2014

Zonegran® (zonisamide) désormais disponible en Russie en monothérapie chez les adultes souffrant de crises d'épilepsie partielles récemment diagnostiqués

HATFIELD, Royaume-Uni, April 28, 2014 /PRNewswire/ --

- Communique de presse destine aux medias européens et non aux medias des Etats-Unis  

Zonegran®(zonisamide) est désormais disponible en Russie en monothérapie dans le traitement des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les patients adultes récemment diagnostiqués.[1] Le zonisamide est un médicament antiépileptique (MAE) de deuxième génération présentant un large spectre de mécanismes d'action et une structure chimique différente de celle de tout autre médicament antiépileptique[1], il s'administre en une prise unique quotidienne.

Chez les patients dont le diagnostic d'épilepsie est récent, le traitement doit obligatoirement débuter par une monothérapie, ce qui peut permettre le contrôle des crises d'emblée, favorise l'observance au traitement, et diminue le risque d'effets indésirables dus aux d'interactions médicamenteuses.[2]

« La monothérapie constitue l'approche thérapeutique recommandée en matière d'épilepsie récemment diagnostiquée. Dans ce contexte, le zonisamide qui a fait la preuve de son efficacité dans ce contexte, devra permettre à de nombreux patients récemment diagnostiqués d'obtenir un contrôle de leurs crises », a déclaré le Professeur Vlasov, Docteur de médicine, Université d'Etat de médecine et stomatologie, Moscou, Russie. « L'arrivée du zonisamide dans l'arsenal thérapeutique russe est ainsi une très bonne nouvelle. »

L'épilepsie est l'une des maladies neurologiques les plus courantes dans le monde.[3] Près de 3 personnes sur 1 000 en sont atteintes en Russie et 82 % d'entre elles souffrent de crises d'épilepsie partielles.[4] Le traitement des crises d'épilepsie partielles (la forme d'épilepsie la plus courante) demeure un défi considérable. En effet, jusqu'à 30 % des patients sont en échec de contrôle total de leurs crises avec les antiépileptiques actuels.[5]

L'efficacité et la sécurité d'emploi du zonisamide en monothérapie ont été démontrées lors d'une étude multicentrique, randomisée en double aveugle portant sur 583 patients adultes souffrant de crises d'épilepsie partielles récemment diagnostiqués. Cette étude a comparé l'efficacité et la sécurité d'emploi du zonisamide en prise unique quotidienne à celles de la carbamazépine à libération contrôlée administrée deux fois par jour en monothérapie. Le critère d'évaluation principal de l'étude était la proportion de patients libres de crises après six mois de traitement. Chez les patients récemment diagnostiqués, le zonisamide a permis d'obtenir des taux de réponse élevés en matière de liberté des crises,[6] similaires à ceux de la carbamazépine à libération contrôlée. Pour la majorité des patients, la liberté de crises a été obtenue à la dose cible de 300 mg. Le zonisamide a été considéré comme non inférieur à la carbamazépine; de plus les données de tolérance ont été favorables et rassurantes quant à la sécurité d'emploi du médicament après un an de traitement à des doses allant de 300 à 500 mg/jour.

« Nous sommes heureux d'annoncer la mise à disposition de Zonegran en Russie », a déclaré Olga Konopleva, directrice générale d'Eisai Russie. « Les patients sont notre priorité; nous espérons que la possibilité d'utiliser Zonegran en monothérapie offrira une nouvelle alternative aux médecins et leur permettra de trouver l'option thérapeutique la mieux adaptée aux besoins individuels des patients.»

Le développement continu du zonisamide illustre l'engagement d'EISAI dans sa mission hhc (human health care) pour la santé et le bien-être des patients épileptiques de par le monde. Eisai s'efforce de mettre à disposition du corps médical des médicaments innovants en matière de prévention, et de traitement symptomatique notamment dans le domaine de l'épilepsie, afin de répondre aux besoins non satisfaits des patients et de leurs familles.

Eisai a la fierté de commercialiser plus d'antiépileptiques que tout autre laboratoire dans la région EMEA.

Remarques aux Editeurs 

A propos de Zonegran (zonisamide) 

Zonegran est autorisé en Europe en monothérapie dans le traitement des adultes atteints de crises d'épilepsie partielles avec ou sans généralisation secondaire, récemment diagnostiqués. Le zonisamide est aussi indiqué pour le traitement en association des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire des adultes, des adolescents et des enfants âgés de six ans et plus.[1] Il possède un spectre large et un mode d'action multiple, il n'a pas d'effet sur les concentrations plasmatiques à l'état d'équilibre d'autres MAE, comme la phénytoïne, la carbamazépine et le valproate.[1] Zonegran®, dans le cadre de la monothérapie d'initiation chez les adultes souffrant de crises d'épilepsie partielles, est l'un des seuls médicaments antiépileptiques parmi quatre, présentant un niveau de preuve d'efficacité de grade A.[7]

Le zonisamide est présenté en gélules dosées à 25, 50 et 100 mg.

En monothérapie, la posologie recommandée débute à 100 mg une fois par jour. Au cours de la troisième et de la quatrième semaine, la posologie peut être augmentée pour atteindre une dose de 200 mg puis de 300 mg deux semaines plus tard.

En association, la posologie initiale recommandée est de 50 mg administrée en deux doses, puis celle-ci doit être augmentée à 100 mg par jour jusqu'à obtention de la posologie efficace d'entretien par paliers de 100 mg au maximum tous les sept jours au moins.

La posologie moyenne recommandée en association est de 300 mg à 500 mg en une ou deux prises quotidiennes.[1]

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur : http://www.zonegran.eu.

