Weatherford enregistre au troisième trimestre 2013 un BPA de 2,23 $ (hors PCGR)

- Augmentation séquentielle du BPA à hauteur de 53%, grâce à l'amélioration des marges d'exploitation

- Accords définitifs conclus à l'égard des programmes FCPA, Pétrole contre nourriture, et s'agissant des pays sanctionnés

GENÈVE, 6 novembre 2013 /PRNewswire/ -- Weatherford International Ltd. (NYSE/Euronext Paris/SIX: WFT) a publié ses résultats pour le troisième trimestre clos au 30 septembre 2013.

Synthèse du troisième trimestre 2013

  • Bénéfice par action dilué de 0,23 $ (hors PCGR), pour un bénéfice net de 177 millions $ à l'exclusion des charges après impôt de 155 millions $ ;
  • Accords définitifs conclus à l'égard des programmes FCPA, Pétrole contre nourriture, et s'agissant des pays sanctionnés, soumis aux approbations finales de la Commission de la SEC et des tribunaux ; les coûts et modalités de ces accords demeurent inchangés ;
  • Marge d'exploitation internationale en hausse de 270 points de base en termes séquentiels, l'ensemble des segments internationaux enregistrant par ailleurs une amélioration de la marge d'exploitation ;  
  • Marge d'exploitation en hausse séquentielle de 260 points de base pour l'Amérique du Nord, les États-Unis et le Canada enregistrant tous deux une amélioration de la marge ;
  • Pertes de change d'un montant de 27 millions $ au troisième trimestre, soit une augmentation séquentielle de 12 millions $ ;
  • Le taux effectif d'impôt hors PCGR pour le trimestre s'est élevé à 20 % ;
  • Annonce de la vente de Borets pour 400 millions $, les produits de trésorerie s'élevant à 370 millions $ pour le T4 ;
  • Amélioration séquentielle du flux de trésorerie disponible à hauteur de plus de 150 millions $, grâce à une réduction des dépenses en immobilisations et aux améliorations de l'efficience d'exploitation ; et
  • Diminution de 39 % des dépenses en immobilisations, nettes de pertes, par rapport au même trimestre de l'année précédente, soit une baisse séquentielle de 20 %.

Résultats du troisième trimestre 2013

Dans un cadre conforme aux PCGR, le bénéfice d'exploitation du segment s'est élevé à 395 millions $, pour un bénéfice net de 22 millions $, soit une bénéfice par action diluée de 0,03 $. Ces chiffres se composent des montants suivants :

  • 113 millions $, net d'impôts, associés aux anciens contrats forfaitaires d'Irak ;
  • 25 millions $, net d'impôts, en charges de disjonction, de sortie, et autres charges ; et de
  • 17 millions $, net d'impôts, en dépenses et frais professionnels liés aux investigations historiques du gouvernement américain ainsi qu'à la résolution en cours de nos points faible significatifs liés aux impôts sur les bénéfices.

Perspectives

La Société s'attend à ce que le quatrième trimestre continue de démontrer des améliorations séquentielles en Amérique du Nord en termes de résultat et de revenu d'exploitation, les États-Unis bénéficiant d'une moindre structure de coût et de niveaux d'activité plus élevés au Canada. L'Amérique latine devrait rester stable en termes séquentiels. Les perspectives relatives l'hémisphère Est demeurent positives, avec une expansion continue en Europe dans la région caspienne et en Afrique sub-saharienne, de même que des améliorations continues dans la région Moyen-Orient / Afrique du Nord et Asie-Pacifique. Meilleure performance au quatrième trimestre ainsi que réductions supplémentaires des coûts et amélioration des mesures d'efficience du capital laissent espérer une perspective positive. Selon les prévisions actuelles de la Société, son taux effectif annuel d'impôt pour 2013 devrait se situer dans la fourchette des 22 % à 24 %. Le processus de cession de nos activités non stratégiques est pleinement à l'œuvre et progresse, étant prévu que l'ensemble des transactions soient achevées d'ici la fin de l'année 2014. Des détails supplémentaires relatifs au processus de cession sont disponibles sur notre site Web, www.weatherford.com, dans la rubrique « Investor Relations. »

Principales évolutions régionales

  • Amérique du Nord
    Les produits du trimestre pour l'Amérique du Nord se sont élevés à 1,597 million $, en hausse séquentielle de 4 % et en baisse de 7 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Le revenu d'exploitation pour le trimestre a augmenté de manière séquentielle de 29 % pour atteindre 215 millions $, en baisse de 28 %, soit de 82 millions $, par rapport au même trimestre de l'année précédente. Cette augmentation séquentielle s'explique en grande partie par le fait que le rétablissement saisonnier ayant fait suite à la rupture canadienne du printemps ait impacté positivement les marges et les résultats relatifs à l'ensemble des gammes de produits, ainsi que par une meilleure rentabilité générée par de plus grandes efficiences internes de coûts et par une solide exécution.

