestre 2013 qui servira de fondement à la formalisation d'un projet visant à réaliser le plein potentiel de ce projet.

Stratégie de financement  :

Volta dispose actuellement d'une encaisse de plus de 21 millions de dollars et n'a pas de dettes.

La société a retenu les services de Standard Bank pour la conseiller quant à l'obtention de financement pour le développement du projet aurifère de Kiaka et les pourparlers avancent avec plusieurs prêteurs potentiels. L'équipe financière de Volta travaille étroitement avec ses conseillers et le comité de financement des projets du conseil d'administration, ainsi qu'avec la direction opérationnelle afin de déterminer les éléments de capital optimaux nécessaires au financement du projet. Notre objectif consiste à définir une structure du capital capable de fournir une flexibilité financière maximale au coût du capital le plus bas, afin de générer un rendement du capital investi optimal pour nos actionnaires.

Don Hultman, responsable des prêts d'extraction, d'énergie et d'infrastructure de Standard Bank, a émis le commentaire suivant : « Nous nous réjouissons de la possibilité de collaborer avec l'équipe de direction expérimentée de Volta en vue d'assurer le financement et le développement fructueux de son projet aurifère de Kiaka. Kiaka s'avère être l'un des nouveaux projets aurifères les plus intéressants d'Afrique occidentale, abritant une quantité de ressources considérable, une forte production annuelle et un redressement économique potentiel grâce aux ressources satellitaires identifiées. » (Voir le communiqué de presse de VTR du 3 mai 2012)

À propos de Volta Resources  :

Volta Resources possède un portefeuille de projets d'exploration aurifère de qualité au Burkina Faso et au Ghana, juridictions d'Afrique occidentale qui sont toutes deux favorables à l'industrie minière et comptent des gisements d'or éprouvés de classe mondiale. VTR se concentrera sur l'accélération de son Projet aurifère phare de Kiaka (dont les ressources conformes à la norme canadienne 43-101 incluent 117,42 millions de tonnes à 1,07 g/t d'or pour 4 029 000 onces dans les catégories Mesurées et Indiquées, et 29,96 millions de tonnes à 1,00 g/t d'or pour 1 000 000 onces dans la catégorie Présumées [voir le communiqué de presse de VTR du 21 mars 2012], y compris 34,38 millions de tonnes à 1,04 g/t d'or pour 1 145 969 onces d'or dans la catégorie Prouvées et 91,70 millions de tonnes à 0,93 g/t d'or pour 2 742 353 onces d'or dans la catégorie Probables (voir le communiqué de presse de VTR du 3 mai 2012)) vers une décision de développement, visant à achever une étude de faisabilité au premier trimestre 2013. L'acquisition récente de propriétés autour de Kiaka a offert à VTR une position terrestre extensive le long de la faille très prometteuse de Markoye, dans une importante province aurifère émergente.

Mise en garde relative aux informations prospectives :

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au sens de la législation canadienne sur les valeurs mobilières, qui impliquent des incertitudes et des risques inhérents.Les énoncés prospectifs incluent, sans limitation, les énoncés concernant le prix futur de l'or et des autres minéraux et métaux, l'estimation des ressources et réserves minérales, la réalisation d'estimations de réserves minérales, les dépenses en capital, les coûts et la synchronisation des ressources, les coûts et la synchronisation du développement de nouveaux gisements, la réussite des activités d'exploration, les délais autorisés par notre calendrier, les fluctuations des taux de change des devises, les exigences de capital supplémentaire, les règlementations gouvernementales des opérations minières, les risques environnementaux, les dépenses de remises en valeur inattendues, les litiges concernant les titres ou les réclamations et les limitations de la couverture d'assurance. De manière générale, ces énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation de termes prospectifs tells que « prévoit », « s'attend à  » ou « ne s'attend pas à  », « est attendu », « budget », « programmé », « estimations », « prévisions », « a l'intention de », « anticipe » ou « n'anticipe pas », ou « croit », ou des variations de ces mots et expressions, ou encore par l'indication que certains évènements, actions ou résultats « peuvent », « pourraient », « devraient », ou « pourront » « se produire », « avoir lieu » ou « être atteints ». Ces énoncés prospectifs sont assujettis à des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats, le niveau d'activité, le rendement ou les réalisations réels de Volta Resources et ceux exprimés ou sous-entendus par lesdits énoncés prospectifs, y compris, mais sans s'y limiter : les risques associés aux activités internationales, les risques associés à l'intégration d'acquisitions, les risques associés aux activités des coentreprises, les résultats réels des activités d'exploration actuelles, les résultats réels des activités de réclamation actuelles ou futures, les conclusions des évaluations économiques, les modifications des paramètres des projets au fur et à mesure que les plans se précisent, les prix futurs de l'or et d'autres minéraux et métaux, les variations possibles des réserves, des teneurs et des taux de récupération des minerais, le mauvais fonctionnement de l'équipement ou des processus par rapport aux prévisions, les accidents, les conflits de travail et les autres risques associés à l'industrie minière, ainsi que les délais dans l'obtention d'autorisations ou de financements gouvernementaux ou dans l'achèvement des activités de développement ou de construction. Bien que la direction et les représentants de Volta Resources considèrent que les attentes reflétées dans lesdits énoncés prospectifs sont fondées sur des hypothèses raisonnables et qu'ils aient tenté d'identifier les facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux contenus dans les énoncés prospectifs, d'autres facteurs pourraient empêcher l'obtention des résultats anticipés, estimés ou prévus. Il n'est nullement garanti que ces énoncés s'avèrent exacts, puisque les résultats réels ainsi que les évènements futurs risquent de varier grandement par rapport à ceux anticipés dans ces énoncés. Par conséquent, les lecteurs ne doivent pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. Sauf si les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Volta Resources rejette toute responsabilité quant à la mise à jour de tout énoncé prospectif figurant dans les références du présent communiqué de presse.

SOURCE : Volta Resources Inc.

(VTR.)

Pour tout complément d'information :
veuillez consulter notre site Internet à l'adresse http://www.Voltaresources.com ou contacter :
Kevin Bullock, ingénieur professionnel, président et directeur général
Tél. : +1-(416)-867-2299
Fax : +1-(416)-867-2298
E-mail : kbullock@Voltaresources.com      
ou
Andreas Curkovic, Relations avec les investisseurs
Tél. : +1-(416)-577-9927




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.