A propos de l'épilepsie 

L'épilepsie est l'une des maladies neurologiques les plus fréquentes dans le monde.[8],[9] On estime à 6 millions le nombre de personnes souffrant d'épilepsie en Europe et à 50 millions dans le monde. L'épilepsie est un désordre neurologique chronique qui peut affecter des personnes de tous les âges. Elle se caractérise par des décharges anormales d'activité neuronales qui provoquent des crises. La sévérité des crises est variable, elle peut aller de simples moments d'inattention ou de secousses musculaires à des convulsions prolongées. Certaines crises affectent une seule partie du cerveau, d'autres peuvent être généralisées à l'ensemble du cerveau. La fréquence des crises varie également, elle peut aller d'une par an à plusieurs par jour. L'épilepsie est une maladie dont les causes possibles sont nombreuses et souvent inconnues.

Eisai EMEA et l'épilepsie 

EISAI se consacre au développement et à la mise à disposition de nouveaux traitements hautement bénéfiques pour améliorer la qualité de vie des patients épileptiques. C'est pourquoi le développement de médicaments antiépileptiques (MAE) représente un défi de première importance pour EISAI en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, Russie et Océanie (EMEA).

Dans la région EMEA, EISAI a déjà mis à disposition les quatre médicaments suivants :

  • Zonegran® (zonisamide) indiqué en monothérapie et en association chez les adultes présentant des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire. (Zonegran est commercialisé sous licence de Dainippon Sumitomo Pharma)
  • Zebinix® (acétate d'eslicarbazépine) indiqué chez l'adulte en association dans le traitement des crises d'épilepsie partielles avec ou sans généralisation secondaire. (Zebinix est commercialisé sous licence BIAL.)
  • Inovelon® (rufinamide) indiqué pour le traitement en association des crises d'épilepsie associées au syndrome de Lennox-Gastaut chez les patients âgés de 4 ans et plus. (Le rufinamide a été originellement développé par Novartis.)
  • Fycompa® (perampanel) indiqué pour le traitement en association des crises d'épilepsie partielles, avec ou sans généralisation secondaire, chez les patients épileptiques âgés de 12 ans et plus.

A propos d'Eisai 

Eisai est l'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques spécialisé dans la recherche et le développement. Notre mission consiste à « penser en premier lieu aux patients et à leurs familles pour leur apporter des bénéfices en termes de prise en charge thérapeutique et de soins », c'est ce que nous appelons hhc (« Human Health Care »).

Eisai concentre son activité de recherche et de développement sur trois secteurs clés :

  • Les neurosciences, y compris la maladie d'Alzheimer, l'épilepsie, la douleur et la perte de poids.
  • L'oncologie, y compris les traitements anticancéreux, de régression et suppression tumorales, anticorps, etc.
  • Les pathologies vasculaires/immunologiques, dont la thrombocytopénie, la polyarthrite rhumatoïde, le psoriasis et la maladie intestinale inflammatoire.

Basé aux Etats-Unis, en Asie, en Europe et au Japon, Eisai emploie plus de 10 000 personnes dans le monde. Son centre d'excellence en Europe est situé à Hatfield au Royaume-Uni, Eisai a récemment étendu ses activités au Moyen-Orient, en Afrique, en Russie et en Océanie (EMEA). Eisai EMEA est présent sur plus de 20 territoires, notamment le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Suisse, la Suède, l'Irlande, l'Autriche, le Danemark, la Finlande, la Norvège, le Portugal, la République tchèque, la Slovaquie, la Russie, les Pays-Bas, la Belgique et le Moyen-Orient.

Pour de plus amples renseignements, consulter le site Internet http://www.eisai.co.uk ou http://www.eisai.ru

Références 

1. Eisai Ltd 2013. Zonegran summary of product characteristics (last updated October 2013) https://www.medicines.org.uk/emc/history/16240/SPC/Zonegran+25,+50,+100+mg+Hard+Capsules  

2. St. Louis, K. Rosenfeld. W. Bramley, T. Antiepileptic Drug Monotherapy: The Initial Approach in Epilepsy Management (2009) &(2): 77-72 

3. ILAE/IBE/WHO, Epilepsy in the WHO European Region: Fostering Epilepsy Care in Europe 2010. Available at; http://www.ilae.org/Visitors/Documents/ILAEAnnual-Report2010Final_000.pdf (Accessed September 2013)  

4. Guekht A. et al. The epidemiology of epilepsy in the Russian Federation. Epilepsy Res 2010; 92(2-3):209-18  

5. Kwan P, Brodie MJ Early identification of refractory epilepsy. New England Journal of Medicine 2000; 342:314-9 

6. Baulac, M. Efficacy and tolerability of zonisamide versus controlled-release carbamazepine for newly diagnosed partial epilepsy: a phase 3, randomised, double-blind, non-inferiority trial. Lancet Neurology (2012), 11 (7) 579 - 588 

7. Glauser T. et al. Updated ILAE evidence review of antiepileptic drug efficacy and effectiveness as initial monotherapy for epileptic seizures and syndromes. 

8. Epilepsy in the WHO European Region: Fostering Epilepsy Care in Europe. http://www.ibe-epilepsy.org/downloads/EURO%20Report%20160510.pdf [Accessed September 2013]. 

9. Pugliatti M, et al. Epilepsia 2007: 48(12) 2224-2233. 

Date de préparation: avril 2014 

Code du projet: Zonegran-UK2520a 

SOURCE Eisai Europe Limited




Custom Packages

Browse our custom packages or build your own to meet your unique communications needs.

Start today.

 

PR Newswire Membership

Fill out a PR Newswire membership form or contact us at (888) 776-0942.

Learn about PR Newswire services

Request more information about PR Newswire products and services or call us at (888) 776-0942.