  • Moyen-Orient / Afrique du Nord / Asie
    Les produits du troisième trimestre, qui ont atteint 819 millions $, ont augmenté de 119 millions $, soit de 17 % supérieurs à ceux du troisième trimestre 2012, en baisse de 100 millions $, soit 11 %, en termes séquentiels. Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre en cours, qui a atteint 69 millions $, a augmenté de 33 millions $, soit de 92 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente, soit une augmentation séquentielle de 5 %. La rentabilité au Moyen-Orient et en Afrique du Nord s'est améliorée de lanière séquentielle, et a en partie été contrebalancée par une performance séquentielle moins élevée pour la région Asie-Pacifique. Les marges d'Irak, à l'exclusion des anciens contrats, ont également enregistré une amélioration séquentielle d'une année sur l'autre.

  • Europe / Afrique sub-saharienne / Russie
    Le bénéfice net et les produits du troisième trimestre pour cette région ont été les plus élevés que nous ayons jamais enregistrés. Les produits du troisième trimestre, qui ont atteint 691 millions $, ont augmenté de 10 % par rapport au troisième trimestre de l'année 2012, soit une hausse de 1 % en termes séquentiels.  Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre en cours, qui a atteint 103 millions $, a augmenté de 17 % par rapport au même trimestre de l'année précédente, soit une augmentation de 20 millions $, ou 24 %, en termes séquentiels. Cette augmentation du bénéfice d'exploitation d'une année sur l'autre est la conséquence de marges plus élevées dans les régions Europe et Afrique sub-saharienne. De manière séquentielle, le bénéfice d'exploitation a augmenté principalement en raison de l'accroissement de la rentabilité saisonnière en Russie.

  • Amérique latine
    Les produits du troisième trimestre, qui ont atteint 713 millions $, ont diminué de 26 millions $, soit une baisse de 4 % en termes séquentiels, et diminué de 55 millions $, soit une baisse de 7 %, par rapport au troisième trimestre 2012. Cette diminution des produits au troisième trimestre par rapport à l'année précédente s'explique principalement par la baisse de l'activité au Mexique. Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre en cours, qui a atteint 115 millions $, a augmenté de 18 millions, soit une hausse de 19 %, par rapport au même trimestre de l'année précédente, et augmenté en termes séquentiels de 25 millions $, soit une hausse de 28 %, principalement en raison d'une meilleure rentabilité en Argentine. Ces hausses séquentielles de rentabilité ont été enregistrée malgré une contraction de l'activité au Mexique, notre plus grand pays dans la région.   

Liquidités et flux de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie disponible a augmenté de plus de 150 millions $ en termes séquentiels, grâce à une meilleure efficience d'exploitation ainsi qu'à une réduction des dépenses en immobilisations. Ces dépenses en immobilisations, nettes des pertes, ont diminué de 39 % par rapport à l'année précédente, une baisse de 20 % en termes séquentiels. Les niveaux d'inventaire ont diminué pour le deuxième trimestre consécutif, une contraction de 2 % en termes séquentiels. Les jours de vente en inventaire ont atteint 84 jours contre 85 jours au trimestre précédent, et contre 87 jours au même trimestre de l'année précédente. Le délai de règlement a augmenté de deux jours par rapport à l'année précédente, de séquentiellement cinq jours, principalement en raison de l'ajournement des collectes de liquidités en Amérique latine.

Mesures de performance hors PCGR ; Présentation complémentaire du programme de cession

Sauf disposition explicitement contraire, toutes les mesures de performance utilisée dans le présent document s'inscrivent hors des PCGR. Les rapprochements correspondants en direction de mesures financières conformes aux PCGR sont fournis dans les pages suivantes, qui permettent d'offrir des comparaisons significatives entre les résultats actuels et les résultats enregistrés au cours de périodes d'exploitation antérieures. Parallèlement au présent communiqué de presse, nous avons également fourni et publié sur notre site Web une présentation relative à notre programme de cession en cours.

À propos de Weatherford

Weatherford est une multinationale spécialisée dans les services d'exploitation pétrolière dont le siège est basé en Suisse. Elle est l'un des plus grands fournisseurs mondiaux de technologies et services pour l'industrie pétrolière et gazière. Weatherford opère dans plus de 100 pays et emploie plus de 65 000 personnes dans le monde. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.weatherford.com

Conférence téléphonique

La Société organisera une conférence téléphonique avec les analystes financiers afin de discuter des résultats trimestriels, le 5 novembre 2013 à 08h30 Heure de l'Est (HE), soit 07h30 Heure normale du centre (HNC). Weatherford invite les investisseurs à écouter la conférence en direct via le site Internet de la société, www.weatherford.com, rubrique « Investor Relations. » Une rediffusion de la conférence téléphonique et une retranscription seront rapidement disponibles dans cette section du site après la fin de la conférence.


Contacts :       

Dharmesh Mehta                        

+1.713.836.7267


Vice-président exécutif et      



Directeur de l'exploitation           






Karen David-Green                              

  +1.713.836.7430


Vice-présidente - Relations investisseurs                    





Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse et les documents visés par celui-ci, ainsi que la conférence téléphonique qu'il annonce, peuvent contenir des énoncés prospectifs au sens de la loi intitulée Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Cela inclut les déclarations concernant les niveaux futurs des bénéfices, des revenus, des dépenses, des marges, des dépenses en immobilisations, des évolutions du fonds de roulement, de la trésorerie, des dépenses fiscales, des taux d'imposition effectifs, du bénéfice net ainsi que du programme de cession en cours. Les énoncés prospectifs incluent également toute déclaration concernant l'achèvement ou l'achèvement futur potentiel de notre procédure de correction en cours des lacunes importantes de notre contrôle interne sur la présentation financière des impôts futurs et s'agissant de notre évaluation de la mesure dans laquelle les efforts historiques de correction ont été menés avec succès à ce jour. Il est par essence difficile de formuler des projections ou autres énoncés prospectifs au sein d'une industrie cyclique et compte tenu de l'incertitude macroéconomique actuelle. De tels énoncés sont basés sur les convictions actuelles de la direction de Weatherford et sont assujettis à des risques, des hypothèses et des incertitudes considérables. Ceux-ci incluent l'incapacité de la société à élaborer des contrôles internes ou à les améliorer afin de résoudre les problèmes identifiés ; l'impact, sur les opérations, des problèmes de conformité légale ou de la revue des contrôles internes, de l'amélioration et de la correction, y compris la détection de fautes, d'activités illégitimes ou de contournement des contrôles internes ; les difficultés de contrôle des dépenses, y compris les coûts de conformité légale ou de revue des contrôles internes, d'amélioration et de correction ; l'impact des changements de la direction ou du nombre de personnes employées, l'effet de la conjoncture politique, économique et commerciale mondiale sur les résultats anticipés de la société ; la possibilité que la société soit incapable d'estimer les produits attendus, dérivés des contrats actuels et futurs ; l'impact de la fluctuation des taux de change sur les activités de la société ; l'incapacité de la société à gérer sa main d'œuvre afin de contrôler les coûts ; le coût et la disponibilité des matières premières, la capacité de la société à gérer sa chaîne d'approvisionnement et ses processus commerciaux ; la capacité de la société à commercialiser de nouvelles technologies ; la capacité ou non de la Société à concrétiser les bénéfices prévus associés au changement du lieu d'immatriculation de son ancienne maison mère basée aux Bermudes ; la capacité de la société à concrétiser les avantages prévus associés à ses acquisitions et à ses ventes ; l'impact du ralentissement de l'industrie sur la valeur comptable de son fonds commercial ; l'effet des conditions climatiques sur les opérations de la société ; l'impact des cours du pétrole et du gaz naturel et des conditions économiques mondiales sur les activités de forage ; l'impact des troubles sur les marchés financiers et la capacité de la société à gérer le risque associé aux swaps de taux d'intérêt ou de devises ; le résultat des enquêtes gouvernementales à venir, y compris l'enquête de la commission des opérations de bourse sur les circonstances entourant les lacunes significatives de la société en matière de contrôle interne de présentation des impôts sur le revenu dans les états financiers ; le résultat des litiges en cours, y compris le litige avec les actionnaires concernant les lacunes importantes de la société en matière de contrôle interne de présentation des impôts sur le revenu dans les états financiers et son retraitement des états financiers historiques ; les cours futurs du pétrole brut et du gaz naturel ; la demande pour nos produits et services ; les niveaux de prix de nos produits et services ; les taux d'utilisation de nos équipements ; l'efficacité de notre chaîne d'approvisionnement ; les interruptions liées aux conditions climatiques et les autres risques opérationnels et non opérationnels détaillés dans notre plus récent formulaire 10-K et les autres documents déposés auprès de la commission américaine de contrôle des opérations boursières (la SEC). Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se concrétisaient, ou si les hypothèses sous-jacentes s'avéraient inexactes, les résultats réels pourraient varier considérablement par rapport à ceux anticipés dans nos énoncés prospectifs. De manière spécifique, les déclarations relatives à la période actuelle reposent sur l'hypothèse selon laquelle aucun événement ultérieur ou autre développement défavorable ne surviendra après la date du présent communiqué de presse au point d'aboutir à ce que nos états financiers pour la période actuelle, au moment du dépôt effectué auprès de la SEC, varient de manière significative des chiffres énoncés dans le présent communiqué de presse. Nous n'assumons aucune obligation de corriger ou de mettre à jour un quelconque énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autres, sauf en cas d'obligation légale en vertu des lois fédérales sur les valeurs mobilières.


Weatherford International Ltd.

Comptes de résultats consolidés et condensés

(Non vérifié)

(En millions, à l'exception des montants d'actions)





Trimestre clos le


Neuf mois clos le





30/09/2013


30/09/2012


30/092013


30/09/2012























Produits nets :










Amérique du Nord


1 597 $


1 725 $


4 818 $


5 142 $


Moyen-Orient/Afrique du Nord/Asie


819


700


2 523


1 944


Europe/Afrique sub-saharienne/Russie


691